STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Mer 13 Déc 2017 13:55

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
Message non luPublié: Ven 3 Nov 2017 19:17 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 1794
Juin 1808


Image


L'Espagne...un royaume qui fut parmi les plus grands... autrefois.
Aujourd'hui, une monarchie affaiblie, prête à tomber comme un fruit mûr dans l'escarcelle de l'Empereur désireux d'offrir un nouveau royaume à un membre de sa famille.


Image

Tout commença un an plus tôt par la nécessité d'envahir le Portugal, qui ne voulut, sur l'influence de la perfide Albion, son alliée et mentor, continuer à respecter le blocus continental.
Napoléon ne pouvait laisser passer cela, il fallait envoyer un corps d'armée à Lisbonne y mettre bon ordre, et pour cela, traverser l'Espagne, l'alliée de la France.
Pour sécuriser le parcours, plusieurs corps français entrèrent en Espagne eux aussi, mais insidieusement l'objectif fut de contrôler les villes importantes.

Le Dos de mayo 1808, les forces françaises installées à Madrid furent attaquées par la population, des atrocités furent commises, les représailles furent terribles...cela ne calma nullement l'ardeur des espagnols, une campagne de mise au pas s'imposait.
 Au début Napoléon et ses généraux pensaient que cela ne prendrait le temps  que  d'une campagne de quelque mois, comme cela avait été le cas pour l'Autriche et la Prusse.

Une longue guerre d'un nouveau genre venait de commencer: une guerre à mort, sans pitié...et sans fin.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Ven 3 Nov 2017 19:41 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 22 Mai 2016 09:08
Message(s) : 502
Cette carte est nettement plus jolie que l'originale.

_________________
Liberty et Victory Roads, Ukraine 43, No Retreat, Conflict of Heroes, Falling Sky, Golan 73, A Victory Lost, Polis
Empire of the Sun, Triumph&Tragedy, Quartermaster, Byzantium, Clash of Cultures, Star Wars Rebellion, Hands in the Sea


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Ven 3 Nov 2017 21:36 
Grand Schtroumpf
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 06:52
Message(s) : 4591
Officier de Strategikon (2) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des 1000 messages (2) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (3) Graphiste (1) Traducteur (2)
Médaille de bibliothècaire (1) Grand collectionneur (1) Fondu de la Bourguignonne (1) Médaille Advanced squad leader (1) Médaille de la WWII (1) Ordre du schtroumpf (1) Petit plaisantin (1)
Médaille du FCSOP (1)
je garde d'excellents souvenirs de ce vieux jeux...
bon, la carte originale... dommage... :confused:

_________________
Image je recherche: - Devil's cauldron - Fire on the Volga - asl Schwerpunkt - figurines (flames of war - tutatis - warmaster...)- livre combat mer tome 2 / dernières acquisitions :action pack 13 * '65 * heroes of the Falklands * Navajo *


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 4 Nov 2017 07:52 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 1794
Une simulation jouable, en solo ou à deux, avec la simplicité et la robustesse des règles de War and Peace et la finesse de Mark Simonitch dans « the US civil war », voilà l'objectif.

Passer d'une activation automatique par leader (WAP) à une activation par action cycle (USCW).

Toutes les règles de WAP sont gardées sauf en ce qui concerne l'activation (USCW)

* 5 tours désormais pour EDS (Eagles drive south):

Winter (décembre à mars) Spring (April may) Summer 1 (June july)
Summer 2 (august september) Fall (October november)

Les tours représentent 2 mois, 4 pour l'hiver.

* Mais en terme de mécanique de jeu, un tour = 4 actions cycles.
Un action cycle commence par un dice différential entre un D6 bleu (FR) et un D6 rouge (BR +SP)
Le meilleur D6 obtient la différence en AP (action points) qu'il va utiliser pour faire des actions.
Puis son adversaire a le même nombre d'AP.

*Pour engager le combat avec une force ennemie il faut entrer dans l'hex ennemi qui devient un hex de bataille, pour que d'autres forces puissent participer au combat il leur faut être adjacentes à l'hex de bataille, les règles de WAP s'appliquent pour le reste.

*Une force peut esquiver un combat (Avoid battle dans USCW)
intercepter (interception dans USCW),

[/b[b]]*Maneuver reaction USCW

*Attrition :
tout mouvement engendre un test d'attrition si 3 SP+
attrition pour les forces qui n'ont pas bougé en fin de cycle en Hiver, au cycle 2 et 4 les autres tours.

Mais avant de tester l'attrition d'une force on lance un D6, il y a attrition si inférieur ou égal à

4 en hiver
3 au printemps et en automne
2 en été.



(mais cette règle d'attrition peut évoluer car dans WAP elle été souvent critiquée pour son extrême sévérité).


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 4 Nov 2017 16:55 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 1794
Printemps 1808  (action cycle 3 et 4 seulement pour Mai)



Image

Castanos part de Séville avec 30 000h (6 sp)  vers Baïlen où le corps de Dupont s'est replié.
Il perd 1 sp au cours d'une marche forcée avant d'entrer dans la zone de Baïlen
Dupont (leader A) essaie d'éviter  la bataille mais n'y parvient pas.
Les FR perdent le combat et les lanciers andalous harcèlent les fuyards qui gagnent les passes.
C'est une belle victoire espagnole (Pertes 5 000 espagnols et 10 000 français).


Image






Image

Murat récupère les 10 000 h lancés vers Valencia pour les ramener vers Tolède.




Image

Bessières s'empare de San Sebastian.
Palafox assiège Pampelune.


Image

Bessières revient vers Burgos, et descend plus au sud,
Murat vient au secours des 5 000h de Dupont qui se sont retranchés dans les passes au Nord de Baïlen, les communications avec Madrid sont rétablies.

La situation des forces françaises est enfin devenue saine.

Seul le corps de Junot à Lisbonne  est isolé .

Il est temps que l'Empereur vienne rétablir l'ordre dans la Péninsule.

(Le FR ne peut faire grand chose à part rétablir une ligne de communication vers Bayonne, dans un axe nord /sud central.
l' ESP a ses forces excentrées et ne peut concentrer ses efforts sur un point de la ligne de communication FR, il est obligé de menacer celle ci avec un corps solitaire à chaque fois, avec le risque de se faire attaquer par les forces FR en réserves plus centrales.
Les Britanniques ne sont pas encore là, et les partisans n'ont pas encore été créés.
Et des renforts FR en nombre vont arriver bientôt.
Il lui faut donc patienter, puis gêner les manœuvres FR pour éviter que le FR s'empare de trop de villes en profitant de la présence de L'Empereur, voire mette à mal les britanniques.
Le Portugal est encore vulnérable, Lisbonne est entre des mains FR et
les lignes de Torres Vedras n'ont même pas été imaginées par un Wellington qui n'est encore qu'un simple officier supérieur parmi d'autres.)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 15 Nov 2017 17:21 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 1794
SUMMER 1   1808  (Juin et juillet)  



Image

Palafox force la garnison de Pampelune à se rendre, puis se replie sur Saragosse car Victor est sur le point de franchir les Pyrénées avec 25 000 vétérans.


Image

Victor, en effet quitte Bayonne et débouche par les passes sur Pampelune où il assiège aussitôt la ville.



Image

Murat franchit la sierra Morena et assiège la garnison retranchée dans Baïlen.




Junot laisse une partie de ses forces à Lisbonne et va mettre le siège devant Vimeiro au nord, où les portugais viennent de lever 10 000 miliciens.

Image


Image

Victor s'empare de Pampelune.

Murat est rappelé par l'Empereur à Paris, laissant son corps d'armée assiéger Baïlen.



Image

Les juntas espagnoles, ayant levé chacune leur petite armée, arrivent à s'entendre...
Elles décident de couper le dispositif impérial au centre, à Tolède !
Pour isoler les forces qui assiègent Baïlen. et les anantir.
Puis elles envisagent de fondre sur Madrid, rien de moins !

Blake sur Talavera, Cuesta vers Tolède, venant de l'ouest, Pallafox venant de Valencia.


Image

Image

Bessières dépasse Burgos avec 25 000 vétérans des guerres d'Allemagne et d'Autriche, en direction de Madrid menacé.



SUMMER II 1808  (aout et septembre)


Image


Image

Un corps expéditionnaire britannique débarque au nord de Vimeiro avec 10 000 h, à sa tête un Lord encore inconnu.


Castanos revient vers Baïlen avec de nouvelles forces , dont une partie de recrues.
Il espère réussir à nouveau son exploit précédent qui en ont fait le héros de l'Espagne.


Image

Il attaque 15 000 FR et les 5 000 polonais qui assiègent la ville.



Image


La bataille tourne très vite au désastre pour les espagnols, trop de milices sans expérience se débandent face à l'artillerie FR ou sont incapables de former le carré lorqu'elles sont chargées par la cavalerie FR.

Image

15 000 espagnols tombent lors des combats et 5 000 sont pris par la cavalerie impériale lors de la retraite, les FR perdent seulement 5 000h.

Castanos, défait, replie les restes de son armée complètement démoralisée.

Dupont est vengé ...


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 15 Nov 2017 17:40 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Mar 2 Août 2016 14:15
Message(s) : 125
J'ai trouvé des pions plus sympas sur BGG :
ici :
https://boardgamegeek.com/filepage/1434 ... erent-look


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 15 Nov 2017 18:49 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 1794
Jeanba

Ils sont bien plus beaux, en effet.

Mais lorsque j'essaie de fabriquer des pions à partir d'une impression, à moins de faire de grands pions 20X20 mm2, le résultat est pas terrible.
Dans War and Peace, les pions sont petits (1/2 inch X 1/2 inch ) mais sur les grands hexes de la carte cela donne un résultat correct car je peux les déployer dans l'hex.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Ven 17 Nov 2017 13:15 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 1794
Durant cette fin dété 1808, la situation se détériore en Espagne et au Portugal.

Les forces en Andalousie se retrouvent isolées, Burgos est assiégée, Madrid menacée, Junot au Portugal doit faire face à un soulèvement populaire fomenté par la perfide Albion qui ose débarquer des troupes au nord.

Les maréchaux et généraux d'Empire ne peuvent plus controler la situation, L'Empereur n'a d'autre choix que d'abandonner la Péninsule à l'Angleterre qui contrôlait déjà la famille royale du Portugal et vient de s'allier avec l'Espagne, qui pour l'instant n'est qu'un agrégas de Juntas provinciales.

Les conséquences à court terme d'un abandon seraient politiquement désastreuses auprès des familles royales du continent qui y verraient une faiblesse de l'Empereur face à des bandes de milices d'un des pays les plus faibles d'Europe.

Napoléon ne peut accepter un tel camouflet qui ruinerait tous ses efforts diplomatiques.
sa décision est prise: il va intervenir en personne avec plus de Cent mille hommes de la Grande armée basée en Allemagne.
Ses objectifs sont de sécuriser le nord de l'Espagne et Madrid, puis d'envahir l'Andalousie, perle du Royaume et où parviennent les richesses des colonies d'Amérique.
Puis venir en aide à Junot au Portugal pour faire respecter le Blocus Continental.

Les petites armées espagnoles composées de troupes régulières aux tactiques d'un autre âge et de milices inexpérimentées ne feront pas le poids.
Les anglais ?
Ils n'ont pu débarquer que 10 000 h ...leur puissance est maritime, mais sur terre...


Il faudra un bon mois pour rassembler ces forces et atteindre les Pyrénées, en Octobre la Grande Armée les franchira et déferlera en Espagne.

Ce sera l'affaire de quelques mois, il ne peut de toute façon pas rester loin de Paris trop longtemps.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 18 Nov 2017 17:23 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 1794
(fin de summer 2,  Septembre)



Image

Junot se rend compte qu'il a divisé ses forces face aux anglo portugais, il abandonne le siège de Vimeiro et retraite vers Lisbonne.

Bessières tergiverse dans Madrid pour des questions de logistique (il veut éviter des pertes dues à une trop grande concentration de forces)
il envoie une avant garde de 15 000 h dans le sud pour qu'ils puissent fourrager.


Saragosse résiste toujours et encore, ainsi que Baïlen.




Automne 1808 (Octobre et Novembre)

Image

Pallafox franchit les passes de la Sierra Morena et tombe sur le corps qui assiège Baïlen, qui, coupé de ses lignes de communications par les
bandes de guérillas, n'a pas été prévenu, ne peut éviter la bataille.

Image

Les français sont battus et perdent 5 000 h, ainsi que les espagnols.

les restes du corps impérial retraite vers l'ouest, il est rattrapé par la petite armée de Pallafox qui lui inflige un 2e revers, seule la cavalerie parvient à s'échapper.

Mais les troupes de Pallafox, mal nourries et manquant de discipline fondent comme neige au soleil, 10 000 h de plus désertent ou traine sur les arrières.



Image

La Grande Armée arrive enfin à Bayonne.




Image

Le corps de Lannes est le premier à franchir les Pyrénées,  Napoléon avec sa Garde.
et le corps de  Ney arrivent  tout juste à Bayonne.




Image

Image

Moore et ses 10 000h rejoint le corps expéditionnaire de Wellington, il prend le commandement (Règle maison: il ne peut y avoir Moore et Wellington sur la carte avec l'un d'entre eux ayant plus de 5 000h)

Et arrive devant Lisbonne avec 25 000 h.

Junot qui en a autant, coupé de tout communication, sait qu'en cas de défaite et de retraite il sera acculé à la mer dont la Royal Navy a le contrôle.

Il se réfugie dans Lisbonne pour attendre les renforts qui ne sauraient tarder.

Moore met le siège devant la ville (Règle maison: les espagnols et les Britanniques ont un malus de +1 à leur D6 quand ils font un siège du fait de leur sous équipement et de leur inexpérience, les FR au contraire sont maitres dans l'art de la Poliorcétique ).



Image

Ney met le siège devant Ciudad Rodrigo, Bessières devant Tolède, poursuit celui de Saragosse et Napoléon dépasse Madrid.


Image

Les espagnols résistent courageusement dans chacune des villes assiégées, notamment Saragosse malgré 4 mois de siège.

Pallafox retraite et entre dans Séville, La Romana quitte La Corogne pour faire un raid vers l'est avec 15 000h.


Image

Le centre de l'Espagne n'est plus parcouru que par des guérillas qui tendent des embuscades aux convois de ravitaillement FR, les petites armées provinciales qui hantaient le cœur de l'Espagne et soulevaient tant d'espoir dans le peuple espagnol,  se sont évaporées.

Mais les britanniques sont désormais présents au Portugal 20 000h BR et KGL devant Lisbonne et 15 000 BR et 10 000h milices portugaises à Vimeiro.

Napoléon est face à un choix:  abandonner les 20 000 h de  Junot à leur sort pour foncer vers l'Andalousie et assécher la source de la majorité des renforts espagnols,
ou aller bouter l'anglois hors du Portugal et récupérer le corps de Junot.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr