[The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

Pour poster vos comptes rendu de partie....
Message
Auteur
Avatar du membre
judgeju
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1833
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 15:36

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#51 Message non lu par judgeju »

Eric Dufour a écrit :Quand tu écris "pas de règles spéciales", cela signifie que l'on peut couler tout ce qui flotte quelque soit les couleurs du pavillon ?
C'est bien çà !
Le site des éditions Shakos :
https://www.shakos.fr

Avatar du membre
garbad
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 158
Enregistré le : lun. 9 nov. 2009 21:52
Localisation : Saint Etienne

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#52 Message non lu par garbad »

Rapport de patrouille du U53.

03/10/39 appareillage et début de patrouille. Les 4 tubes avant sont chargés en torpilles électriques pour minimiser les risques en cas de présence d'escorte.
jusqu'au 08/10 transit RAS

nuit du 09 au 10/10/39 Est des cotes Écossaises, détection d'un pétrolier isolé identifié comme le Narragansezz de 10400 t. Cible de choix mais plutôt solide. Le canon ne peux pas suffire et je veux accrocher une première à mon tableau de chasse sans prendre le risque de voir arriver des navires de combat. Attaque en surface et je fais préparer toutes les armes soit 2 ammo canons, les 4 torpilles électriques avant et la torpille arrière que j'utiliserais si besoin en dernier. Le canon ne fait qu'endommager légèrement la cible, les 4 torpilles sont immédiatement lancées. L'une d'elle file se perdre, une autre n'explose pas à l'impact mais les 2 dernières ouvrent le tanker qui sombre très rapidement (total 7 dommages pour une taille de 4).

Du 11 au 29/10 RAS

30/10 retour au port.

Bilan: 1 pétrolier le "Narragansezz" détruit (10400t) / aucun dommage subit

Robert Pfaff

Avatar du membre
Eric Dufour
Grognard
Grognard
Messages : 1409
Enregistré le : mer. 8 oct. 2008 20:46
Localisation : Les Hauts de France
Contact :

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#53 Message non lu par Eric Dufour »

Extraits du journal de bord du U-47 commandé par le Kapitänleutnant Heinrich Gelhaus.

25 octobre 1939
Position : Quelques encablures de Kiel.
Avons quitté Kiel à 15h00 pour prendre, selon les ordres que nous avons reçus, la direction des côtes espagnoles.
Le U-47 a été parfaitement réparé suite aux légers dégâts subis par la coque lors de nôtre première patrouille autour des îles britanniques. J'ai fait remplacer dans nôtre armement trois torpilles G7e par trois G7a.
Le moral de l'équipage est excellent et chacun semble vouloir en découdre au plus vite.

02 novembre 1939
Position : 110 milles à l'Ouest de Brest.
Aucun problème rencontré. Nous mettons le cap au Sud Sud-Est pour nous rapprocher des côtes espagnoles.

06 novembre 1939
Position : 110 Milles au Nord-Ouest de Biarritz.
Vers 10h00 alors que nous étions en surface, nous avons dû effectuer une plongée d'urgence pour échapper au repérage d'un avion. L'équipage a parfaitement bien réagi et, apparemment, nous n'avons pas été détectés.
Nous mettons le cap au Sud-Ouest pour rejoindre nôtre zone d'intervention.

08 novembre 1939
Position : 60 milles au Nord de Gijon.
11h30 : Avons repéré le cargo britannique MARCREST faisant route plein Ouest accompagné d'un destroyer. Tentons de le suivre pour attaquer de nuit.
23h45 : Avons attaqué en immersion à courte porté le MARCREST. N'ayant pas été repéré, nous avons tiré avec nos tubes avant 2 G7e et 2 G7a. Les 4 torpilles ont fait pleinement leur oeuvre et le cargo a coulé en moins de 5 minutes. Nous avons pu nous éloigner sans être détectés.

12 novembre 1939
Position : 45 milles à L'Ouest de Vigo.
19h00 : Avons repéré le pétrolier Norvégien BARFONN faisant route au Nord accompagné d'un navire de guerre. N'ayant pas été détectés, avons tiré par les tubes avant 1 G7e et 2 G7a. La G7e et une G7a ont atteint leur but faisant exploser le pétrolier qui a coulé rapidement. N'ayant pas été repérés nous avons pu nous éloigner.
Mettons le cap au Nord pour nôtre retour à Kiel

19 novembre 1939
Position : Nord-Ouest de la péninsule ibérique.
La patrouille se poursuit sans problème ; le morale de l'équipage est excellent.

21 novembre 1939
Position : 75 milles au Nord de Gijon.
13h15 : Croisons la route du cargo britannique MALABAR que nous coulons par le tir à courte porté de 4 G7a.
Le comportement de l'équipage est, depuis le début de cette patrouille, parfaitement exemplaire.

29 novembre 1939
Position : Kiel.
Sommes rentrés à 22H15 à Kiel.
Fin de la patrouille n° 2.


Bilan de la mission : 3 navires coulés : MARCREST (4200 t) BARFONN (9800 t) MALABAR (8000 t)

Edit : Correction d'une erreur ; le BARFONN faisait 9800 t et non pas 3800 t
“La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.” Charles De Gaulle (1890 - 1970)

Avatar du membre
joma
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3316
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:39

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#54 Message non lu par joma »

Seconde patrouille de l'U-49

Départ de Kiel le 8 octobre 1939 pour le carré BE6.
Passage au nord des Shetland le 11 octobre la descente vers BE6 se passe sans grande excitation, le ciel et la mer son vide.
Nous espérons que cela change à partir du 16 octobre lorsque notre navire arrive dans la zone choisie, mais le manque de chance rencontré lors de la première patrouille semble ce confirmé. Des rumeurs de malédiction commence à poindre après 8 jours de navigation sans rien rencontré,lorsque le 23 octobre il est décidé de rentré à Kiel.
Tout change le 25 octobre lorsque la vigie repère une fumée à l'horizon (carré AM2948), après une rapide poursuite, nous tombons sur le cargo Olinda de 4100t battant pavillon Brésilien. Malgré la neutralité du pays et les bonnes relation avec le Reich, mais sans contre ordre de l'amirauté, il est décidé de le coulé.
Un coup de semonce permet de le faire stoppé. L'équipage est forcé d'abandonner ensuite le navire. Ayant eu connaissance des problème de détonateur, il est décidé de coulé le navire au canons, mais les tirs ne sont guère performant. L’entraînement sera à revoir une fois rentré à Kiel. Finalement une G7a sera nécessaire pour envoyer le cargo par le fond.
Les 4 jours suivant reprennent le rythme ennuyeux de la patrouille et nous arrivons a Kiel le 29 octobre sans aucun problème.
L'U-49 est en parfait état, et le moral de l'équipage a retrouvé les sommets après notre première prise. Nous somme en attente de nos prochains ordres.

Käpitanleutnant Wurtz Kartoffel

Image
"Americans have finally get beyond our racial past, and picked up a black men to clean up our mess" - Bill Maher
"We cannot defend freedom abroad by deserting it at home." - Edward R. Murrow

Avatar du membre
Lord Erick
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 414
Enregistré le : sam. 1 mai 2010 10:44
Localisation : Calais

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#55 Message non lu par Lord Erick »

Rapport de le deuxième patrouille du KptLt Herbert Schultze (novembre 39) :

Image

Bilan de la patrouille n°2 :
- 1 convoi rencontré
- 3 navires coulés : RODNEY STAR (LF 11 800 t) / KAFIRISTAN (SF 5 000 t) / CARELIA (dans le convoi OG5 LF 8 000 t) - Total 24 800 t
- Pas de dommage à déplorer

Grégory ANTON
Grognard
Grognard
Messages : 1167
Enregistré le : mar. 26 mai 2009 12:42

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#56 Message non lu par Grégory ANTON »

Le U-45 entame sa deuxième patrouille de la guerre en octobre 1939.

En partant une nouvelle fois le long des côtes britanniques, nous sommes plein d’espoirs car cette zone est riche en cibles isolées.
Le voyage jusqu’à la zone de patrouille se déroule sans événement notable.

Malheureusement, le début de la patrouille se poursuit avec cette même monotonie. Rien n’est en vue à l’horizon…

Les jours se succèdent et il nous semble être toujours aussi seuls en mer. L’équipage commence à s’interroger et la discipline se relâche…

Enfin, en milieu de matinée, nous repérons le Matina, un cargo de 5400 tonnes. Bien qu’il bénéficie d’une escorte, nous n’hésitons pas à plonger et à nous mettre en position d’attaque. Nous lançons 4 torpilles à moyenne portée. Deux touchent la cible, ce qui suffit à l’envoyer par le fond. Par négligence, voire par suffisance face une escorte sans expérience, nous restons à une profondeur réglementaire. Heureusement, l’escorte abandonne rapidement sa recherche sans avoir jamais su d’où provenaient les torpilles fatales au Matina.

Le lendemain, dans l’après-midi, la Balladier, un cargo isolé de 3300 tonnes, croise notre route. Nous nous approchons en ouvrant le feu au canon et nous lançons quatre torpilles pour l’achever.

Nous rentrons au port sans encombre.

Malgré un début inquiétant, cette patrouille se solde par deux nouveaux navires marchands envoyés par le fond pour 8700 tonnes. Notre bâtiment est quant à lui en parfait état, prêt pour sa troisième patrouille.

Avatar du membre
aaargh
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 341
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 15:18

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#57 Message non lu par aaargh »

Carnets du Kapitänleutnant Gerhard Moeller
Commandant du U-51/7. Unterseebootsflottille



Après quelques semaines passées à écumer les bordels de Kiel en compagnie d'Herman von Umsprung, mon ami, je prends la mer le 17 octobre 1939 pour ma 2ème patrouille de guerre à la tête du U-51 .

Sur le quai, le Kapitänleutnant Heinrich Gelhaus, pacha du U-47, nous gratifie d'un salut appuyé. Malgré l'heure matutinale, Heinrich, déjà ivre comme à son habitude, titube et manque de chuter… Sacré Heinrich, si seulement il pouvait apprécier l'eau de mer autant que le schnaps… nos panzers pourraient atteindre Londres les chenilles à sec.

Nous rejoignons notre zone d'opération au sud de l'Irlande.

Il est 09h13 ce 22 octobre lorsque la vigie de passerelle repère un navire isolé: Le Manaar (7 200 T).
Auf Gefechtsstation!
Attaque en surface au canon qui ne cause pas suffisamment de dégâts, suivie d'une salve de 3 torpilles dont 2 font mouche pour donner le coup de grâce.

10h00, le 27 octobre, la silhouette du Baron Dechmont, cargo de 3 700 T et de son chien de berger se détachent à l'horizon.
La proie peu appétissante et l'escorte m'incitent à la prudence, j'engage le combat à moyenne portée, à profondeur périscopique, par une salve de 4 torpilles G7a.
Torpedo...Los!
La première manque son but… la deuxième et troisième frappent l'étrave du cargo… sans exploser… Teufel!
Par chance la 4ème torpille envoie le Baron Dechmont par le fond. Nous plongeons à seulement 90 m de profondeur pour échapper sans encombre à la corvette d'escorte.

Nous sommes de retour à Kiel le 09 novembre 1939. Avec un bilan tout juste honorable, nous n'aurons pas droit aux honneurs des communiqués… et plus une goutte de champagne rosé au "Chat Hurlant" après la razzia d'Herbert Solher et de son équipage du U-46... Seule l'amitié d'Herman pourra me consoler de cette vie sans gloire.
Modifié en dernier par aaargh le mer. 8 avr. 2015 18:28, modifié 1 fois.
C'est avec des hochets que l'on mène les hommes...
Napoléon, à propos des médailles sur Stratégikon

Avatar du membre
Eric Dufour
Grognard
Grognard
Messages : 1409
Enregistré le : mer. 8 oct. 2008 20:46
Localisation : Les Hauts de France
Contact :

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#58 Message non lu par Eric Dufour »

aaargh a écrit :Carnets du Kapitänleutnant Gerhard Moeller
Commandant du U-51/7. Unterseebootsflottille


(...) Heinrich, déjà ivre comme à son habitude (...)
Non !... "Se remettant d'une nuit courte, agitée et... un peu arrosée" est plus juste. :fiesta: :boire2: :boire:

H. G.
“La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.” Charles De Gaulle (1890 - 1970)

Avatar du membre
Eric Dufour
Grognard
Grognard
Messages : 1409
Enregistré le : mer. 8 oct. 2008 20:46
Localisation : Les Hauts de France
Contact :

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#59 Message non lu par Eric Dufour »

Qui n'est pas encore rentré ou parti ? :confused:
“La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.” Charles De Gaulle (1890 - 1970)

Avatar du membre
aaargh
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 341
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 15:18

Re: [The Hunters] L'épopée de la 7. Unterseebootsflottille

#60 Message non lu par aaargh »

Eric Dufour a écrit :Qui n'est pas encore rentré ou parti ? :confused:
Les marins du 'Manaar' et du 'Baron Dechmont' ne rentreront pas chez eux...
C'est avec des hochets que l'on mène les hommes...
Napoléon, à propos des médailles sur Stratégikon

Répondre

Retourner vers « Compte rendu »