Page 1 sur 1

création d'un jeu tactique antique

Posté : sam. 11 avr. 2020 17:13
par henri123
Bonjour

le confinement peut avoir du bon. De rare fois en fait.

En effet, cela m'a permis de me replonger dans une règle de combat tactique commencé il y a plusieurs années.
Ce jeu se voudrait assez simple (comparé au mastodonte GBoH) avec environ dix de pages de règles, mais avec des mécanismes pas forcément habituels....

Après avoir vu un autre membre parler de se création et de la simplicité de faire des pions via cyberboard, je m'y suis plongé pour pouvoir mener à bien une première vision de ce que cela pourrait donner. Et voici une capture d'écran de l'un des scénarios possible...
Certains puristes auront peut être vu une erreur grossière sur les boucliers, mais là c'est un test... hein .... :)




Image

Pour le moment j'ai deux scénarios "d'essai", avec les pions et les cartes quasi terminé (oui, la carte est comment dire... vide... mais pas tout a fait, surtout pour le second scénario) mais il me faut surtout mettre une dernière fois au clair certains points de la règle que je ressasse depuis des années, et surtout faire un premier essai solo afin de voir si cela pourrait éventuellement tenir la route...

Re: création d'un jeu tactique antique

Posté : sam. 11 avr. 2020 18:22
par ulzana
Intéressant.

C'est un thème prometteur avec un bon système.
Fonce !

Re: création d'un jeu tactique antique

Posté : dim. 12 avr. 2020 08:48
par matlamenace
:clap:
Bonne continuation pour ton projet. J'ai hâte d'en connaître un peu plus.

Re: création d'un jeu tactique antique

Posté : dim. 12 avr. 2020 14:14
par santino
Toujours heureux de voir de nouveaux joueurs se lancer dans la création :clap:

Re: création d'un jeu tactique antique

Posté : dim. 12 avr. 2020 17:46
par eric_s13
Ca sent la bataille de Leuctres ça

Re: création d'un jeu tactique antique

Posté : dim. 12 avr. 2020 19:15
par henri123
Bien vu pour Leuctre :)

mon projet est normalement pour les batailles de l'antiquité.. au départ c'était même principalement pour l'antiquité tardive. Mais la période de la Grèce antique se prête bien à tester ce projet, au vu de certaines règles qui ne s'appliquent pas (pas de cavalerie de choc, pas d'unité cataphracte, etc.) et qui permettent donc d'avoir des règles simplifiées.

Les pions chefs
Image
Il y a juste 3 informations.
- Un nom (là je me suis amusé à tenter de le mettre en grec... c'est Epaminondas, Ἐπαμεινώνδας en grec )
- un nombre d'étoile (2,1 ou 0). Deux étant pour un chef d'armée, et donnant un possibilité particulière d'activation...
- Et une valeur, unique, dite aléatoire. Qui servira lors d’évènement imprévus. On lance un dé, et le résultat donne l'aile (ou le chef) qui se prend cet événement... Bref, dans un même scénario, les chefs auront tous une valeur unique qui leur est propre..

les unités:
L'infanterie de choc (pour le test, reconnaissable à son bouclier avec la lettre Lambda... bon, normalement c'est les spartiates qui avaient ce bouclier, mais là tout le monde le possède).
Image
Ici sur son côté regroupé (car le fond est uni). Et donc rangé en formation pour le combat de choc, et avec 3 informations
- une valeur de point d'action (à gauche)
- une aile d'appartenance, visible par la couleur le fond de couleur de la valeur de point d'action
- et une valeur de résistance (point noir sur fond jaune), mais qui n'apparait pas sur ce côté. Cette valeur n'apparait que sur le côté le moins susceptible d'être vu, à savoir le côté dispersé pour l'infanterie de choc, et le côté regroupé pour l’infanterie et la cavalerie de harcèlement. Cela donne ainsi un doute sur la valeur de l'unité que l'on attaque... et on ne la connaitra qu'au premier combat. S'approcher d'hoplite rangé sur 4 rangs ou 50 ne donnera pas la même valeur de résistance....

la cavalerie de harcèlement
Image
sur son côté dispersé, reconnaissable à son damier. Les unités de harcèlement n'ont pas de formation comme les unités de chocs, car il faut de l'espace aux tireurs pour pouvoir projeter les ... projectiles, et aux cavaliers pour manœuvrer leurs montures. Et il est préférable de ne pas avoir son copain juste à côté, qui pourrait gêner le mouvement. Bref c'est une formation très étiré, moins sensible aux tirs de projectiles, mais très vulnérable par le combat de choc.
A cette époque la charge de cavalerie ce n'est pas trop ça (pas de fer a cheval, de selle, etc.)... mais on en reparlera

L'infanterie de harcèlement (avec un semblant de bouclier de peltaste et un semblant de trois javelots)
Image

enfin l'infanterie de choc sur le côté dispersé, où apparait la valeur de résistance.
Image
Une unité de choc qui se prend un hit se retrouve sur son côté dispersé.
Une unité dispersé qui se prend un hit déroute.

Re: création d'un jeu tactique antique

Posté : sam. 25 avr. 2020 17:16
par henri123
Concernant les points d'action :

Une unité pourra dépenser ses points d'actions en mouvement, combat, et/ou tir (pour celles qui le peuvent).
Mais cela ne permettra pas à une unité de faire un grand mouvement et de combattre à plein potentiel...
Non, pour combattre à plein potentiel, il faudra ne pas bouger, ou presque.

et pour les unités pouvant harceler (tirer à distance) la puissance du tir sera augmentée en fonction du nombre de point d'action dépensé, représentant le temps passé à lancer les traits... et donc le temps à les recevoir pour les unités visées.
Se prendre durant 1 minute une volée de flèche n'est pas la même chose que durant 5 minutes (c'est pour l'exemple)

Les unités de chocs si elles dépensent tous leurs points d'action en mouvement, se retrouveront sur leurs côtés dispersés automatiquement. Façon de représenter une charge, une course, une marche épuisante qui désorganise l'unité qui ne peut plus tenir sa formation.

Les unités spartiates elles ne pourront pas connaitre ce problème, car elles seront limitées dans la dépense de leurs points d'action en mouvement. En effet, elles marchaient lentement pour garder la formation. De mémoire au son d'une flute, mais j'ai un doute en écrivant cela.

Re: création d'un jeu tactique antique

Posté : sam. 25 avr. 2020 17:46
par Stéphane
henri123 a écrit : En effet, elles marchaient lentement pour garder la formation. De mémoire au son d'une flute, mais j'ai un doute en écrivant cela.
Si ce n'est pas du pipeau, quel âge as-tu ?
Plus fort qu'Highlander :clap:

Re: création d'un jeu tactique antique

Posté : sam. 25 avr. 2020 19:42
par henri123
mais non :)
je ne faisais pas référence à une mémoire visuelle, hein :)
quoi que, finalement, la lecture se fait avec les yeux... :lol:

j'ai lu plusieurs remarques à ce sujet, et le premier que j'ai sous la main c'est le livre de Thucydide, la guerre du peloponnese, livre V, chapitre LXX (consacré à la bataille de Mantiné)
"Les Argiens et leurs alliés avançaient avec fougue et impétueusement. Les lacédémoniens (=> les Spartes) , eux, avec lenteur, au rythme de nombreux joueurs de flutes, dont la règle exige la présence parmi eux, non pas pour des raisons religieuses, mais pour que marchant en mesure, ils avancent avec ensemble, sans rompre leur ordonnance comme les grandes armées le font volontiers lorsqu'elles s'abordent"
Traduction provenant de l'éditeur "Les Belles Lettres" (c'est cette édition que je possède : https://livre.fnac.com/a13814280/Thucyd ... eloponnese)

Il ne faut pas oublier que Thucydide est contemporain, et qu'il a vécu cette guerre...