Guerre de Crimée stratégique

Pour parler de la création de jeu
Message
Auteur
Avatar du membre
nut
Wounded Hero
Wounded Hero
Messages : 1618
Enregistré le : dim. 9 nov. 2008 13:00

Re: Guerre de Crimée stratégique

#51 Message non lu par nut »

Cartes magnifiques.

guiguitza
Grognard
Grognard
Messages : 460
Enregistré le : sam. 10 déc. 2011 12:07

Re: Guerre de Crimée stratégique

#52 Message non lu par guiguitza »

Oui effectivement,
En parlant de cartes, après une overdose de pions, quelques essais de cartes pour les combats (assauts/bombardement/batailles), une par combat + x (différence entre la valeur des commandants)
Image

guiguitza
Grognard
Grognard
Messages : 460
Enregistré le : sam. 10 déc. 2011 12:07

Re: Guerre de Crimée stratégique

#53 Message non lu par guiguitza »

Découverte durant des petites recherches:
Jeux militaires au Département des Estampes et de la photographie
5 juin. 2019
Les premiers jeux militaires conservés au Département des Estampes, le Jeu de la guerre et le Jeu des fortifications, étaient destinés à l’instruction militaire des princes. Le jeu militaire a dès ce départ une forte valeur éducative. Métonymie du théâtre guerrier, le jeu de plateau permet en effet de simuler un affrontement, plus ou moins abstrait, parfois au contraire très contextualisé, comme pour le cas de cette planche s’inspirant du Siège de Sébastopol pendant la Guerre de Crimée. Chaque guerre entrainant dès lors sa production d’objets de propagande, le jeu militaire devient jeu patriotique. En témoignent la Loterie de la Guerre de 1870 ou le Piquet des tranchées, dans lequel les figures des cartes sont celles des alliés de la Triple Entente en 1914.
https://www.bnf.fr/fr/mediatheque/jeux-militaires
Image

Une nouvelle édition s'impose:
Image


guiguitza
Grognard
Grognard
Messages : 460
Enregistré le : sam. 10 déc. 2011 12:07

Re: Guerre de Crimée stratégique

#55 Message non lu par guiguitza »

En vue du test pour le module de combat pour les batailles majeures:
l'Alma en 1854 :

Image[/size]

Le tableau de gestion des priorités de l'Etat-major russe qui va limiter les déplacements de troupes (menaces) ou obliger le russe a joué sa 1ère carte d'activation (objectifs) sur un théâtre d'opération spécifique. les menaces augmenteront en fonctions de certaines cartes événements ou d'opérations militaires spécifiques des Alliés (bombardements navals, opérations amphibies).
Image

Tableau diplomatique :
Image

Marqueurs reconnaissance (obligatoire avant toute action navale), télégraphes optiques (réduction de l'efficacité des raids) , raids (qui entravent les opérations et l'économie russe) et qui seront utilisés lors des opérations navales (peu de batailles navales durant cette guerre)

Image
Image
Image

Toujours dans l'optique de représenter le conflit dans son contexte géopolitique et les intérêts de chaque puissance différents marqueurs liés à:
la guerre dans le Caucase (menaces permanentes des Montagnards, politique de défrichement et de construction de routes des Russes) qui se poursuit durant toute la guerre :

Image
La conquête de l'Amour par les Russes, les événements de Chine (Pirates, Taiping, siège de Shanghai) et les missions diplomatique au Japon qui ont impacté les opérations dans le Pacifique. Un petit What-if; la possibilité pour le Russe d'armer des Corsaires (nombreuses rumeurs à l'époque sur ces fameux corsaires russes avec la complicité des Etats-Unis alors plutôt favorables aux Russes)
Image

Ces événements apporteront des points de victoire ou limiteront les actions de chacun des joueurs notamment aux Russes mais au détriments d'opérations militaires.

Les progrès technologiques et l'aspect industriel seront également et simplement mis en valeur notamment le télégraphe électrique (construction du réseau national russe, câble sous-marin des Alliés) qui permettront de joueur une carte supplémentaire par tour ou encore le Great Armament anglais qui permettra d'obtenir de nombreuses unités navales supplémentaires pour l'Anglais à la fin de la guerre, la construction du chemin de fer de Crimée sera également représenté.
Image

Je suis en train de constituer le jeu de carte de chaque camp et cela va prendre un temps considérable mais rien ne presse donc...

guiguitza
Grognard
Grognard
Messages : 460
Enregistré le : sam. 10 déc. 2011 12:07

Re: Guerre de Crimée stratégique

#56 Message non lu par guiguitza »

La bataille de l'Alma:
1er round:

l'Aile gauche anglaise ne parvient pas à franchir la ligne russe mais au centre et à droite les Russes reculent malgré la carte redoute jouée par Menchikov : Les Français ont été les plus efficaces en démoralisant une brigade russe.
Image

Les Russes font monter leurs réserves en ligne pour stopper l'avance des Alliés.

Image

2ème Round

Les Français culbutent les Russes qui déroutent, au centre les Anglais n'attaquent pas étant dominés numériquement, sur la gauche l'offensive anglaise emportent les positions russes grâce à l'artillerie (carte grêle d'obus) mais font preuve d'indécision et ne progressent pas (carte jouable car les Anglais ont subi au moins une perte).

Le Russes ayant une aile démoralisée et une autre en charpie et craignant une prise de flanc des Français, il décide de concéder la victoire.
Les pertes sont lourdes :
env 2000 Français et 3500 anglais
Les Russes perdent une trentaine de canons, une dizaine de milliers d'hommes
Si on compare avec les pertes historiques, je suis un poil trop haut, je vais diminuer la létalité des combats.

Image

Répondre

Retourner vers « Création de jeu »