[The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

Pour poster vos comptes rendu de partie....
Message
Auteur
Avatar du membre
joma
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3316
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:39

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#81 Message non lu par joma »

Départ de Kiel dans la nuit du 5 décembre 1939 pour notre troisième patrouille, une mission de mouillage de mines sur Liverpool.
L'alarme retentit à 13h15 le 7 décembre, une vigie repère un avion venant de l'ouest, la plongeait immédiate nous écarte de cette menace. L'équipage c'est parfaitement comporté est à montré un sang froid remarquable.
Le 14 décembre nous mouillons nos mines devant Liverpool (carré AM93).
L'équipage est soulagé lorsque les torpilles prennent place dans les tubes. Il ne faudra pas attendre longtemps avant de les utiliser.
Le 16 décembre à 23h30 dans le carré BF1323, un pétrolier avec une escorte d'un destroyer est repéré.
Le choix est vite fait d'une attaque de surface avec les 4 tubes avant pour ne prendre aucun risque. A 00h02 la salve est lancé, les secondes s’égrène avant que la première torpille touche mais n'explose pas, la seconde par contre provoque une immense explosion sur la partie arrière du navire qui ce trouve être le Capulet un pétrolier de 8200t. Les deux autres torpilles en finisse avec le navire qui sombre peu après.
Malheureusement, le destroyer nous à repérer. Les charges explosent toute proches et provoque des dégâts à la coque du navire occasionnant d'importantes inondations qui sont pourtant rapidement colmater par notre ingénieur l'Oberleutnant Klaus Wennemann. Confiant dans les réparations de l'équipage, nous descendons le plus profond possible pour échapper à la surveillance de notre chien de garde. Bien vite, les grenadage se font plus espacé, puis finisse par disparaître.
Une rapide remonté périscopique confirme l'absence du destroyer, notre croisière peut reprendre. Pour notre premier grenadage l'équipage à été d'un professionnalisme exemplaire
Le reste de la mission ce passe tranquillement, et l'U-49 est de retour à Kiel le 24 décembre, l'équipage étant heureux d'avoir une chance de passer noël en famille.

Käpitanleutnant Wurtz Kartoffel

Image

Bilan
1 pétrolier de 8200t
2 dommages à la coque
"Americans have finally get beyond our racial past, and picked up a black men to clean up our mess" - Bill Maher
"We cannot defend freedom abroad by deserting it at home." - Edward R. Murrow

Avatar du membre
judgeju
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1834
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 15:36

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#82 Message non lu par judgeju »

Bravo à l'U-47 pour son beau trophée !

Bon par contre je vois que les coques souffrent...

Merci aux retardataires de ne pas trop traîner !
Le site des éditions Shakos :
https://www.shakos.fr

Avatar du membre
aaargh
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 341
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 15:18

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#83 Message non lu par aaargh »

Carnets du Kapitänleutnant Gerhard Moeller
Commandant du U-51/7. Unterseebootsflottille


Nous quittons Kiel le 10 décembre 1939.
La veille du départ, Herman von Umsprung, mon ami, m'a offert le livre 50 nuances de Grey Wolves. Il s'agit d'un recueil de tactiques bien vicelardes utilisées par nos sous mariniers pendant la Grande Guerre. J'espère en faire bon usage!

Le Caledonian Monarch (5 900t) est le premier à en faire les frais dans la nuit du 16 décembre. Préliminaires au canon puis une gerbe de 3 torpilles. Les 2 premières défoncent la coque, pour la 3ème, c'est la panne. Il a néanmoins eu son compte et nous fêtons cette victoire en débouchant les bouteilles de Champagne offertes par le commandant du U-47… elles sont éventées.

Le 21 décembre, notre deuxième victime est l'Alexandros (4 300t) , bâtiment grec que nous décidons donc de prendre par l'arrière. Nous lui faisons son affaire avec 2 tirs au canon bien ajustés.

la nuit de Noël, nous recevons en cadeau le Ruperra (4 500t). Nous cravachons pour le rattraper et le couler par des tirs tendus de notre 88.

Une patrouille finalement monotone avec 3 coups faciles qui ne nous ont offert ni péril, ni gloire… mais avec son lot de drame.
En effet, sur le chemin du retour un incident survient alors que l'équipage procède au réglage quotidien des torpilles. Une anguille de 1 500 kilos vient heurter dans sa chute notre maître torpilleur.

Nous arrivons à Kiel le 13 janvier avec 3 pavillons blancs accrochés au périscope à demi sorti… et un blessé grave.

Je vais pouvoir jouir auprès de Herman d'un repos bien mérité.
C'est avec des hochets que l'on mène les hommes...
Napoléon, à propos des médailles sur Stratégikon

Avatar du membre
Lord Erick
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 414
Enregistré le : sam. 1 mai 2010 10:44
Localisation : Calais

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#84 Message non lu par Lord Erick »

Rapport de la 3ème patrouille du KptLt Herbert Schultze :

Image

Bilan de la 3ème patrouille :
3 navires coulés :
DENMARK (3 500) - YORKSHIRE (10 000) - KUMASTAN (5 000)
1 convoi rencontré, sans conséquence.
3 dégâts à la coque.

Avatar du membre
judgeju
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1834
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 15:36

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#85 Message non lu par judgeju »

BILAN DE LA TROISIEME PATROUILLE DES UBOOTS DE LA 7EME FLOTTILLE


Le bilan de cette troisième patrouille est de 9 navires coulés pour un total de 67600t. Une baisse sensible par rapport à la deuxième patrouille dû notamment au fait que 2 sous marins ne sont pas partis en patrouille (U-46 et U-53)...

Mention spéciale à :
- L'U-47 qui avec 22500t a réussi la meilleure patrouille en coulant le porte-avion HMS Courageous !

A noter que les coques ont bien souffert durant cette patrouille.

Progressions :


Les sous-marins suivants ont réussi 3 missions :
- L'U-45 : Équipage passe "Vétéran"
- L'U-47 : 2WO passe "Expert"
- L'U-48 : 2WO passe "Expert"
- L'U-51 : Équipage passe "Vétéran"

Calendrier troisième patrouille :
- U-45, U-46 et U-49 en mars 1940
- U-47 et U-48 en avril 1940
- U-51 et U-53 en février 1940

Note : merci de bien noter dans vos CR si vous avez subi des dommages notamment dans le cas de plongées "extrêmes".

Même si il y a un léger décalage, vous pouvez tous jouer vos patrouilles en prenant juste garde aux dates.

Aucune règle spéciale pour cette quatrième patrouille.

Zones de patrouilles :
U-45 : British Isles
U-46 : British Isles
U-47 : British Isles
U-48 : Spanish Coast
U-49 : Spanish Coast
U-51 : British Isles
U-53 : British Isles

Convois :
Zone British Isles en Décembre : HX10 à 13, SC14 à 16, OB47 à 60
Zone British Isles en Janvier : HX14 à 20, SC17 à 20, OB67 à 82

Bonne chasse messieurs !
Le site des éditions Shakos :
https://www.shakos.fr

Monsieur Guillaume
Grognard
Grognard
Messages : 751
Enregistré le : lun. 24 mars 2014 17:36

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#86 Message non lu par Monsieur Guillaume »

Salut Julien,

J'attendais que les copains aient joués décembre 39 pour partir en mer…en janvier comme prévu après les réparations nécéssaires.

Je file donc sous l'eau m'en faire une petite en janvier 40!!

A tout à l'heure

G

Avatar du membre
judgeju
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1834
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 15:36

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#87 Message non lu par judgeju »

Monsieur Guillaume a écrit :Salut Julien,

J'attendais que les copains aient joués décembre 39 pour partir en mer…en janvier comme prévu après les réparations nécéssaires.

Je file donc sous l'eau m'en faire une petite en janvier 40!!

A tout à l'heure

G
Ah, ok, il fallait pas attendre. :D
Le site des éditions Shakos :
https://www.shakos.fr

Avatar du membre
garbad
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 158
Enregistré le : lun. 9 nov. 2009 21:52
Localisation : Saint Etienne

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#88 Message non lu par garbad »

Achhh j'arrive trop tard, bon je ne serai pas le dernier à rentrer de la 3° patrouille mais le premier de la 4°...

Rapport mission U53 fevrier 1940

3 fevrier: appareillage en direction des cotes ouest des iles Britanniques.

du 4 au 9 février RAS, mer agité visibilité faible, arrivée en zone de chasse

10 février: matinée détection 1 navire isolé identification le stakosby de 4000t. Nous n'attendons pas la nuit et attaquons en surface au plus près. Engagement au canon, la cible reçoit de nombreux impacts et sombre pendant que nous nous éloignons rapidement.

Nuit du 12 au 13 février: nous croisons la route d'un convois. Nous profitons de l'obscurité pour approcher et identifier les navires les plus proches. La présence de l'escorte me conduit à laisser de coté 2 navires de très faible tonnage (moins de 2000t) ainsi qu'un autre de taille moyenne (5900t), pour concentrer mes attaques sur l'Aeas de 4700t. Nous restons en plongée à distance moyenne et lançons la salve préparée de 4 torpilles G7e. 3 passent à coté de la cible, mais l'une d'elle l'atteint de plein fouet entrainant une énorme explosion qui envoie l'Aeas par le fond. Immédiatement plongée profonde pour tenter d'échapper à l'escorte. C'est la coque qui encaisse le premier grenadage. Je décide de remonter à une profondeur moins importante pour la préserver mais ouveau grenadage, le sous marin commence à prendre l'eau et les tentatives de colmatage échouent. Changement de direction, nouvelle descente et attente... l'escorte s'éloigne enfin et nous pouvons évacuer l'eau embarquer et reprendre notre patrouille avec une coque légèrement secouée.

Nuit du 15 au 16 février: détection un navire isolé, le reedpool de 4800t. Attaque en surface, canon, la cible est coulée sans difficulté.

Nuit du 18 au 19 février: détection un navire (le scheaf mead de 5000t) + escorte. La coque tient bien le choc, je décide d'attaquer malgré la présence de navires de combat. Comme la coque est affaiblie, je ne prendrai pas le risque d'une plongée profonde pour échapper à la réaction de l’escorte. Je décide une attaque à longue distance pour limiter le risque de détection et en surface pour bénéficier d'une meilleure visée. Salve de 4 torpilles G7a, dont 3 se dirige vers la cible. Aucune explosion, les 3 torpilles ont fait long feu. Pas de réaction de l'escorte qui n'a pas détecté notre présence. Nous poursuivons le convois à distance mais la nuit gêne notre manoeuvre et nous perdons le contact. A court de torpilles, je fais mettre le cap vers Kiel.

25 février: en approche des cotes Allemandes. Nous repérons 1 avion ennemi. Plongée immédiate pour échapper à la détection. Manœuvre réussi, nous poursuivons notre route et rentrons à la base.

Bilan: 3 navires coulés (stakosby 4000t, Aeas 4700t, reedpool 4800t), 1 engagé mais non endommagé (scheaf mead 5000t), 3 dégats à la coque.

Avatar du membre
Eric Dufour
Grognard
Grognard
Messages : 1409
Enregistré le : mer. 8 oct. 2008 20:46
Localisation : Les Hauts de France
Contact :

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#89 Message non lu par Eric Dufour »

judgeju a écrit :Mention spéciale à :
- L'U-47 qui avec 22500t a réussi la meilleure patrouille en coulant le porte-avion HMS Courageous !
:confus: Je veux bien mais, le Courageous ne faisait que 18600 t. Pour les autres navires l'U-47 les a plus ou moins "entamés" mais ne les a pas coulés... foutues escortes de m.... :mad:
“La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.” Charles De Gaulle (1890 - 1970)

Avatar du membre
Lord Erick
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 414
Enregistré le : sam. 1 mai 2010 10:44
Localisation : Calais

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#90 Message non lu par Lord Erick »

Eric Dufour a écrit :
judgeju a écrit :Mention spéciale à :
- L'U-47 qui avec 22500t a réussi la meilleure patrouille en coulant le porte-avion HMS Courageous !
:confus: Je veux bien mais, le Courageous ne faisait que 18600 t. Pour les autres navires l'U-47 les a plus ou moins "entamés" mais ne les a pas coulés... foutues escortes de m.... :mad:
En effet mon pauvre Eric... :triste:

Ceci dit, tu n'es pas récompensé de la Knight Cross pour avoir coulé le porte-avions ?

Sinon, beaucoup plus important, il faudrait sérieusement engueuler les ingénieurs et/ou les concepteurs de torpilles vu le nombre d'entre elles qui n'ont pas explosées...

Répondre

Retourner vers « Compte rendu »