La reprise... n'est pas pour demain.

Annonce pour les réunions de joueurs (en face à face)
Règles du forum
Toutes annonces de réunions doit se faire dans le sous forum approprié.
Message
Auteur
Avatar du membre
Tamerlan
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 5626
Enregistré le : jeu. 19 juil. 2012 15:52
Localisation : Boulogne

La reprise... n'est pas pour demain.

#1 Message non lu par Tamerlan »

Pour ceux qui lisent l'anglais, cet article plein de bon sens à propos de la reprise du wargame en face à face, des réunions de club, des conventions.
Ça parle d'ASL mais ça vaut pour tous nos jeux. Ça risque d'être compliqué de reprendre nos séances avant longtemps, même après déconfinement.

http://www.desperationmorale.com/2020/0 ... wargaming/

Traduction par google trad brute de fonderie :
Mark Pittcavage a écrit : Blog
04.19.20 ASL et la pandémie: responsabilité sociale et jeu de société
gars asl avec des masques

Le développement d'une pandémie mondiale très contagieuse a jeté une clé inattendue dans les travaux du monde ASL ce printemps, provoquant l'annulation d'un certain nombre de tournois ASL et de rencontres informelles dans le monde entier. Alors que certains ont recours au VASL pour obtenir leur correctif ASL, d'autres joueurs se sont retrouvés à passer plus de temps à jouer à d'autres jeux avec des enfants soudainement confinés à la maison. Ou d'autres activités, comme trouver du papier toilette.

Bien que nous devrions tous être reconnaissants que la pandémie n'ait pas un taux de mortalité comme le SRAS ou, pire encore, Ebola, c'est déjà assez grave. Au moment où j'écris, le nombre de morts aux États-Unis en quelques mois est de 39115, tandis que le nombre de morts en Europe a dépassé 100000 (et les vrais chiffres sont probablement encore plus élevés pour les deux). Même pour ceux qui ont survécu au coronavirus, trop de gens ont dû porter des respirateurs, se sont rendus à l'hôpital ou ont souffert pendant des semaines à la maison. J'ai un ami qui a eu un cas «modéré» de Covid-19 qui a été hospitalisé deux fois, qui était extrêmement malade pendant des semaines et qui ne s'est toujours pas complètement rétabli. C'est dégueulasse.

Pour des raisons de santé et de travail, je n'ai pas pu assister au tournoi Winter Offensive ASL à Bowie, Maryland, en janvier 2020. C'était ma première non-présentation depuis près de 20 ans que j'allais. Naturellement, cela m'a fait hâte à l'autre grand tournoi auquel j'assiste régulièrement, ASLOK, qui a lieu chaque année à Cleveland, Ohio, début octobre. C'est dans près de six mois, mais c'est une question ouverte de savoir si ASLOK aura lieu ou non - ou si cela devrait avoir lieu, ou si les gens devraient y assister. Et ce n'est pas seulement ASLOK. Des directeurs de tournois ASL aux joueurs ASL organisant des «journées de jeu» avec leurs amis locaux, la question du coronavirus devrait peser lourdement sur les décisions que les gens prennent pour eux-mêmes ou pour les autres dans les mois à venir.

Alors que la «courbe» de Covid-19 s'aplatit dans le monde et que les taux d'infection et de mortalité diminuent, différents pays commenceront lentement à se rouvrir, sortant progressivement des restrictions imposées pour protéger les populations de la pandémie. Aux États-Unis, ce sera au cas par cas. Dans un monde idéal, les blocages dureraient aussi longtemps que possible, mais nous ne vivons pas dans un monde idéal et les blocages exercent des pressions considérables sur les économies et les sociétés. Bien qu'il y ait des variations et des stratégies différentes, les réouvertures en général seront lentes. Peu de sociétés diront: "Eh bien, c'est fini, ouf, retour à la normale."

Les sociétés dont les tests sont généralisés seront les plus faciles à rouvrir. Les États-Unis, malheureusement, ne sont nulle part encore près de tests répandus. Dans l’Ohio, par exemple, où je vis, moins de 1% de la population de l’État a été testé pour le virus. Cela signifie que, pour des raisons pratiques, nous n'avons aucune idée de qui dans l'Ohio peut ou non avoir le virus. Les planificateurs doivent donc supposer que n'importe qui peut l'avoir. Ce qui signifie que les directives de distanciation sociale telles que rester six pieds de distance sont susceptibles de rester sur le lieu de travail, ainsi que dans d'autres endroits tels que les restaurants. Dans certaines régions, des vérifications de la température peuvent être nécessaires pour que les gens retournent au travail ou se livrent à certaines autres activités. Des tests généralisés faciliteraient tout cela, tout comme les tests d'anticorps généralisés, une fois développés, mais la plupart des endroits aux États-Unis et de nombreux autres endroits où l'ASL est joué ne sont tout simplement pas encore là.

Et nous devons nous rappeler que l'ASL est un jeu dans lequel les gens sont assis face à face pendant des heures à deux ou trois pieds l'un de l'autre, tout en touchant les mêmes objets (et Covid-19 peut rester actif sur du carton pendant 24 heures). L'ASL est une activité presque conçue pour transmettre le virus. Comme de nombreux joueurs de tournois ASL, j'ai attrapé des rhumes, des infections des sinus et d'autres bugs de temps en temps grâce au jeu ASL. Comme beaucoup de gens, j'ai gémi quand une personne qui renifle et tousse s'est assise sur moi à la table de jeu pour jouer le prochain scénario dans le mini. «Pourquoi voudriez-vous venir à un tournoi ASL quand vous êtes malade?» Je ne peux pas m'empêcher de pleurer silencieusement, mais en même temps, je me rends compte que beaucoup de gens planifient pendant des mois et peuvent parcourir des centaines voire des milliers de kilomètres pour aller à un tournoi comme ASLOK, et l'idée d'abandonner tout cela (y compris l'argent dépensé en billets d'avion, hôtel, etc.) à cause d'un froid de dernière minute doit être angoissante pour les gens. Donc, certains apparaissent. Seulement maintenant, ce n'est peut-être pas seulement un rhume, ce pourrait être Covid-19.

Nous devons également garder à l'esprit la population qui joue ASL. L'âge moyen d'un joueur ASL est probablement de la moitié à la fin de l'âge moyen, ce qui signifie qu'un nombre important de joueurs ASL entrent dans la catégorie vulnérable Covid-19 uniquement en fonction de l'âge - en laissant de côté d'autres conditions, telles que le diabète, problèmes cardiaques, problèmes pulmonaires, etc. La communauté ASL n'est, collectivement, pas exactement le genre de communauté susceptible de vivre indemne d'infections à coronavirus. Et, bien sûr, chaque ASLer a d'autres personnes - famille, amis, collègues - à qui il pourrait transmettre la maladie s'il était infecté.

Donc, la question pour les personnes qui organisent des événements ASL est de savoir quand ou même de recommencer. Dans certains endroits, les restrictions continues de rassemblement social peuvent ne pas permettre pour un certain temps à venir. Mais étant donné que certains États des États-Unis ne semblent vraiment pas se soucier si leurs citoyens contractent le virus, il y aura sans aucun doute certains États qui ouvriront plus ou moins les portes. Mais juste parce que quelqu'un peut légalement organiser un événement ASL, cela signifie-t-il que l'on devrait le faire?

De toute évidence, quand et si un vaccin est développé et que les gens peuvent le recevoir, toutes ces décisions deviennent plus faciles. Mais les experts nous disent que c'est probablement dans un an au mieux. Il existe actuellement des traitements antiviraux prometteurs dans les tests qui peuvent faciliter la guérison et le traitement des personnes infectées. Si l'un d'entre eux s'avère vraiment efficace et peut être bon marché et généralisé, cela peut aussi faciliter les décisions. Et si les tests d'anticorps se généralisaient également, ce serait formidable, car si les gens se présentaient à un événement de l'ASL avec la preuve qu'ils avaient des anticorps, ils ne risquaient pas d'être infectés par quiconque, ni d'être infectés eux-mêmes.

En l'absence d'une ou de plusieurs de ces choses, la seule autre option pourrait être d'attendre que tant de personnes dans la population aient eu la maladie qu'un véritable effet d'immunité du troupeau devienne démontrable, ce qui rend beaucoup moins probable que la population restante est probable de leur transmettre la maladie. On ne sait pas combien de temps cela prendrait et, même alors, il y aurait un certain risque.

Tout cela veut dire que les ASLers ne devraient pas se précipiter pour organiser ou assister à des événements ASL, simplement parce qu'ils le peuvent légalement. Tout le monde a la responsabilité de se protéger, de protéger les autres ASL et toute personne avec laquelle il entre en contact avec le coronavirus. Nous avons déjà vu des cas où des rassemblements comme des funérailles et des conférences ont entraîné une large propagation des coronavirus. Nous devons nous assurer que ce n'est pas un événement ASL qui finira dans de tels titres à l'avenir. Nous le devons les uns aux autres et à tout le monde.

Chaque ASLer est impatient de revoir le carnage sur le champ de bataille en carton. Mais les ASL doivent être prudents, conservateurs et responsables dans la «réouverture» du jeu de l'ASL, de peur que les pertes ne soient pas limitées à ceux engagés dans des combats fictifs.
Pas le temps de jouer en semaine, trop de boulot, les parties avancent à leur petit rythme.

Quelques CR

Micke
Grognard
Grognard
Messages : 884
Enregistré le : jeu. 15 mai 2014 05:17
Localisation : Paris

Re: La reprise... n'est pas pour demain.

#2 Message non lu par Micke »

En ce qui concerne la France la reprise des séances et événements en septembre risque d'être compromise.

Avatar du membre
maelvine
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2794
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 09:06
Localisation : La Force 24

Re: La reprise... n'est pas pour demain.

#3 Message non lu par maelvine »

Le wargamer US est souvent gros! en plus d'être vieux. :mrgreen:

Rien à voir avec le wargamer français qui est svelte, donc pas trop vulnérable.
"Demain on rase gratis"

Avatar du membre
Marquis de Montcalm
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 389
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 11:37
Localisation : Gallia belgica

Re: La reprise... n'est pas pour demain.

#4 Message non lu par Marquis de Montcalm »

Pas bon pour le moral de troupes, ce genre de papier-là :roll: ...
"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Vivement: Trois batailles en Allemagne.
Vassal: Imperial Struggle, Fitna, At any cost.

Avatar du membre
Stéphane
Grognard
Grognard
Messages : 665
Enregistré le : dim. 28 sept. 2008 13:50
Localisation : Chaumont (52)

Re: La reprise... n'est pas pour demain.

#5 Message non lu par Stéphane »

Convention de jeux solo en visio…
C'est peut-être l'avenir :triste:
Stéphane

Le chef est celui qui prend tout en charge. Il dit : "J'ai été battu". Il ne dit pas : "Mes soldats ont été battus".
Antoine de Saint-Exupéry « Pilote de guerre »

Avatar du membre
Bazeilles
Boucher d'Arras
Boucher d'Arras
Messages : 4014
Enregistré le : sam. 28 août 2010 21:09
Localisation : Orgères,35

Re: La reprise... n'est pas pour demain.

#6 Message non lu par Bazeilles »

maelvine a écrit :Le wargamer US est souvent gros! en plus d'être vieux. :mrgreen:

Rien à voir avec le wargamer français qui est svelte, donc pas trop vulnérable.
C'est ce que j'ai pensé aussi en lisant l'article... ;)
Il n'est pas absolument nécessaire d'être con pour vivre parmi des cons: j'ai essayé, on peut! (San Antonio)
Qu'est-ce qui va rester quand le rock'n'roll aura cessé d'exister? (Jean-Patrick Capdevielle)
Boys don't cry (The Cure)

bosk
Grognard
Grognard
Messages : 618
Enregistré le : ven. 26 févr. 2010 18:55

Re: La reprise... n'est pas pour demain.

#7 Message non lu par bosk »

Moui alors le wargamer français svelte...

Avatar du membre
D'HAUTPOUL
Wargamer en robe
Wargamer en robe
Messages : 4282
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 11:20
Localisation : Montauban (82)
Contact :

Re: La reprise... n'est pas pour demain.

#8 Message non lu par D'HAUTPOUL »

Micke a écrit :En ce qui concerne la France la reprise des séances et événements en septembre risque d'être compromise.
En 2020, voire premier semestre 2021 chers amis... Vassal et Discord vont devenir nos seuls media pour jouer autrement qu'en solo pour de longs mois je pense.

Avatar du membre
maelvine
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2794
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 09:06
Localisation : La Force 24

Re: La reprise... n'est pas pour demain.

#9 Message non lu par maelvine »

On peut aussi prendre le risque de réunions clandestines, on trouvera bien des catacombes, on dessinerait des symboles OTAN sur les portes de lieux de réunion.
"Demain on rase gratis"

Avatar du membre
Bert
Grognard
Grognard
Messages : 1250
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 08:42
Localisation : Naoned

Re: La reprise... n'est pas pour demain.

#10 Message non lu par Bert »

D'HAUTPOUL a écrit :En 2020, voire premier semestre 2021 chers amis... Vassal et Discord vont devenir nos seuls media pour jouer autrement qu'en solo pour de longs mois je pense.
Faut pas psychoter. On peut très bien jouer en dehors des conventions en se retrouvant avec 2 ou 3 amis chez quelqu'un sans être obligé de se biser ou serrer la main. ;).

Répondre

Retourner vers « Réunion de Joueurs »