STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Lun 20 Mai 2019 06:40

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
Message non luPublié: Mar 16 Jan 2018 22:07 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Mer 15 Juil 2009 21:19
Message(s) : 954
Médaille des trappistes (1) convention GCACW rémoise (1) Médaille de la série GCACW (1) Médaille napoléonienne (1)
Je mets dans la rubrique des comptes-rendus ce C/R sur un scénario de Rising Eagles joué à Ludres le 13 janvier dernier.

Nous avons joué sur le scénario 2 avec le choc Murat-Lannes (myself) contre Bagration-Liechtenstein (Christophe).
Cela m'a permis de le comparer avec celui du Vae Victis N°2 que j'avais joué à sa sortie.
Le scénario débute à 09 heures (alors que la bataille générale démarre à 06 heures).
Concernant la carte du scénario, elle est moins grande que celle du VV2, notamment au sud de la route Girzikowitz-Blaziowitz.
Cela a des conséquences en termes de jeu car la cavalerie de Murat peut moins facilement se déployer entre ces deux localités.

Le positionnement implique pour le Français (qui se déploie en premier) le déploiement du Corps de Lannes avec la division Cafarelli à au-moins 6 Hex de Blaziowitz (ainsi que du Santon) et celle de Suchet à 3 hexagones du Santon ainsi que pour la réserve de cavalerie de Murat. J'avais donc choisi de positionner Suchet à proximité de Bosenitz (qui est un objectif rapportant des PV aux Coalisés) et Murat un peu en retrait entre les deux divisions d'infanterie.
Sur le Santon, le 17ème Léger avec une forte artillerie (15 PE) qui ne peut (malheureusement) pas bouger.
En termes de rapport de forces, le Français dispose d'une infanterie plus nombreuse et de meilleure qualité et le Coalisé d'une cavalerie plus nombreuse (dont certaines unités aussi bonnes que les cuirassiers français comme les cuirassiers russes de l'Impératrice ou les cuirassiers autrichiens du Kaiser qui représentent chacun 2 régiments de cuirassiers français en effectif). S'agissant de l'artillerie, il y a égalité mais le tiers de l'artillerie française est immobilisée sur le Santon.

Les formations ont des ordres géographiques, tant françaises (Lannes pour Hollubitz et Murat pour Krug) que coalisées (Bagration et Liechtenstein vers le Santon).
Le Français est vulnérable sur son aile droite car il ne peut utiliser que le mouvement unique d'un hexagone ou le mouvement indépendant après test pour aller dans la direction opposée de son ordre... Et le Français ne peut changer d'ordre que s'il atteint Krug alors que le Coalisé peut le faire librement à partir du tour 3 (12 heures).

Le Coalisé, qui se plaçait en second, avait quant à lui choisi de séparer ses deux formations en plaçant Liechtenstein en avant de Krug sur la route de Girzikowitz et Bagration à l'ouest des hauteurs du Goldbach en couvrant la route vers son hex d'approvisionnement. C'était donc une manoeuvre par les ailes face à un Français plutôt regroupé au centre.
L'activation de chaque tour commence par le Coalisé. Il n'y a pas de jet de dé, l'activation est automatique.
Le Coalisé attaque sur les deux ailes en direction de Bosenitz et de Girzikowitz.

A la fin du 1er tour, un des deux hexagones du village de Bosenitz est pris par Bagration.
Les Cuirassiers du Murat font une charge contre les Hussards de Marioupol et de Pavlograd qui subissent un résultat "R".
Des Cosaques (ou des Uhlans ?) qui couvrent l'aile gauche de Bagration subissent un tir d'artillerie avec un test qui entraîne une déroute.
La cavalerie de Milhaud va renforcer dans Girzikowitz l'unité de Dragons de Lannes qui avait fait un mouvement indépendant pour empêcher le coalisé de contrôler le drapeau donnant 1 PV par tour. Le Corps de Liechtenstein est massé aux abords, prêt à attaquer.

Image

Image

Image

Le tour 1 avait plutôt bien démarré pour le Français qui pouvait prendre en enfilade la ligne de Bagration avec les Cuirassiers de Murat, ce qui avait obligé le général russe à redéployer les Cuirassiers de l'Impératrice pour leur barrer la route.

Avant leur arrivée, le Français aurait pu la jouer à la façon "Gamers" en envoyant Murat et tous les Cuirassiers en direction de l'hexagone de sortie et de ravitaillement coalisé, ce qui aurait entraîné la victoire automatique. Les Cosaques/Uhlans, même ralliés, auraient eu du mal à les arrêter.
Envoyer vers un objectif situé à quatre kilomètres toute la cavalerie lourde n'aurait eu aucun sens car la bataille n'était pas gagnée et Lannes aurait été livré à lui-même sans soutien face à deux menaces divergentes. Ce qui aurait été aussi contre-historique car, après avoir chargé, la cavalerie lourde se regroupait et se reformait plus en arrière laissant la poursuite profonde à la cavalerie légère.

Malheureusement pour le Français, à partir du tour 2, l'artillerie russe réussit tous ses tirs alors que les tirs des artilleurs français ne font rien, sauf quelques rares tests de moral que le Russe réussit allègrement. Le Français ne fait des pertes ou des tests à son adversaire qu'en mêlée.
La cavalerie lourde française subit des pertes élevées, ce qui nécessite de la désengager. La pression se fait plus forte à Girzikowitz qui tombe avec une quasi-attrition des cavaliers de Milhaud, ce qui oblige le Français à engager deux divisions de Cafarelli et la cavalerie légère de Kellermann pour barrer la route du Santon.

Image

Image

Image

Durant les deux derniers tours, Bagration se replie de Bosenitz et des approches du Santon.
Lannes avance vers Krug qu'il occupe à la fin du scénario et Murat charge la cavalerie de Liechtenstein, ce qui desserre l'étreinte des coalisés au sud.
Deux régiments de Lannes réoccupent une partie de Girzikowitz.

Image

Image

Image

Au final, une victoire coalisée due notamment aux pertes élevées de la cavalerie française.
Jouer sur un scénario entraîne forcément certaines limites.
Dans la bataille générale, la cavalerie de Liechtenstein ne se serait certainement pas aventurée à Girzikowitz à proximité du gros de l'armée française (corps de Bernadotte tout proche).
Le Français est contraint par son déploiement, notamment le corps de Lannes dont la division Cafarelli (je croyais que dans la bataille historique, il s'agissait de celle de Suchet ?!) est à mi-chemin du Santon et de Blaziowitz avec un ordre géographique vers Hollubitz qu'il ne peut changer que si Krug est atteint alors qu'il peut être tourné facilement par le Coalisé sur son aile droite.

Le système est une mécanique bien huilée qui tourne bien. Je la trouve en première approche (seulement deux parties à mon actif) un peu moins immersive que d'autres systèmes (par exemple Vive l'Empereur qui est à la même échelle), en raison peut-être du choix de mécanismes plus abstraits pour simuler certains points (charge de cavalerie, formations, fatigue) mais c'est un avis qui pourra changer par la suite.
En termes de jouabilité/réalisme, c'est, à mon avis, le meilleur compromis actuel à cette échelle régimentaire.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 3 Mars 2018 14:15 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 17 Déc 2013 19:38
Message(s) : 43
merci pour ce compte rendu
excellent


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 4 Mars 2018 23:16 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Mer 15 Juil 2009 21:19
Message(s) : 954
Médaille des trappistes (1) convention GCACW rémoise (1) Médaille de la série GCACW (1) Médaille napoléonienne (1)
psilete a écrit:
merci pour ce compte rendu
excellent


Merci. ;)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 18 Mars 2018 09:41 
Marie-Louise

Inscrit(e) le : Jeu 15 Mars 2018 22:49
Message(s) : 21
Je vais enfoncer une porte ouverte, mais également un grand merci pour ce cr.
Je vais me jeter dans le jeu.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr