STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Ven 18 Oct 2019 01:17

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 14:25 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Queribus a écrit:
Eh oui, Wiffe a le vent en poupe ! ENcore une partie de Wiffe, et encore Fascist Tide en PBEM à 3 ! :D

WIFFE Classic
Fascist Tide
PBEM à 3


Les protagonistes
USA-CW : Denis (Queribus) ; expérience : 1 Barbarossa solo, 1 Barbarossa et 1 Fascist Tide en cours
FRA-URS : Nicolas (The Grain Elevator) ; expérience : 1 Barbarossa et 1 Guadalcanal
GER-ITA : Steph (Gued) ; expérience : 1 Fascist Tide en cours

Les options utilisées
:
11- Ravitaillement par Mer Limité 15- Renforts Hors les Villes 31- Stockage des Points de Construction et de Ressources 32- Tapis de Bombes 33- Chasseurs de Chars 34- Mouvement des Unités Motorisées 35- Bombardier ATR 39- Bonus blitz 42- Discorde dans les Combats Alliés 43- Table 2d10 44- Rebasement Etendu des Avions 46- Partisans 47- Réorganisation Isolée 54- Chasseurs Bombardiers 55- Chasseurs Surclassés 61- Marqueurs Offensive

Amendement à la 2d10 CRT pour la version Classic (soufflée par WifDaniel) "Il faut supprimer de la 2D10 CRT la note de bas de page qui entraîne une perte supplémentaire en cas de sale terrain ou de mauvais temps (sur un résultat de 14, 19 ou 22 au dé en assaut). Avec ça, la 2D10 marche très bien. "

SETUP

USA : Rien de très original dans la préparation étasunienne. Toute l’US Navy (2 TRS, 1 SUB, 1 CV, 1 BB, 1 CL et 1 cl) est rassemblée au port de Washington à la grande joie des badauds, tandis que l’USAAF (1 FTR, 1 LND et 1 NAV) amusent les gosses au-dessus des aérodromes de New-York (c’est politiquement correct de dire ça ?).
Les convois ricains se répartissent sur la Côte Est, l’Atlantique Nord et le Golfe de Gascogne.

URSS : Timoshenko dirige l’Armée Rouge depuis Minsk, protégé par 1 MECH. Son problème n’est pas le nombre d’unités mais les distances russes. Du nord au sud, on trouve 1 GAR à Mourmansk, 1 GAR à Leningrad, 1 INF à Pskov, 1 CAV à Kiev et 1 INF à Odessa. Voilà toute l’Armée Rouge de 1939.
La Flotte de la Baltique (1BB, 1 CL, 1 SUB) est basée à Leningrad, celle de la Mer Noire (1 BB, 1 cl, 1 TRS et 5 CP) sont tous à Odessa.
Tous les VVS sont au nord avec 1 LND à Leningrad, 1 FTR et 1 LND à Minsk, et 1 LND à long rayon d’action entre Minsk et Gomel.
Le centre et l’est russes sont un vaste désert militaire.

ITALIE : Benito veut impressionner le Monde entier. Balbo est à Tirana avec 1 FTR et 1 LND alors qu’1 MNT claque des bottes à la frontière grecque…En Italie, 1 INF est placée à Turin et 1 MECH à Rome avec 1 NAV. La quasi-totalité de la Marina (1 BB, 4 CL, 1cl et 2 TRS) piaffe à La Spezia sous la garde de Graziani et 1 MOT. 1 FTR, dans le nord de l’Italie a une œil sur Turin et sur La Spezia. 1 SUB est à Cagliari, l’autre à Trapani (Sicile). Dans l’Empire, 1 INF et 1 GAR gardent Tripoli, et 1 INF Addis-Abeba. Les 5 CP italiens sont sur la Côte Italienne.

COMMONWEALTH : La Home Fleet est répartie sur 3 bases ; Plymouth (1 CVL, 2 BB, 1 CL, 1 TRS) sous la garde d’1 MOT ; Londres (1 CL, 2 cl, 1 TRS) sous l’œil acéré de Lord Gort et 1 MECH et Scapa Flow (1 CVL, 2 BB, 1 CL). 1 MOT est à Portsmouth. La RAF est déployée sur la côte est avec 1 FTR à Douvres et l’autre à Harwich, 1 LND à Londres et 1 LND à long rayon d’action entre Londres et Coventry. 1 ATR attend gentiment à Birmingham.
Dans l’Empire ; 1 INF garde Gibraltar, Wavell est à Alexandrie, l’œil attendrie sur la Flotte de Méditerranée (1 CV, 2 BB, 1 CL, 1 cl, 1 SUB et 10 CP). Dans l’Océan Indien (Pool de Transfert), la Flotte d’Asie (1 CVL, 4 CL, 4 cl et 1 TRS) est prête à appareiller de Pretoria.
Les nombreux convois brittons couvrent l’Océan Indien, la Mer Rouge, La Méditerranée Orientale et Occidentale, le Cap St Vincent et le Golfe de Gascogne.

FRANCE : La défense française est concentrée derrière la Ligne Maginot, avec Billotte commandant à pas moins de 4 INF ...et 1 MNT ! Les Chasseurs Alpins ont du préférer les pentes vinicoles des Vosges alsaciennes que les cimes enneigées des Alpes. 1 MOT est à Lille, et entre Lille et la ligne Maginot patrouille gaiement 1 CAV. Georges a installé son QG à Paris. 1 FTR est basé à la pointe sud de la Ligne Maginot, alors qu’1 LND attend les instructions dans la Forêt d’Orient.
Les Chasseurs Alpins grimpant les flèches de la cathédrale de Strasbourg, c’est une…GAR qui garde les Alpes. N’ayant pas les moyens de se déplacer en montagne, le gouvernement français montre là toute la confiance qu’il place dans la sagesse neutre italienne. Et pourtant, toute la flotte française (1 CV, 3 BB, 3 CL, 2 cl, 1 SUB et 1 TRS) s’est rassemblée à Toulon, à quelques encablures de la Marina plastronnant à La Spezia. 1 GAR surveille cette poudrière flottante.
Dans l’Empire, 1 INF est à Alger, en charge de défendre l’Afrique Coloniale Française, et 1 autre INF garde Beyrouth.
Les convois français ont choisi la route de l’Afrique de l’Ouest, occupant le Cap St Vincent et le Cap Vert.

ALLEMAGNE : The last but not the least ! Face à la Ligne Maginot, la Wehrmacht se contente de 3 GAR. Le bassin de la Ruhr n’est pas défendu. 1 FTR veille à Francfort. 2 INF sont mobilisées sur les frontières néerlandaises, tandis qu’1 autre attend le départ sur la frontière danoise. Von Leeb surveille tout ça depuis Hambourg, sous la garde d’un FTR et la charge d’un ATR. Hormis 1 SUB à Lübeck, toute la Kriegsmarine (2 BB, 2 CL, 2 cl, 2 TRS) est basée à Kiel, 1 NAV est à Rostock.
Sur les frontières polonaises, en Prusse Orientale, von Bock a rassemblé 6 INF, 2 FTR et 2 LND. Rundstedt s’est placé dans le sud de l’Allemagne avec 2 ARM et 1 MECH, secondés par 3 LND et 1 FTR. Dans le nord de l’Allemagne, attendent 2 MOT. Enfin, 1 MNT et 1 MOT se sont positionnées à l’est de la Tchécoslovaquie sur le frontière sud de la Pologne.
Tous les convois allemands sont en Baltique.

Gros Maginot contre petit Siegfried !
Image

La Marine Nationale face à la Marina ! C'est chaud !
Image

La Wehmacht en manoeuvres sur ses frontières orientales ?
Image

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 14:25 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Queribus a écrit:
SEPTEMBRE/OCTOBRE 1939
TOUR 1 – IMPULSE 1


Météo : Il fait beau et chaud sur l’ensemble du Globe. Un temps à donner des idées guerrières avant les premières gelées.

DECLARATION DE GUERRE : Incroyable ! Le monde ébahi apprend à nouveau avec stupéfaction que l’Allemagne déclare la guerre à la Pologne.
L’EM polonais a juste le temps de mobiliser ses troupes totalement surprises ( !).
Le QG polonais s’installe avec sa meilleur INF à Varsovie, protégés par 1 FTR. De même, 2 INF défendent la ville industrielle de Lodz. Dans la forêt au nord-est de Varsovie, se cachent 1 Inf et 1 CAV, pour empêcher que la capitale soit prise d’emblée d’assaut. 1 INF s’installe à Dantzig, pas vraiment pour protéger la DesFlo basé à Gdynia, mais pour encore gêné et peut-être retarder les mouvements allemands de Prusse. Enfin, 1 LND est basé loin du front, près du Pripet, pour une intervention ultérieure. L’ouest et le sud du pays sont laissés totalement à l’abandon. On attend les Teutoniques derrière les barricades des grandes cités et dans les ornières des forêts.

La mobilisation polonaise
Image

ALLEMAGNE ; Action terrestre
Ground strikes : Un groupe de Me-110 s’attaque à l’INF de Dantzig et la désorganise. Des He-111 foncent sur Varsovie, mais malgré la surprise ne réussissent qu’à désorganiser l’INF, et pas le QG. A la grande surprise du conseiller britannique, qui avait occulté ce point de règle, le FTR à Varsovie subit aussi les Ground Strike, et en est tout chamboulé. A Lodz, des Ju-88 venus d’Allemagne désorganisent les 2 INF
Pourquoi la Luftwaffe n’a t-elle utilisé que 3 Ground Strikes sur les 4 possibles ? Goering est toujours aussi présomptueux.

Mouvements terrestres :
Assaut sur Dantzig
Von Bock est obligé de s’occuper de Dantzig. Il y met 4 INF et sa participation personnelle pour un ratio de 8/1. DRM +16 (ratio) –1 (ville) +1 (HQ) +2 (flippée) = +18. Jet 6. Pas terrible, c’est l’épreuve du feu pour de nombreux biffins teutons, mais c’est suffisant pour écraser les braves dockers polonais. Un moment, une erreur de transmission a fait croire à von Bock que la moitié de ses unités étaient désorganisées. Il se mis en demeure de les réorganiser avant de se rendre compte qu’en fait, tout allait pour le mieux. Il s’installe lui-même dans la ville avec la 71e INF.

Assaut sur Lodz.
Les conseillers britanniques, aidés par les Commissaires internationaux, se rendent compte que le corps Alpin et la 12e INF allemandes basés en Tchécoslovaquie ne sont pas ravitaillés au départ. Rundstedt pensait déjà contrôler les hex polonais avant d’y mettre le pied. Au dernier moment, le QG change sa trajectoire pour permettre aux troupes perdues dans les Carpates de recevoir le ravitaillement nécessaire. Rundstedt emmène avec lui, dans l’encerclement de Lodz, pas moins de 2 ARM, 1 MECH, 2 MOT, 3 INF et 1 MNT pour un rapport de 7/1. DRM +14 (ratio) –1 (ville) +1 (HQ) +4 (flippées) –2 (2 usines) = + 16. Jet 6 ! Toujours à l’échauffement les Teutons. Mais cette fois, le résultat coûte à Rundstedt la désorganisation de la moitié de ses attaquants, soit pas moins de 5 unités.
Note : le terme ambigu de « factory stack » dans la 2d10 CRT a fait, justement, pensé au QG allemand que le malus de Lodz n’était que de –1. Or la 2d10 CRT compte chaque usine imprimée. Dur, dur.Mais Runsdtedt est capable à lui tout seul de réorganiser 4 unités sans bouger les oreilles. Ce qu’il se met en demeure de faire dès la mauvaise nouvelle apprise, ne laissant que la 46e MOT désorganisée…et lui-aussi par la même occasion. La DAK (eh oui, à WiF les noms des unités sont génériques et ne correspondent en rien à un OB, on considérera que c’est là une unité prévue pour une future opération en AFN, et qu’elle fait ses armes en Pologne) et la 52e MECH occupent Lodz.

Les premiers assauts allemands
ImageImage

Rebasement des avions : Une erreur que je connais bien fait penser à la Luftwaffe qu’elle peut encore rebaser 4 unités. Alors, qu’en fait, elle n’a droit, en tout et pour tout, qu’à 4 missions aériennes pour l’impulse. Ayant fait 3 ground strikes, elle ne peut plus faire qu’un seul rebasement.

ITALIE : Mouvement combiné (neutralité oblige)
Un groupe de SUB appareillent de Cagliari et vont patrouiller en Méditerranée Occidentale sous l’œil tout de même pas trop rassuré des navires marchands britanniques.
Les NAV basés à Rome se rebasent à Rhodes. L’Angleterre confirme son appui plein et entier au gouvernement d’Athènes qui vient de décréter un sacrifice de 12 taureaux blancs sur l’Acropole.

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 14:25 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Queribus a écrit:
SEPTEMBRE/OCTOBRE 1939
TOUR 1 – IMPULSE 2

DECLARATION DE GUERRE
: La France et l’Angleterre estomaquées par l’outrecuidance teutonne de s’attaquer à des pays protégés par les deux plus grands empires mondiaux déclarent la guerre au rustre allemand et mobilisent leurs troupes innombrables et modernes (d’après Radio Paris).
Réserves françaises : les MIL de Lyon et de Paris vont à …….. et …….. . (remplir les cases manquantes). 1 INF renforce Lyon, 1 GAR renforce Lille et 1 autre Metz, et 1 INF est affectée à Rouen. Dans sa hâte d’arriver à Berlin avant Noël, le HQG français oublie un instant que les Réserves arrivent désorganisées (c’est vrai que c’est un point frustrant tout comme les mouvements par rail).
Réserves britanniques : La MIL de MANCHESTER est immédiatement mobilisiée à M……..r (je vous aide, c’est un nom étranger). La MIL arrive sur ……… …le Cercle de Production. :D Eh oui, c’est uniquement dans le cadre de ce petit jeu que le Commandement britannique a oublié de faire de la place pour l’arrivée de la milice londonienne. Estimant qu’un petit entraînement leur ait encore nécessaire, la MIL n’arrivera qu’en novembre en renforts, si Lord Gort pense d’ici là à quitter les quartiers réservés. Enfin (déjà !) 1 GAR est chargé de garder le port de Douvres.
Réserves allemandes : L’abominable moustachu appelle sous les drapeaux les classes d’âge 8-9 ans pour palier à sa faiblesse numérique (d’après Radio Clermont-Ferrand). 1 MECH d’élite (sont forts ces gamins) est mobilisée à Kiel menaçant à la fois Copenhague et Amsterdam, 1 INF double Essen, et 1 MOT fait de même à Düsseldorf. Les Pays-Bas réaffirment leur neutralité inviolable. 1 INF d’élite (ce sont les 9 ans) s’installe à Sarrebruck. 1 autre INF arrive discrètement sur la frontière danoise. Les MIL de Königsberg, Kiel et Berlin se forment volontairement et dans la discipline. 1 GAR double Sarrebruck, 1 autre Karlsruhe. 1 INF est chargé du bon déroulement de la fête de la bière à Munich.

FRANCE : Action terrestre
Répondant à la ferveur populaire qui veut châtier du boche, Gamelin lance un assaut général sur la Ligne Siegfried. La 43e INF quitte la Ligne Maginot et longe la frontière suisse, bientôt rejointe par la 18e CAV venue au galop de la frontière belge. Billotte descend sur Belfort et laisse sa place au centre du dispositif français à 2 INF. Avec le reste des troupes déjà en place, ce sont 4 INF, 1 MNT ( !) et 1 CAV qui s’attaquent à la 86e GAR allemande planquée dans la Forêt Noire. Un groupe de Fairman vient apporter son appui dans l’attaque éclair française. Ratio 26 (le ground support est divisé par 2 en forêt) vs 5 = 5/1. DRM + 10. Jet 14 ! Who dares wins ! La GAR teutonne en reste bouche bée (typique de l’attitude d’un mort) comme le reste du monde. Note : En 2 parties de Fascist Tide, cela fait la 2e fois que le Français franchit la frontière allemande ! … Les 8e et 18e INF s’avancent pour compléter le dispositif français en Allemagne à 4 corps. Mr Reynaud télégraphie aussitôt ses amitiés à son homologue yougoslave.
Georges a quitter sa banlieue parisienne pour s’approcher de la ligne de front, et la 19e MOT a quitté Lille pour Metz. C’est sûr, le Français veut être à Berlin avant Noël (mais on ne sait pas encore de quelle année).
Image

COMMONWEALTH : Action combinée
Attaque portuaire : Le gouvernement britannique insiste auprès du commandement pour marquer à son tour les esprits de ses supporters et réaliser une action d'éclat. La seule unité susceptible d’atteindre l’orgueil allemand est une unité de Blenheim. Il est décidé d’attaquer le port de Kiel avec ces bombardiers d’altitude. Grotesque ? Pas pour un Anglais ! Les Anglais arrivent au-dessus de Kiel au moment où tous les marins dorment (jet de recherche 8 ; points de surprise 3 + 8 = 11). La moitié des opérateurs DCA dorment aussi (impulse de surprise). En plus, certains traînent encore dans les Winstube du port (4 points de surprise pour descendre la colonne de DCA de 2 rangs). Oui, mais voilà, mais dans cette configuration, la DCA de toute la Kriegsmarine reste puissante. (15 pts /2 = 8 – 2 rangs = -1/4 : on prend le moins bon de 4 dés). Résultat 5. Trop puissante en fait pour permettre aux Blenheim d’aborder correctement l’objectif. On largue quelques bombes au large et on rentre. Après avoir hâtivement annoncé des dégâts sur le Gneisenau et le Deutschland, informations vite démenties, Radio Londres parle d’une victoire psychologique indéniable sur le méchant Allemand.

Mouvements Navals : Toute la flotte de Scapa Flow (1 CV, 2 BB, 1 CL) sort en Mer du Nord. Une grosse partie de la Flotte d’Alexandrie (1 CV, 1 BB, 1 CL, 1cl) appareille de même pour la Méditerranée Orientale.

Mouvements terrestres : Pologne : la CAV polonaise quitte l’abri des bois pour venir défendre les faubourgs sud de Varsovie, et restreindre davantage l’encerclement de la capitale. Le LND polak vient se rebaser à l’est de Brest-Litovsk.
Image

USA : Action combiné (neutre)
Le Congrès américain se plaint officiellement de l’attaque de la Pologne par l’Allemagne (+1 Entry Chit), mais la discussion des parlementaires ne va pas au-delà (2/10 chances d’avoir 1 autre chit ; jet 5).
Le Président ordonne l’appareillage d’une TF (1 CV, 1 CL, 1 cl) sur la Côte Est.

URSS : Impasse
Timoshenko reçoit initialement l’ordre de se rendre à Vilna pour revendiquer l’Est de la Pologne. Sous la demande suppliante et insistante de la Grande-Bretagne, conseillère des troupes polonaises encore en plein combat, Staline conçoit de surseoir à l’opération.

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 14:25 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Queribus a écrit:
SEPTEMBRE/OCTOBRE 1939
TOUR 1 – IMPULSE 3
METEO
: Il fait beau et chaud dans le monde entier. Encore un temps idéal pour une promenade militaire chez les voisins.

DECLARATIONS DE GUERRE : Voyant d’un mauvais le rapprochement probable de la Yougoslavie et de la France, après l’entrée de 4 corps français en Allemagne, l’Axe décide de prendre les devants. Et ce n’est pas seulement l’Allemagne, mais aussi l’Italie qui déclarent la guerre à la Yougoslavie. L’Italie devient une Puissance Majeure Active dès septembre 1939 en se trouvant dans une situation de guerre avec la France. Le congrès américain se pose la question de savoir si on doit considérer cela comme une déclaration de guerre de l’Italie à la France ? La mobilisation italienne et yougoslave sont décrétées.
Mobilisation yougoslave : Le QG yougoslave et ma 3e INF s’installent à Belgrade, tandis que la 2e INF et la CAV défendent Zagreb. La DesFlot slave est prête à appareiller du port de Dubrovnik.
Mobilisation italienne : Les MIL de Rome et Milan s’installent. 1 INF est envoyée dans le port adriatique de Pola et 1 GAR à Cagliari.

Hongrie : Examinant la situation, la Hongrie s’aligne sur l’Allemagne. De fait cette déclaration de guerre à la Yougoslavie n’est que la conséquence de l’impossibilité d’aligner la Hongrie si les Alliés avaient auparavant aligner la Yougoslavie. La diplomatie wiffienne est un petit sac de nœuds. La 2e INF hongroise et la CAV sont mobilisées à Bucarest, tandis que la 1ère INF se pace d’emblée sur la frontière yougoslave à mi-chemin entre Belgrade et Zagreb.

ALLEMAGNE : Action terrestre
Pologne : les troupes allemandes entreprennent l’encerclement de Varsovie en se débarrassant des petites INF et CAV polonaises, placées au nord et au sud de la capitale, juste pour retarder l’échéance fatale. (On avait prié la vierge noire pour que le temps se gâte mais il ne devait plus rester assez de cierges).
Assaut au nord : La petite INF polonaise cachée dans les bois nord de Varsovie est entourée par 6 INF teutonnes auxquelles s’ajoute l’appui d’une unité de Hs-123. C’est un beau jour pour mourir ! Les Teutons sont si frappés par la bravoure polonaise qu’ils utilisent la 1d10 CRT au lieu de la 2d10 CRT. Avec l’une ou l’autre table, les résultats demeureront identiques. Ratio 41 / 3 > 10/1. DRM +20. Jet 17 ! Amen ! Les 17e et 32e INF prennent position au nord de Varsovie.
Blitz au sud : Au sud de la capitale, la CAV polonaise a, elle, droit à la diversité. 1 ARM, 1 MOT, 1 MNT et 1 INF teutonnes. La CAV polonaise a choisi de ne pas défendre derrière la Vistule dans le seul but de retarder la prise de Varsovie. Cet esprit de sacrifice est loué par l’état-major polonais qui envoie son seul LND en appui-sol pour ce combat chevaleresque. De toute façon, il n’y aura pas la possibilité de l’utiliser pour la défense de Varsovie, mais ça on ne le dit pas dans les communiqués. Le rapport peut ainsi être ramené à 4/1 et autoriser des espoirs de pertes pour le Teuton. DRM +8 (ratio) +1 (blitz) + 17 (dés !) = 26. Pas de bol, les coursiers polacks passent sous les chenilles allemandes sans les égratigner. L’assaut ultime sur Varsovie est pour la prochaine fois.

Ca sent le sapin en Pologne !
Image

Front ouest : La 87e GAR vient renforcer la 83e à Stuttgart. On se méfie de l’audace française sur la ligne Siegfried. La 45e INF quitte même Essen pour le sud. Au nord de l’Allemagne, Von Leeb, depuis Hambourg, réorganise la 46e MECH et la MIL de Kiel.

Balkans : Un groupe mixte de Stukas et de Me-109 est amené de Breslau à Brastislava vers le nouveau front slave.

ITALIE : Action combiné (mais cette fois-ci en tant que Puissance active)
Profitant des eaux encore calmes de Méditerranée, Graziani et la MOT Roma se font transporter par TRS de La Spezia à Trieste. A peine débarqués, le QG et la MOT s’enfoncent de suite dans les montagnes, droit sur Zagreb.
En Albanie, Balbo et la MNT Alpini qui, jusque là, menaçaient ouvertement la Grèce, remontent vers le nord, à la frontière yougoslave.

Tous les acteurs ne sont pas encore présents sur le nouveau front slave
Image

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 14:26 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Queribus a écrit:
SEPTOBRE/OCTEMBRE 1939,2
TOUR LO – IMPULSE 4.01

L’Italie est en guerre contre la France, bientôt rejointe par le CW.
Les forces yougoslaves sortent de Zagreb, et écrasent Graziani et la MOT italiennes dans les Alpes. Les cadavres sont jetés dans des crevasses. On le redécouvrira qu’après la catastrophe aérienne de l’avion personnel de Berlusconi qui transportait toute la Squadra Azurra à la Coupe du Monde 2006 en Allemagne…
L’Albanie et l’Ethiopie se révoltent. Tirana et Balbo sont pris par un assaut des SAS britanniques. Le corps alpin n’est plus ravitaillé. Bombardé par erreur par l’aviation italienne, il est désorganisé et massacré par la mafia albanaise, payée en sous-main par des banquiers américains et des agents de Moscou. L’infanterie italienne d’Addis-Abeba succombe sous les sagaies des tribus rastafarianes. La Marine française est sortie de Marseille et a largué une énorme sardine qui bloque le port de La Spezia. Supermarina ordonne à la flotte italienne de se saborder. Lucky Luciano, aux mains de la CIA, a décrété l’indépendance du Royaume des Deux Siciles. Le Français revendique le royaume de Naples. Sa GAR dans les Alpes a creusé un tunnel jusqu’à Turin et prit la ville sans combat. Les Etats pontificaux ont été recréées par la SDN. Un vaisseau E.T encombré de rats a choisi la route 42. Malgré la propulsion à générateur d’improbabilités, l’axiome définissant que tous les chemins mènent à Rome n’a pu être évité. La saucisse volante s’est encastrée dans le Palazzo Venezia. Il est midi et les pâtes ne sont pas cuites,. La sauce est gâtée. Il pleut…… Benito se réveille en sueur. Il a mal aux cheveux et exhale une forte odeur de Chianti. Il vérifie les ordres. Non, l’Italie n’est pas en guerre contre la France, et le CW n’a pas déclaré la guerre. Les sénateurs américains ronflent. L’Italie est toujours inactive, juste en guerre contre la petite Yougoslavie qui n’était pas encore alignée sur la France. Seule une MOT a été transportée à Trieste pour se diriger dans les Alpes. Le corps alpin s’est bien déplacé au nord de l’Albanie. Tutti va bene !

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 14:26 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Queribus a écrit:
SEPTEMBRE/OCTOBRE 1939
TOUR 1 – IMPULSE 4

FRANCE
: Action combinée

Toute la Marine Nationale basée à Toulon (1CV, 3 BB, 3 CL, 2 cl et 1 TRS) excepté le SUB appareille pour la Méditerranée Occidentale. La 5e INF basée à Alger embarque sur le TRS et débarque à Marseille. Il n’y a plus de présence militaire française en AFN.
Les 8e et 17e INF se retirent d’Allemagne derrière la ligne Maginot. Il reste encore 2 corps français en Allemagne. Georges retourne sur la frontière belge.

COMMONWEALTH : Action navale
La DesFlot polonaise quitte Gdynia pour s’en aller venger ses camarades de l’Armée en allant chasser du convoi teuton. Mais les jets de recherche ne donnent rien.
5 CP sont envoyés au Cap Basin et dans le Golfe de Guinée, seules zones africaines non encore couvertes par les Alliés.
La totalité de la Flotte d’Asie (1 CV, 3 CL, 4 cl et 1 TRS) est retirée de l’Océan Indien – il n’y a rien à craindre de se côté-là avant l’entrée en guerre du Japon – et vient se placer en Méditerranée Orientale, gonflant sérieusement la Flotte d’Alexandrie qui s’y trouvait.
2 cl, partis de Londres, viennent renforcer la Navy en Mer du Nord.

USA : Action combinée
Le Congrès se réunit pour faire le bilan de la situation en Europe. Les Sénateurs avaient réagi à la déclaration de guerre allemande à la Pologne (+1 entry chit), mais s’était rassuré avec la double déclaration de guerre franco-britannique (-1 entry chit). La déclaration de guerre allemande à la Yougoslavie ne provoque pas beaucoup de remous (la plupart des Sénateurs se font expliquer où se trouve la Yougoslavie). Mais à la déclaration de guerre de l’Italie à la même Yougoslavie, beaucoup pressentent que ce doit être finalement important (+1 entry chit). En revanche, l’alignement sur l’Axe de la Hongrie replonge le Congrès dans sa torpeur soporifique. Le Président n’en ordonne pas moins au BB Texas de rejoindre la Flotte de protection de la Côte Est.

URSS : impasse
Aucune information ne filtre des murs du Kremlin.

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 14:26 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Queribus a écrit:
SEPTEMBRE/OCTOBRE 1939
TOUR 1 – IMPULSE 5

METEO
: 5 (0/1). Il pleut en Arctique et en Nord Mousson, mais on s’en fout !

ALLEMAGNE : Mouvement combiné (c’est fou le nombre d’actions que peut faire l’Allemand en combiné, je n’avais jamais remarqué)

Mouvement naval :
Combat naval en mer du Nord
:
1er round : Le beau temps régnant en Europe, le Reich se paie toutes les audaces. La Kriegsmarine fait une sortie en Mer du Nord. De Kiel appareillent les navires les plus rapides ; le BB Gneisenau, le CL Adm. Hipper et les cl Nürmberg et Königsberg. La Navy ne s’attend pas à ça (jet de recherche 9) alors que la Kriegsmarine est super motivée (jet de recherche 3). Les marins allemands décident de ne s’en prendre qu’à une partie des navires anglais (section 4), à savoir le CV Furious et son escorte d’1 CL et 2 cl. Les Allemands imposent bien sûr un combat de surface (points de surprise : 4 (section GER) + 9 (recherche CW) – 4 (section GB) – 3 (recherche CW) – 1 (CV) = 5).. Les Allemands ont un facteur d’attaque de 13 et les pauvres Anglais seulement 6. Les Allemands subissent 1 D et 2A, les Anglais 2 D et 1 A. Le Gneisenau super blindé (défense 3) reçoit les obus anglais les plus dangereux et encaisse sans problème (D transformé en A). A son tour l’Adm. Hipper est ciblé et devra avorté (jet 6/6) tout comme le cl Nürmberg (jet 5/7). Le cl Carslile se sacrifie et se place en écran de protection devant le Furious. Il est sérieusement endommagé après avoir résisté glorieusement (jet de défense 8/8). Le second cl, le Ceres est endommagé à son tour (jet 5/8). Enfin, le Norfolk est le dernier écran avant le Furious. Il subit quelques dommages bénins mais suffisants pour l’obliger à avorter à la fin du combat (jet 4/6). Le commandant britannique préfèrerait faire rentrer le Furious à Londres, un combat de surface étant trop inégal pour un CV. Mais l’Allemand ne lui en laisse pas le temps (un oubli :D ). Un second round de combat est entamé.
2e round : Il ne reste plus que le cl Königsberg et le Furious en lice. Cette fois-ci les deux adversaires se trouvent (recherche CW 4 ; GER 3), mais aucun n’obtient d’avantage (surprise CW : 4 + 1 +3 =8 ; GER : 4 + 4 = 8). La Navy peut dès lors choisir un combat aéronaval, le CV Furious est le seul navire à ne pas être endommagé grâce aux sacrifices de son escorte. Il envoie derechef un groupe de bombardiers-torpilleurs-zingueurs d’une valeur air-mer de 2 ! Ca fait peur ! D’un autre côté, la DCA des navires teutons n’est pas brillante non plus, un facteur de 2, soit totalement inefficace contre un seul avion embarqué (pas de jets de dés). Cependant, les bombardiers anglais ne peuvent faire mieux que d’obliger le dernier navire allemand, le cl Königsberg à avorter. De toute façon, le commandant allemand a décider de rentrer à Kiel. La presse britannique en profite pour proclamer la première grande victoire navale de la Navy sur la Kriegsmarine car elle garde le terrain (nonobstant les 2 cl endommagés et la grosse frayeur pour le Furious).

La première bataille navale anglo-allemande
Image

Attaque aéronavale en mer Baltique : Les He-115 décollent de Rostock pour dénicher la DesFlot polonaise en mer Baltique. Les marins polonais ne se doutent de rien (jet de recherche 7) alors que les aviateurs tudesques sont surentraînés (jet recherche 1). Points de surprise allemands 3 (section) + 1 (NAV) + 7 (recherche) – 4 (section) + 1 (recherche) = 6. Les destroyers polonais n’ont pas de DCA. Les He-115 ont tout loisir de larguer leurs bombes. Les destroyers surpris (les points de surprise sont utilisés pour décaler la colonne de 3 rangs) sont endommagés (jet de défense 1 / 9). Or, le seul port à pouvoir accepter les Polonais est…Gdynia en Pologne. Ils rentrent à Gdynia, puis dans le pool de réparation.

Mouvements terrestres :
Balkans : Les 48e ARM et 52e MECH quittent la Pologne et arrivent en Tchécoslovaquie. Un groupe de Stukas se rebase de Bratislava à Budapest. Des Me-109 quittent Dantzig pour la sud de la Pologne. Des Ju-88 quittent la Prusse pour gagner également le sud polonais. Belgrade sert les fesses et brûle des cierges pour faire arriver le mauvais temps.

Pologne :Von Bock arrive de Dantzig à Lodz pour diriger l’assaut de Varsovie, encerclée 6 INF (dont le QG), 1 ARM et 1 MOT, soit un rapport de 5/1. DRM +10 (ratio) +2 (unité flippée, l’unité aérienne flippée ne compte pas) +1 (QG) –1 (ville) = + 12. Jet 16 +12 = 28. Varsovie n’est plus. Adieu Pologne ! Les 17e et 37e INF font entendre leurs bruits de bottes dans la capitale polonaise dévastée, alors que des Ju-52 quittant Hambourg viennent juste se poser avec difficulté à côté des chasseurs polonais détruits par l’assaut.

Danemark : La 46e MECH quitte Kiel et se rend à chenilles abattues à Copenhague sans rencontrer la moindre opposition.

ITALIE : Mouvement combiné
Un TRS transporte Graziani de La Spezia au port de Pola. Le MNT alpin franchit la frontière albanaise et va s’emparer des Ressources au nord de Skopje.

L'Italie s'empare des ressources yougoslaves
Image

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 14:26 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Queribus a écrit:
SEPTEMBRE/OCTOBRE 1939
TOUR 1 – IMPULSE 6

DECLARATION DE GUERRE
:
L’URSS réclame la Bessarabie à la Roumanie. Cette demande est motivée par la crainte de voir la Roumanie s’aligner rapidement sur l’Allemagne, ce qui ôterait toute occasion de le faire par la suite. La Roumanie demande le conseil de l’Allemagne. L’attitude teutonne est ferme ; ce n’est pas prévu au programme du pacte germano-soviétique. La Roumanie rejette donc la demande russe. Le Kremlin est un peu gêné aux entournures car il n’a prévu que le minimum de troupes au sud, et a suivi, confiant, pour cette revendication, les conseils « avisés » de son kamarad anglo-saxon. Mais il ne peut en être autrement, l’honneur commande. L’URSS déclare la guerre à la Roumanie. Aussitôt les troupes roumaines se mobilisent sur le Dniestr en une ligne sud-nord depuis Cutatea Alba avec 2 INF, 1 MNT et 1 CAV. Ce qui est … 2 fois supérieur à ce que le Russe peut présenter en face. La DesFlot se mobilise à Constanta.

URSS : Mouvement combiné (toujours considéré comme neutre)
Roumanie : Pour sortir de l’ « incident » roumain, l’anglo-saxon propose au Russe une solution toute churchillienne ; un débarquement à Constanta. Ce qui empêcherait toute déclaration de paix à la fin du tour, et la menace sur Bucarest et Ploesti ferait reculer à coup sûr les troupes roumaines de Bessarabie. Mais le Russe ordonne une tactique plus slave. Je prends ce que j’ai et j’attaque l’unité la plus faible en bénéficiant de la surprise. La 51e INF arrive d’abord par rail à Odessa pour ne pas laisser la ville portuaire déserte. Tout de même, il semble que toute la flotte russe appareille et quitte Odessa pour la Mer Noire. Ce ne peut être qu’une fausse information d’intoxication, car le Russe « neutre » ne peut déplacer qu’une seule unité navale. Sur terre, toutes les forces soviétiques disponibles attaquent ensemble, à savoir…la 33e INF d’Odessa et la 1ère CAV de Kiev. La cible est la 2e INF roumaine, à l’extrémité gauche du dispositif bessarabien. Un LND Il-4 à long rayon d’action et un LND TB-3 sont envoyés respectivement de Minsk et du nord du Pripet pour appuyer l’attaque. Ratio 8 + 3 (le facteur tactique du LND est divisé par 2 pour avoir doublé son rayon d’action, puis doublé par l’effet de surprise) + 6 (le fac tac du TB-3 est doublé) = 17 / 3 = 5/1. DRM +10, Ca devrait passer ! (Avec le Fractionnal Odds, ça passerait mieux) Jet 8 ! Résultat 16. Aïe. L’unité roumaine est certes détruite mais la CAV russe aussi. Pire, l’INF russe se retrouve désorganisée en Bessarabie et sans ravitaillement. Plus que quelques heures à vivre.

La Bessarabie et...le désert ukrainien
Image

Pologne : l’URSS en est à l’heure des revendications. La 3e MECH quitte Minsk, suivie de Timoshenko, et s’enfonce en Pologne orientale en direction de Brest Litvosk. Le Kremlin revendique ainsi l’Est de la Pologne. Le monde découvre l’accord stalino-hitlérien avec stupéfaction. Le dernier LND polonais est réduit en morceaux. Les 2 INF allemandes encore présentes à l’est sont priées de rejoindre leur coté du terrain de jeu. Une chicanerie oppose le conseiller anglo-saxon, qui s’est permis bassement d’accompagner les unités allemandes à l’est de la Prusse, alors que l’Allemand considèrait qu’elle a le droit de disposer librement de ses troupes, et de les replacer plus à l’ouest en Pologne.

FRANCE : Mouvement combiné
La 43e INF et la 18e CAV qui se trouvaient encore en Allemagne ; sont rapatriées derrière la ligne Maginot, pendant que Billotte traverse le Jura et visite les frontières suisses.
Dans un baroud d’honneur, la DesFlot yougoslave quitte Dubrovnik pour aller à la pêche aux convois italiens sur la Côte Italienne. Mais manque de chance, les marins slaves ne trouveront jamais les marchands vénitiens (jet de recherche 9).

COMMONWEALTH : Mouvement naval
L’Amirauté tente d’optimiser au mieux la répartition de ses flottes marchandes et de guerre. C’est clair, il faudrait une bonne vingtaine de CP en plus pour acheminer les ressources alliées.
5 CP quittent le Cap Basin pour la Méditerranée occidentale. En mer du Nord, le CVL Furious préfère descendre d’un box pour se mettre sous la protection des BB Resolution et Revenge. E Méditerranée, les TF sont réorganisées avec 1 BB, 1 CL et 2 cl en Côte Italienne, 1 CV, 1 BB et 2 CL directement dans le box 0 d’1 TRS et 15 CP en Méditerranée orientale, 1 CVL, 2 CL et 2 cl également dans le box 0 des 10 CP de la Méditterranée occidentale.
5 CP quittent Sydproven (Groenland) pour la côte Est américaine, suivis à grand peine par la DesFlot danoise qui ne peut atteindre que la Côte canadienne.

USA : Mouvement combiné (neutre)
Le Congrès n’a pas encore discuter de la Déclaration de guerre russe à la Roumanie. Tout simplement parce que, jusqu’à présent, tout le monde était persuadé que c’était la Roumanie qui avait déclaré la guerre au géant russe. Le rectificatif ayant été apporté aux sénateurs, la séance idoine est reportée à une date ultérieure, le prix du baril de brut vénézuélien étant considéré comme prioritaire.
D’ailleurs, 5 CP US sont retirés de la Baie de Gascogne pour aller pêcher dans les Caraïbes.

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 14:26 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Queribus a écrit:
SEPTEMBRE/OCTOBRE 1939
TOUR 1 – IMPULSE 7

METEO
: jet 1. Il fait toujours insolemment beau sur toute la planète. C’est une honte ! (Mon bon monsieur, il faisait bien meilleur en 1939 qu’en 2006 !)

Allemagne : action terrestre
Italie : action combiné (neutre)

MEDITERRANEE : Un SUB italien sort de Trapani (Sicile) pour aller chasser les destroyers yougoslaves sur la Côte Italienne. Mais « la mer est grande » comme l’affirme le capitaine italien (jets de recherche : YOU 9, ITA 10).

BALKANS : En prélude à des attaques terrestres, des Me-109 ( !), basés à Bratislava, bombardent au sol les troupes yougoslaves retranchées à Zagreb. L’audace paie, car si la 3e armée ne subit aucun dommage, la CAV slave en est toute chamboulée (flippé) (jets 10/2 ; 1 /2). Plus classiquement, un groupe de Stukas, basés à Budapest, plonge sur les unités de Belgrade, et met à mal le QG et la 3e armée yougoslaves (jets 4/5 ; 3/5).
Alors, la 1ère INF et la CAV hongroises s’approchent à l’est de Zagreb. Les 48e ARM et 52e MECH allemandes déboulent alors de Tchécoslovaquie pour foncer sur le nord de la ville. L’assaut de la ville se fait à 3/1. DRM +6 +2 (flip) –1 (ville) –1 (usine) = +6. Jet 12 + 6 = 18. La CAV yougoslave est éliminée, mais la 2e INF résiste toujours, quoique que désorganisée dans l’affaire (les défenseurs ont plus de pertes que les attaquants). Cependant, toutes les forces germano-hongroises sont également désorganisées.
Un coup de théâtre retentit alors. Car Graziani et la MOT Roma ont traversé les Alpes pour atteindre les faubourgs ouest de Zagreb. Ils pensent pouvoir profiter du premier assaut sur Zagreb pour fondre à leur tour sur la ville. Mais il est trop tard (on ne peut pas attaquer 2 fois le même Hex). Les Italiens devront attendre encore un peu avant de remporter leur première grande victoire.

Les renforts allemands arrivent de toute façon. La 23e MOT et la DAK ( !) quittent la Pologne et arrivent en Tchécoslovaquie. Von Bock et 3 INF suivent, et arrivent à hauteur de Katovice. Les 2 INF repoussés en Prusse Orientale par l’annexion russe de l’Est de la Pologne arrivent à Lodz. Un LND Ju-86 arrive de Krakow, un ATR Ju-52 vient se rebaser sur Budapest, un Bf-109 se rebase également en Hongrie
Côté italien, Balbo quitte Tirana et remonte lentement les montagnes albanaises vers le nord, et un Macchi 200 quitte Milan pour Pola.

L'étau se resserre sur la Yougoslavie
Image

BESSARABIE : La pauvre 33e INF russe, esseulée sans ravitaillement, est bientôt entourée par la 1ère INF, la MNT et la CAV roumaines. Cette dernière se payant le luxe de pénétrer en territoire russe. Ce doit être un pur plaisir car se faisant elle divise par 2 son attaque en se retrouvant derrière le Dniestr. Le Russe ramène en 4e vitesse un TB-3 de Pologne pour apporter un soutien non négligeable aux malheureux biffins russes. L’assaut est donné à 2/1 seulement. DRM + 4 + 2 (flip). Jet 17 + 6 = 23. Pas malchanceux, les Roumains écrasent l’aventureuse unité russe, et « libère » la Bessarabie. La CAV en profite pour rentrer en terre roumaine.

Test de Fin d’Impulse : Jet 2/1. Ce n’est pas passé loin, mais la guerre continue…

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 6 Sep 2008 14:27 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:56
Message(s) : 788
Localisation : Mulhouse
Médaille Frog of War (1) Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des Arbitres (1) Médaille du testeur. (2) Médaille World in flames (1)
Médaille navale (1)
Queribus a écrit:
SEPTEMBRE/OCTOBRE 1939
TOUR 1 – IMPULSE 8


Commonwealth : impasse
USA : impasse
France : impasse
URSS : impasse

WASHINGTON : Le congrès s’intéresse enfin à la déclaration de guerre russe contre la Roumanie. Les sénateurs se déclarent très satisfaits de la situation (- 2 chits). Les USA s’apprêtent à vivre les années 40 paisiblement (il n’y a plus qu’un seul chit dans le pool de tension US). Churchill et Reynaud sont dans leurs petits souliers.

Test de fin de tour : Jet 5 / 3. Raté. La guerre continue !

_________________
Denis L.

"Un homme sans rêve est un mort qui marche !"
sentence celte


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr