Page 12 sur 17

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

Posté : jeu. 27 sept. 2018 18:22
par philippe
fantassin a écrit :
Surtout il y a 30 ans on lisait des règles de casus, JS et autres IT si l'on en croit le post sur nos débuts dans le wargame :) pas sur que si à 12-14 on avait eu 30 pages dans la langue d'Albion à lire on l'aurait fait.. et du coup on aurait peut être fait du JDR ou du sport ;)
Et on avait du temps pour lire, relire avec un niveau d'anglais aleatoire, prendre 2h à s'engueuler sur la traduction et faire 5 parties avant d'être d'accord sur les règles

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

Posté : jeu. 27 sept. 2018 18:33
par domi
T5LC a écrit :Juste une petite question qui je pense n'a pas été abordé :
Ne serions-nous pas simplement moins patient qu'il y a 30 ans :?: :?: :?: :siffle:
.
sans doute, et j'avancerai les causes :
- on achète plus de jeux , pour ne pas les voir OOS
- on a moins de temps pour jouer

suite à cela, on accumule des jeux qu'on aimerai bien joués,
mais il faut lire les règles avec le peu de temps que l'on a pour jouer :hein:
du coup , on aimerait que les règles soient bien écrites et rapide à lire ....


par contre , quand je lis que les jeunes disent avoir moins de temps pour jouer à ce genre de jeux , je penses que ces derniers
se moquent un peu du monde quand je vois les activités de certains ; des heures de jeux vidéos, des heures de visionnages de série télé,
la tête dans le téléphone pendant des heures (cumulées, parce qu'il relève la tête de temps en temps) pour regarder des inepties de vidéos "droles" ou pas.
bref, ils ont autant de temps que nous quand on jouaient aux wargames , aux jeux de rôles, + du sport.

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

Posté : jeu. 27 sept. 2018 18:48
par fantassin
bogda a écrit :
fantassin a écrit :
Surtout il y a 30 ans on lisait des règles de casus, JS et autres IT si l'on en croit le post sur nos débuts dans le wargame :) pas sur que si à 12-14 on avait eu 30 pages dans la langue d'Albion à lire on l'aurait fait.. et du coup on aurait peut être fait du JDR ou du sport ;)
Peut être mais du sport alors, parce que pour le jeu de rôle faut qu'en même qu'il y en ai un qui se tape les règles.
Et dans les années 80 les règles c'était Donjon et dragon ou advanced donjon et dragon donc en rosbeef, le guide du maitre, le guide du joueur et le guide des monstres plus les scénarios...
Pas plus simple qu'un wargame je t'assure.
Mais non à la fin des 80 il y a eu plein de traduction en vf...ah les parties de DD et autres appels de Cthulhu.. :)

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

Posté : jeu. 27 sept. 2018 19:34
par FredhoT
fantassin a écrit :
bogda a écrit :
fantassin a écrit :
Surtout il y a 30 ans on lisait des règles de casus, JS et autres IT si l'on en croit le post sur nos débuts dans le wargame :) pas sur que si à 12-14 on avait eu 30 pages dans la langue d'Albion à lire on l'aurait fait.. et du coup on aurait peut être fait du JDR ou du sport ;)
Peut être mais du sport alors, parce que pour le jeu de rôle faut qu'en même qu'il y en ai un qui se tape les règles.
Et dans les années 80 les règles c'était Donjon et dragon ou advanced donjon et dragon donc en rosbeef, le guide du maitre, le guide du joueur et le guide des monstres plus les scénarios...
Pas plus simple qu'un wargame je t'assure.
Mais non à la fin des 80 il y a eu plein de traduction en vf...ah les parties de DD et autres appels de Cthulhu.. :)
Tout à fait d'accord, j'ai commencé les JdR (AdC, D&D et AD&D) en '84-85 et on a eu les règles et les scénars traduits en VF (TSR directement, Jeux Descartes pour d'autres).

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

Posté : jeu. 27 sept. 2018 20:12
par KILL BILL
FredhoT a écrit :
Tout à fait d'accord, j'ai commencé les JdR (AdC, D&D et AD&D) en '84-85 et on a eu les règles et les scénars traduits en VF (TSR directement, Jeux Descartes pour d'autres).
Je jouais aussi à Chill, l'Oeil Noire.

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

Posté : ven. 28 sept. 2018 06:33
par bogda
fantassin a écrit :
bogda a écrit :
fantassin a écrit :
Surtout il y a 30 ans on lisait des règles de casus, JS et autres IT si l'on en croit le post sur nos débuts dans le wargame :) pas sur que si à 12-14 on avait eu 30 pages dans la langue d'Albion à lire on l'aurait fait.. et du coup on aurait peut être fait du JDR ou du sport ;)
Peut être mais du sport alors, parce que pour le jeu de rôle faut qu'en même qu'il y en ai un qui se tape les règles.
Et dans les années 80 les règles c'était Donjon et dragon ou advanced donjon et dragon donc en rosbeef, le guide du maitre, le guide du joueur et le guide des monstres plus les scénarios...
Pas plus simple qu'un wargame je t'assure.
Mais non à la fin des 80 il y a eu plein de traduction en vf...ah les parties de DD et autres appels de Cthulhu.. :)
Oui fin 80, ok peut être 85 environ de mémoire mais pas avant...donc dans les années 80 84 dur tout de même....
Puis encore fallait pouvoir se les acheté!
Souvenez vous premier wargame acheté vers 20 ans pas de tunes avant, donc pareil pour le jeu de rôle.
Je jouais avec ce que des potes avaient, c'est à dire tout la gamme en anglais. ;)

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

Posté : ven. 28 sept. 2018 08:43
par LaBeste
Villeroy a écrit :Le wargame est un loisir de vieux habitués. Si on veut passer le témoin à la génération suivante, il faudra forcément penser simplification, les jeux que je pratique en classe (serious games) ou en club au lycée sont des jeux de plateaux protéinés. Je tente quand même de laisser trainer un vrai wargame dans la salle et quelques Vae Victis, mais les élèves s'en foutent à 99% (oui, un jeu Vae Victis c'est déjà compliqué pour un débutant).
Bon, presque tout a été dit sur ce thread mais je voudrais quand même qu'on se pose une question. Est-ce que si la communauté vieillit ce n'est pas de notre faute, collectivement? La survie de notre hobby et son renouvellement dépend de notre capacité à attirer de nouveaux joueurs. Alors on peut se plaindre des règles trop compliqués, des joueurs qui sont pas assez patients, des jeux trop nuls, des jeux vidéos démoniaques et des jeunes trop cons. Mais bon, au final c'est nous qui échouons.

J'ai récemment commencé à jouer régulièrement avec un joueur chinois. Il a 22 ans, et vit entre le Danemark et Pékin. On a beaucoup discuté de comment le wargame se développe en Chine. Ce qu'il m'a raconté ma sidéré. Le hobby est en train de se développer énormément là bas au près des étudiants, notamment grâce à des jeunes qui parlent de plus en plus l'anglais ou le japonais, ce qui a un impact énorme sur l'accessibilité des jeux (peu de compagnie publient des règles en chinois et ça vient souvent de Taïwan pas toujours simple à importer). Pleins de clubs se forment dans les principales villes du pays. Quelques constats:
- La moyenne d'âge des joueurs est aux alentours de 25 ans max
- Malgré la barrière de la langue les jeux les plus populaires sont souvents assez lourds (Empire of the Sun, 7th fleet etc.)
- Ils ont aussi des jeux vidéos et des téléphones portables :gratte:

Ce qu'ils n'ont pas par contre c'est une communauté de vieux grognards... :siffle:

Perso je pense que cette communauté est d'une richesse énorme et que si on était capable d'autocritique et d'empathie on pourrait dynamiser notre hobby. l'OPJH prouve qu'on peu monter des évènements ambitieux et de qualité, il y a plein de super jeux qui sortent tous les ans dont beaucoup sont accessibles : la nouvelle série de jeux GMT (Fort Sumter, South China Sea), les nouvelles règles de conflict of heroes, certains jeux revolution games et Vae Victis (parce que franchement il y a quelques série VV qui sont des modèles d'efficacité). Si je me suis mis sérieusement à jouer c'est parce que quelqu'un sur ce forum m'a accueillit et m'a fait découvrir le wargame, toujours avec pédagogie sans être professoral, toujours avec gentillesse sans être condescendant. Il a fait ce qu'on devrait tous faire.

A nous de nous sortir les doigts et d'aller chercher des joueurs, comme disait l'autre:
La communauté des grognards prie pour ceux qui croiront en elle grâce au témoignage des disciples. Plus précisément, elle prie pour eux afin qu’ils soient toujours plus nombreux et que son nom soit glorifié lorsqu’ils comprennent la puissance du wargame.

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

Posté : ven. 28 sept. 2018 08:53
par jeanba
bogda a écrit : Oui fin 80, ok peut être 85 environ de mémoire mais pas avant...donc dans les années 80 84 dur tout de même....
Puis encore fallait pouvoir se les acheté!
Dans les années 80, il y avait pas mal de traduction D&D qui circulaient "sous le manteau"
C'est même sur l'une d'elles que j'ai commencé en 80

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

Posté : ven. 28 sept. 2018 09:59
par T5LC
LaBeste a écrit :Bon, presque tout a été dit sur ce thread mais je voudrais quand même qu'on se pose une question. Est-ce que si la communauté vieillit ce n'est pas de notre faute, collectivement? La survie de notre hobby et son renouvellement dépend de notre capacité à attirer de nouveaux joueurs. Alors on peut se plaindre des règles trop compliqués, des joueurs qui sont pas assez patients, des jeux trop nuls, des jeux vidéos démoniaques et des jeunes trop cons. Mais bon, au final c'est nous qui échouons.
Je te rassure, j'ai cotoyé pas mal d'années le modélisme radiocommandé ainsi que la maquette plastique aviation & blindés, c'est le même constat ;)
Je ne pense pas que ce soit notre faute, c'est une évolution de la société tout simplement à mon avis.

Re: Ras-le-bol de la difficulté des jeux

Posté : ven. 28 sept. 2018 10:11
par LaBeste
T5LC a écrit :
LaBeste a écrit :Je ne pense pas que ce soit notre faute, c'est une évolution de la société tout simplement à mon avis.
Tu as raison, j'y avais pas pensé et j'ai failli nous remettre en question. Mais pas besoin parce qu'en fait c'est la société. MERCI