STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Dim 21 Juil 2019 02:33

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Dim 14 Avr 2019 14:07 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3049
"Voici le moment , soldats du front de l'est, où nous allons accomplir une entreprise qui, par son extension territoriale et par les forces qu'elle met en jeu , est la plus grande que le monde ait jamais connue…
… pour sauver toute la culture et toute la civilisation européenne.
Vous allez donc affronter un combat pénible et lourd de responsabilités.
Songez y : le sort de l'Europe, l'avenir du Reich allemand, l'existence de notre peuple sont désormais entre vos mains."

Ordre du jour du Führer ( extrait d'Opération Barbarossa, de Paul Carell)



Image




Image

Von Leeb:

Le groupe d'armée Nord (AGN) m'est confié,
soutenu par la 1ère flotte aérienne de Keller.
Deux armées et le 4e panzergruppe , commandé par Hoepner,
seront mes fers de lance.
Riga, Tallinn et Léningrad sont nos objectifs.
Priver les soviétiques de leurs ports sur la Baltique pour mettre hors jeu leur flotte et faire la jonction avec nos alliés finlandais.
La tâche parait impossible tant le terrain, passé quelques centaines de km deviendra vite difficile pour nos panzers.


Image






Image

Von Bock:

Je suis à la tête du groupe d'armée Centre (AGC), soutenu par la 2e flotte aérienne de Kesselring et ses stukas:
le schwerpunkt de toute l'opération Barbarossa.
Le gros des forces soviétiques est au sud des marais du Pripet, nous attaquerons là où ils ne nous attendent pas, juste au nord de ces derniers.
Nous avons , deux armées, deux panzergruppen, le 2e de Guderian et le 3e de Hoth, pour mener à bien la principale percée vers Moscou.
Dans un premier bond nous devons nous emparer de Minsk et de Vilnius, dans un 2e de Vitebsk et de Smolensk.
Ensuite tout droit vers le Kremlin.












Image

Von Rundstedt:

Le Führer m'a nommé à la tête du groupe d'armée Sud (AGS) soutenu par la 4e flotte aérienne, nous allons affronte la majeure partie des forces soviétiques, notamment l'essentiel des divisions blindées.
Trois armées et la 1ère Panzer armée constitueront ma force de frappe, menée par Kleist.
Lwow et Vinnitsa seront nos deux premiers objectifs, puis la grande cité de Kiev juste au sud des marais et les villes industrielles d'Ukraine, le port d'Odessa sur la mer noire.
C'est beaucoup...peut être trop.
Mais nous ferons notre devoir…



Image


Image


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 14 Avr 2019 17:12 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 09:06
Message(s) : 2543
Localisation : La Force 24
Médaille des 10 ans (1) Médaille de la bataille (1) Médaille du monster game (1) Rencontres bordelaises (1) Médaille World in flames (1) Médaille du front est (1)
Tu verras a quel point Odessa est éloignée de Lvov!

C'est le seul jeu sur le front russe qui m'a fait cette impression.

_________________
"Demain on rase gratis"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 14 Avr 2019 18:09 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3049
Maelvine

C'est ce que m'a inspiré la carte.

A moi aussi, c'est le premier jeu sur l'ensemble de la guerre à l'est qui me donne une sensation de grands espaces.

L'échelle 1 hex pour environ 33 km est idéale, aller bien au dessous en km exigerait une carte au delà du A0 et difficilement jouable sur table bien que possible.

Les échelles des jeux sur ce thème étaient au niveau de 50 km par hex environ (100 km pour East front).
Cela ne donnait pas la même impression d'immensité.

L'avantage de cette échelle, c'est qu'elle permet de simuler les manœuvres et surtout les encerclements.
Le système avec des unités exerçant une ZOC et beaucoup n'en exerçant pas est subtil, il pourrait parvenir à simuler la perméabilité du front russe en 1941 et encourager les chevauchées des panzers.

Le niveau variable des unités soviétiques (on va au minimum d'une simple division d'infanterie à une armée de tanks) est une très bonne idée,
les divisions de panzers, motirisées ou de panzer grenadiers allemandes sont aussi un excellent concept comparé aux simples panzer korps des autres russian campaign like.

Comme il le dit dans ses design notes, Ted Raicer a du être vraiment obsédé par l'envie de créer LE jeu sur le front de l'est pour pondre un truc pareil
(et c'est un compliment).

Alors, oui, les hexagones sont petits et les pions aussi (1/2 inch de coté), mais impossible de faire autrement sans augmenter le nombre de km par hex.
Il y a donc une contrainte physique indépassable dans ce design.

La carte montée de la version deluxe permet de le supporter, pas la carte papier de la 1ere version avec ses bosses faisant sauter les piles de pions,
ce qui m'avait rebuté (j'aime pas trop les plexi).

Quant aux chits, c'est vrai que le coté prédéterminé de leur occurrence peut gêner.
Mais il n'a pas tort, les autres jeux ne parviennent pas à simuler les effets de l'éloignement sur le plan logistique, ainsi que des partisans.

Avec East front, avec les allemands on combat aussi bien à 2000 km de l'Allemagne en 42 qu'à 200 km en 41, mieux même car on a plus de points de production.
Avec les autres jeux, hormis une éventuelle usure des unités, le ravitaillement dépend d'une LOC, peu importe la distance de celle ci.

Les pertes subies en 41 (1 million d'hommes), l'entrée en guerre des USA, la pression alliée en Afrique et les exigences de l'Atlantik Wall, indépendamment des éventuels succès à l'est, n'auraient pas permis un investissement adéquat pour y remédier.

Le système des chits le permet.

Alors on se rend compte combien cette invasion fut un pari insensé, alors que rien n'y obligeait.

On se demande aussi ce qu'il eut advenu si AH avait eu la simple intelligence de respecter le pacte de non agression avec l'URSS...


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 17 Avr 2019 09:08 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3049
En URSS les lignes de front sont dans l'ignorance de ce qui se trame de l'autre coté de la frontière, malgré les rapports de quelques patrouilles qui signalent des mouvements inhabituels.



Image


Image




Image


Staline vaque à ses occupations administratives, il y a tant de choses à faire, l'industrie d'armement à mieux structurer, des traitres à la patrie à débusquer et à envoyer dans des camps de travail en Sibérie, les populations parfois rétives des confins de l'empire à surveiller de près…

Le pacte de non agression conclu avec Hitler lui a permis d'échapper au piège tendu par les pays occidentaux: faire de l'URSS la cible de l'agression germanique.
Cela s'est retourné contre eux.

Ce fut un coup de maitre diplomatique qui lui assure plusieurs années de tranquillité pour parfaire son armée et pousser ses pions vers les balkans, après avoir occupé une bonne partie de la Pologne sans tirer un coup de feu.




Image

Semyon Timoshenko est moins tranquille, il sait que les allemands concentrent des forces importantes à quelques km de la frontière.
L'armée soviétique a subi une purge sans précédent au sein du corps des officiers au cours des années précédentes, ce qui l'a peut être renforcée sur le plan idéologique selon le camarade Staline, mais peut être fragilisée sur le plan militaire.
Tant de compétences perdues...mais l'éradication des traitres est malheureusement une nécessité.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mer 17 Avr 2019 12:20 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Mar 1 Mars 2011 14:26
Message(s) : 772
Localisation : Provence
Médaille navale (1)
Joli CR mais je me permets… et Raicer pas très précis pour les unités/OB historiques sans doute un manque de recherche, j' ai vu des écarts de plusieurs tours pour des Rfts ! il manque bcp de rfts Allemands notamment en 1944 et début 1945 comme dans Red Storm Over the Reich et je connais l' affaire sur le bout des doigts

De plus 3 hex de forteresse autour de Sébastopol too much… et le Dniepr n' est pas infranchissable comme cela avec des hex de lacs entre Dniepopetrovsk et Krementchug les Sov passent début octobre et atteignent presque Krivoi Rog contre attaqués par les Allemands d' ailleurs intéressante opération pour un jeu qui n' existe pas je crois.
Le bas Dniepr est plus difficile très large il s' étends dans la plaine mais pas autant et avec cette carte il ne serait pas possible que les Allemands aient leur grosse tête de pont à Nikopol et pas sur qu' ils franchissent le Dniepr dans la foulée en 41 !
Je me suis refait la carte avec pas mal de choses.

Sinon en effet la carte est jolie, pions sympa - Mais l' infanterie doit être plus forte en att qu' en déf inversement pour les blindés - pour l' échelle c ' était une bonne idée le Front Est à un niveau presqu' opérationnel et pas un Monster Game avec des Division mais avec des loupés pour les spécialistes de ces lieux ;)


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 18 Avr 2019 17:14 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3049
TOUR 1 Juin

Après avoir joué les deux chits : Combat puis mouvement (que l'allemand a automatiquement en début de tour 1)

Image



Image



Chit Soviet move

Image

"L'enfff…réééé !!!
Mais une partie de mes troupes a pu échapper à l'étreinte de leurs panzers et se regrouper autour de Minsk ou près de Kiev pour constituer un front plus solide.




Après le chit 1er Panzer G:

Image

Image

Von Kleist (1er PZ Gruppe):

La Luftwaffe a bombardé et mis hors de combat deux corps mécanisés soviétiques, libérant mes panzers qui ont pu foncer sur Zhitomir et dégager la ligne de rail venant de Rovno pour faire avancer mon supply depot..






Après le chit 2e Panzer G

Image

Image

Guderian (2e Pz Gruppe):

Mes panzers ont encerclé Vilnius et vont menacer Minsk







chit du 4e Panzer gruppe

Image

Image

Hoepner 4e PZ G

Mes panzers parviennent à franchir la Dvina à la barbe des soviétiques, l'audace paie !
Ils auraient pu établir un front derrière cette rivière et former une défense plus difficile à percer, mais il est trop tard pour eux.








Chit du 3e Panzer gruppe

Image

Image

Hoth 3e PZ G

Mes panzers n'ont pu encercler les soviétiques défendant Minsk et ses abords, il s'en est fallu de peu.
Si le chit MOVE soviétique avait été tiré bien plus tard nous aurions pu réussir Guderian et moi.


Mais nous avons enserré plusieurs poches de divisions soviétiques…






Chit Counterattack soviétique

Image

Staline ordonne 6 contre attaques qui se traduisent par autant de divisions perdues.

"Prends ça !"






Chit Logistics

Image

Chaque poche renferme des unités soviétiques privées de toute communication.
On jette un D6 pour chacune d'entre elle et le joueur allemand élimine autant de steps (par poche) que le résultat du D6





FIN du Tour 1 (du 21 au 30 Juin)


Image

Vilnius a été prise mais ne donne aucun point de victoire (D6=1) (règles optionnelles pour éviter une trop grande prévisibilité des conséquences des prises de villes : de 0 à +1 VP ou +2VP, au lieu d'un standard de +1VP)



Image

Lvow a été prise et donne un seul point de victoire (D6=4)


Les allemands ont donc 15 VP (14 au début du tour 1).

Leur situation est un peu moins favorable qu'historiquement ( où Minsk a été prise le 30 juin)


Image

Von Bock: Groupe d'armée centre (le plus important)

Peut être mais nous avons éliminé 34 divisions d'infanterie , 6 corps mécanisés et un de cavalerie...


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 18 Avr 2019 17:55 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3049
Leçons tirées de ce premier tour:

Le système de tirage de chits facilite considérablement le gameplay en segmentant les unités à activer.
Il empêche une trop grande prévisibilité, ménageant ainsi du suspense et atténuant quelque peu l'optimisation dont les joueurs experts sont friants.

le nombre d'ordre d'apparition des chits (ou combinaison) est ainsi potentiellement très élevé, assurant une grande variabilité.

L'échelle assez grande (1 hex/33km) pour permettre des infiltrations surtout combiné avec le fait que la plupart des unités soviétiques n'ont pas de ZOC (ce qui est une régle géniale).

En effet dans la plupart des jeux sur le front russe, l'échelle est de 1hex/50Km, avec des unités qui ont des ZOC, contrôlant à eux seuls 150 km…

Les panzers allemands peuvent encercler et former des poches, puis continuer leur chevauchées.

Le combat est très simple, très facile à utiliser ainsi que l'utilisation des flottes aériennes.
La possibilité de bombarder et de détruire un step soviétique sur 3/6 chances
(4/6 chances pour la 8e de Von Richtoffen) est un vrai coup de maitre, des corps mécanisés peuvent ainsi être éliminés pour dégager la route aux panzers en 41.


L'absence d'overrun n'est pas un problème en 41, car les soviets n'ont pas les moyens de former des lignes de divisions en profondeur, mais cela risque de poser question plus tard en formant une défense en profondeur irréaliste:


ainsi on pourra avoir une force de panzers entre 12 à 20 points stoppée après avoir détruit 1 divisions soviétique de 1 point, parce qu'une autre ligne de divisions à 1 point se tient juste derrière.
La possibilité d'avoir une deuxièrme attaque lors d'un DE lors d'une première attaque pourrait être une solution
(avec pénalité de 3MP au mouvement ultérieur).


La sensation du jeu m' a paru la plus réaliste sur ce thème parmi les jeux sur le front de l'est que j'ai pu jouer.

Les choix sont nombreux, avec des prises de risques + ou - grands, les panzer gruppe restent relativement groupés pour garder leur efficacité évitant les éparpillements opportunistes ou les concentrations exagérés pour en faire des "killer stacks", deux tactiques
irréalistes mais encouragées dans de nombreux wargames.

Le mouvement aléatoire des supply depots est aussi très bien pensé, bien mieux que la ligne de rail comme supply line commune à beaucoup de jeux.


La possibilité pour l'attaquant de se prendre une pertes même à 6 contre 1 (au max) est une idée excellente, tant de jeu rendent invulnérable le plus fort à partir d'un certain ratio, ce qui n'est pas la réalité.

Pour conclure le système est plein de subtilités sans l'alourdir.


Un défaut ? ...Un GROS !
Petits pions sur petits hex avec des stacks parfois de 4 unités, c'est pas toujours facile à manipuler.

Mais la dimension de la carte et le nombre d'hex nécessaire l'exige, nul n'est parfait …
Cela va mieux dès que le front est percé.

Enfin, je doute que le gameplay (fort en attrition) des années 43 et 44 ( voire 42) soit aussi passionnant à jouer du fait de ces manipulations malaisées.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 18 Avr 2019 20:24 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 24 Sep 2009 08:35
Message(s) : 1835
Localisation : Rennes
Ordre des anciens 2002 (1) Opérations extérieures (1) Médaille des petits posteurs (2) Organisateur de conventions (1) Rencontres de l'AOBA / RLP (1) Médaille des trappistes (1) Fou de Bourgbarré (1)
Soldat du 4° zouave (1) Convention Big Red One (2) Médaille de l'Ecole de Guerre (1) Médaille de la série GCACW (1) Médaille de la WWII (1)
Les divisions vont disparaître progressivement. Il en restera toujours des 2 côtés, mais beaucoup moins. La "manipulation malaisée" concerne surtout 41.

_________________
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Jeu 18 Avr 2019 21:32 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3049
Rafo

Citer:
La "manipulation malaisée" concerne surtout 41.



C'est possible.
Elle concerne surtout le 1er tour car il y a sur concentration sur la ligne de front.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Sam 20 Avr 2019 16:55 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3049
TOUR 2 Juillet


le déroulé des chits a été :
1PZG 4PZG LOGISTICS Sov Move 2PZG Axe Move 2PZG axe Combat Sov counterattack 2 PZG 3 PZG 1PZG




Image

Von Rundstedt:

La situation est compliquée, très instable, la 11e armée en Roumanie peu active, les roumains encore moins, heureusement Von Kleist a fait merveille grâce à l'appui des 4e et 5e Fliegerkorps de la Luftwaffe





Image



Image

Von Kleist :

Au sud, mon 1 PZ G a encerclé une poche à Zhitomir puis une autre à Vinnitsa.

Puis le russe a contre attaqué violemment et a causé des pertes à la 13e panzer devant Vinnitsa, les russe ont réussi à dégager un passage pour leurs divisions encerclées à Zhitomir en causant des pertes au 29e Inf Korps.
Les combats mobiles contre les corps blindés russes ont été intenses, heureusement le 4e et le 5e fliegerkorps de la Lufwaffe ont bombardé et détruit des corps blindés nous permettant de nous dégager et d'encercler une 3e poche à Uman, les 4e et 5e Corps mécanisés, la 51 armée et une division sont apparemment sans ligne de communication !
Mais cela ne sera effectif que lors du prochain tirage de LOGISTICS chit ...au tour 3 en Aout, ils restent donc in supply…
de même que la 16e panzer et les 5SS wiking et 1SS Liebstandarte bien qu'éloignées de plus de 7hex d'un supply depot.


(cela simule des unités qui ont encore des réserves de munitions et de carburant, pour quelque temps)

Des inf korps de la 17e armée ont pris Vinnitsa (+2 VP avec un 6).











Image

Au centre

Von Bock:

Nous n'avions été qu'à un cheveu de prendre Minsk en juin, les russes sont venus renforcer les environs de la cité avec deux armées et des divisions pour nous fixer, mal leur en a pris !


Image

Image

Guderian puis Hoth ont du affronter de rudes combats mais sont parvenus à tailler en pièces ces unités soviétiques, à prendre Minsk et à foncer vers Smolensk.
La Luftwaffe n'a pas été très efficace cette fois

Des contre attaques venue de ces funestes marais du Pripet près de Mogilev ont causé de lourdes pertes à la 4e et la 10e panzer.


Mais la 16e armée russe est encerclée (mais ni OOS in IS, cela sera le cas au prochain LOGISTICS chit).


Au nord

Image

Hoepner:

Mes panzers ont encerclé plusieurs divisions soviétiques au nord de la Dvina, isolées elles ont fini par se rendre.
Mes unités sont ravitaillées par la Luftwaffe car trop éloignées d'un supply point.






Image


Staline:

Nous avons entrepris une profonde réorganisation de nos forces armées.
Ce qui a permis l'entrée d'armées soviétiques, malheureusement encore inexpérimentées, que nous avons aussitôt jetées au combat
J'ai ordonné 12 contre attaques qui cette fois ont rencontré un certain succès, 3 panzer div et un corps allemand ont été durement frappés.

Nous avons perdu 12 Corps mécanisés, 2 armées, et 26 divisions...juste ce mois de juillet.


Bilan de Juillet:
le système d'activation et les contre attaques soviétiques créent un gameplay intense et parfois imprévisible avec des renversements de situation.
Les allemands doivent être audacieux mais s'offrent ainsi aux contres soviétiques potentiels, avec des poches parfois libérées.
La Luftwaffe peut faire des merveilles en détruisant des corps mécanisés avec un bombardement ou ne pas avoir d'effet du tout et rester inactive.






Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr