Ras-le-bol de la difficulté des jeux

pour toute discussion qui ne rentre pas dans une catégorie historique (exemple les jeux navals, monter ses pions...)
Message
Auteur
Avatar du membre
KILL BILL
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 5194
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 11:36

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

#91 Message non lu par KILL BILL »

T5LC a écrit :Juste une petite question qui je pense n'a pas été abordé :
Ne serions-nous pas simplement moins patient qu'il y a 30 ans :?: :?: :?: :siffle:
Je conçois que cela ne change pas grand chose aux règles "mal écrites" ou autres mais...
Il y a un peu de ça.
Je n'aime plus consacrer plusieurs jours à bachoter des tonnes de pages de règles surtout si elles sont imbuvables.
Ka mate Ka mate, Ka ora Ka ora
Ka mate Ka mate, Ka ora Ka ora
Tenei Te Tangata Puhuruhuru
Nana i tiki mai whakawhiti te ra
Ah Upane Upane
Upane Kaupane, Whiti te ra
Hi

Avatar du membre
Phil
Grognard
Grognard
Messages : 831
Enregistré le : mer. 14 sept. 2011 12:58
Localisation : Bruchsal

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

#92 Message non lu par Phil »

ulzana a écrit :Santino
Quand une activité créative se démocratise, la production générale tend vers la médiocrité et le tri devient plus fastidieux.
Exact, comme pour les romans.

Mais cela permet aussi l'émergence de bons ouvrages qui n'auraient jamais vu le jour sans cette "démocratisation".
Saint-Exupéry a une remarque à ce sujet dans Citadelle : les mauvais poètes sont nécessaires à l'émergence de bons poètes, comme le terreau à la plante. Si le prince veut tuer les mauvais poètes, il risque de tuer la poésie. Il y a donc dans le monde du jeu, si je suis ce raisonnement, une production importante qui n'est qu'un terreau, mais qui a l'avantage de brasser des idées - qui peut-être permettront à un bon ou très bon jeu d'émerger de temps à autre.

Pour en revenir au sujet de cette discussion, j'ai dérivé au fil du temps vers des jeux plus complexes tout en maudissant le temps passé à en apprendre les règles. La parade a été dans la mesure du possible (rien de bien original dans ma démarche, d'ailleurs) à essayer au maximum de m'en tenir à des séries, pour rentabiliser le temps passer à apprendre les règles. Par ailleurs, deuxième parade pas très originale, avoir des jeux très simples aussi quand je veux ne pas me fatiguer la tête. Mais il faut reconnaître qu'un jeu plus long et plus complexe ne donne pas les mêmes satisfactions en termes d'immersion : ce n'est pas du masochisme, c'est du vécu. Enfin, comme on dit toujours, "AMHA !"

Avatar du membre
Lannes1800
Grognard
Grognard
Messages : 1226
Enregistré le : mar. 30 sept. 2008 17:59
Localisation : Nord

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

#93 Message non lu par Lannes1800 »

De toute façon, même la règle la mieux écrite soit disant trouvera toujours qqn qui a un angle d'approche différent et qui ne comprendra pas tout. L'objectif est donc de limiter ce nombre de cas (qui ne pourra jamais être nul).

On l'a déjà dit plusieurs fois, tous les gens ainsi ne recherchent pas la même chose : plaisir du jeu ou intérêt pour la simulation. Découverte de systèmes de jeu ou intérêt pour une période donnée.
Pour moi, c'est pas parce qu'un système est dit génial que je vais acheté tous les jeux utilisant le même thème. Par contre, si un jeu sort sur une période et une échelle qui m'intéresse, je me pose plus la question de l'acheter. Je me documente (strat', BGG) pour savoir s'il correspond à mes attentes et puis j'achète. Parfois content, parfois déçu

Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 9849
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

#94 Message non lu par Drago »

En ce qui me concerne, la lecture et la découverte de nouvelles règles constituent toujours un véritable plaisir - je trie en amont beaucoup les jeux que j'achète, aussi n'ai-je que très peu de déceptions.
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

Avatar du membre
Thierry Michel
Grognard
Grognard
Messages : 1012
Enregistré le : sam. 14 sept. 2013 19:33

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

#95 Message non lu par Thierry Michel »

Ce sont des jeux complexes par nature, notamment comparés aux boardgames modernes. La plupart des joueurs ont internalisé les règles les plus classiques (zoc, CRT, mouvement avant combat, etc.) et ont plus de difficultés avec les choses plus originales, mais il me semble que pour un pur débutant tout pourrait être également hermétique.
à découvrir : Wing Leader, Prelude to Disaster, the Last Victory

Avatar du membre
asgard88
Grognard
Grognard
Messages : 1167
Enregistré le : lun. 2 août 2010 16:04
Localisation : Lure

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

#96 Message non lu par asgard88 »

Drago a écrit :En ce qui me concerne, la lecture et la découverte de nouvelles règles constituent toujours un véritable plaisir - je trie en amont beaucoup les jeux que j'achète, aussi n'ai-je que très peu de déceptions.
Je suis d ' accord. J 'aime bien lire les règles. Mais il faut que 'elles soient bien illustrées et avec beaucoup d 'exemple comme tuscw. Là c est un réel plaisir.
Parties :
Cyberboard : Alsace 1944 VV
Vassal: DAK 2 et RTGII (Skype)

"Dors quand tu peux , car lorsque tu veux, tu ne peux pas "
"Le Mont Saint-Michel est normand. Si il était breton il se nommerait le Mont Sainte Anne

Avatar du membre
Villeroy
Marie-Louise
Marie-Louise
Messages : 12
Enregistré le : dim. 9 oct. 2016 08:54
Localisation : Amiens (80)

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

#97 Message non lu par Villeroy »

Ne serions-nous pas simplement moins patient qu'il y a 30 ans :?: :?: :?: :siffle:
Je conçois que cela ne change pas grand chose aux règles "mal écrites" ou autres mais...
Je suis d'accord, plus on s'habitue à un système, plus se plonger dans une nouvelle règle me parait laborieux. La tendance générale des jeux de plateaux ainsi que le concurrence de jeux vidéos inspirés du wargame (heart of Iron, Total War...) m'ont rendu réfractaire à un trop grand effort intellectuel et moins patient :confus:
Je n'aime plus consacrer plusieurs jours à bachoter des tonnes de pages de règles surtout si elles sont imbuvables.
C'est encore pire dans le cas des jeunes qui s'essayent au wargame. Quand j'ai commencé à jouer à la fin des années 1990 (j'ai 32 ans), je n'avais ni internet ni réseau sociaux ni jeux vidéo, autrement dit j'avais du temps libre et l'esprit disponible. Un ado actuel moyen n'a plus cette disponibilité, c'est la première remarque que me font mes lycéens quand je leur parle des jeux d'histoire.

Le wargame est un loisir de vieux habitués. Si on veut passer le témoin à la génération suivante, il faudra forcément penser simplification, les jeux que je pratique en classe (serious games) ou en club au lycée sont des jeux de plateaux protéinés. Je tente quand même de laisser trainer un vrai wargame dans la salle et quelques Vae Victis, mais les élèves s'en foutent à 99% (oui, un jeu Vae Victis c'est déjà compliqué pour un débutant).

Avatar du membre
joma
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3316
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:39

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

#98 Message non lu par joma »

Villeroy a écrit :La tendance générale des jeux de plateaux ainsi que le concurrence de jeux vidéos inspirés du wargame (heart of Iron, Total War...) m'ont rendu réfractaire à un trop grand effort intellectuel et moins patient :confus:
Sans polémiquer, en te lisant, ça donne plus l'impression c'est toi qui à changer plutôt que le Hobby qui c'est fondamental compliqué.
Villeroy a écrit :Un ado actuel moyen n'a plus cette disponibilité, c'est la première remarque que me font mes lycéens quand je leur parle des jeux d'histoire.
Je suis assez pessimiste par nature et quand je lis ça, je me demande si ça vaut vraiment le coup de ce faire chier à faire des jeux simple si la cible rechercher reconnait elle même que ça sert à rien au départ ?
"Americans have finally get beyond our racial past, and picked up a black men to clean up our mess" - Bill Maher
"We cannot defend freedom abroad by deserting it at home." - Edward R. Murrow

Avatar du membre
zarma007
Grognard
Grognard
Messages : 1350
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 08:38
Localisation : entre Nimes et Montpellier

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

#99 Message non lu par zarma007 »

joma a écrit :Je suis assez pessimiste par nature et quand je lis ça, je me demande si ça vaut vraiment le coup de ce faire chier à faire des jeux simple si la cible rechercher reconnait elle même que ça sert à rien au départ ?
+1
Second Bull Run 1862 ; Stones River 1862 ; Wagram 1809 ; Inkermann 1854 ; Sicile 1943 ; Corée 1950 ; Bull Run 1861 ; Cedar Creek 1864 ; Alma 1854.

Avatar du membre
T5LC
Grognard
Grognard
Messages : 1407
Enregistré le : sam. 2 août 2014 22:46
Localisation : Mont de Marsan

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

#100 Message non lu par T5LC »

joma a écrit :
Villeroy a écrit :Un ado actuel moyen n'a plus cette disponibilité, c'est la première remarque que me font mes lycéens quand je leur parle des jeux d'histoire.
Je suis assez pessimiste par nature et quand je lis ça, je me demande si ça vaut vraiment le coup de ce faire chier à faire des jeux simple si la cible rechercher reconnait elle même que ça sert à rien au départ ?
Ben sans être pessimiste j'avoue qu'avec mon fils de 19 ans ça fait 3 ans que j'essaie de le mettre au wargame et je n'y suis toujours pas arrivé :confused: Même avec HoN ou M44
Il adore Warhammer 40K, il a monté et peint plus d'une dizaine de leurs "maquettes" ainsi que des figurines, donc je lui ai proposé d'acheter HoN version W40K et ben y veut pas :!: :pleurer:
Et accrochez-vous bien il ne joue à aucune console, aidez-moi SVP à trouver une solution :!: :!: :!: :triste:

;)
Contemple ce que tu ne vois pas, avant qu'il ne soit trop tard...

Répondre

Retourner vers « Jeux »