STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Sam 23 Fév 2019 21:18

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
Message non luPublié: Dim 11 Juin 2017 09:04 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 07:11
Message(s) : 1364
Ordre des anciens 2003 (1) Médaille des comptes rendus (1) Médaille des petits posteurs (1) Graphiste (1) Organisateur de conventions (1) Médaille de Crespin (1) Médaille aérienne (1)
Petit plaisantin (1)
Ca me rappelle une émission que j'avais vue au sujet du prix des médicaments. Un intervenant racontait que la molécule du Viagra avait été trouvée au hasard. Elle n'avait donc rien coûté en terme de recherche, si ce n'est celle concernant le remède de la pathologie sujet d'étude.

La réunion la plus importante concernait le prix de commercialisation du viagra. La seule question a laquelle il fallait répondre était "quel est le prix maximum que le consommateur est prêt à mettre pour obtenir le produit ?". Vous avez donc la politique de Compass..le viagra du wargame.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 11 Juin 2017 09:15 
Pontonnier
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Lun 29 Sep 2008 16:15
Message(s) : 342
Localisation : Troyes
Chevalier de l'ordre du Ponton (1) Ordre des anciens 2004 (1) Médaille GBOH (1) Europa (1) Petit plaisantin (1)
Veux tu dire que leurs jeux sont particulièrement bandants ?
:fuck:

_________________
Le Sous-Lieutenant a des roubignoles, le Lieutenant des roupettes, le Capitaine des roustons, le Commandant des burnes, le Lieutenant-Colonel des burettes ; le Général a un gland orné de feuilles de chênes. Seul le Colonel a des couilles !
Un colonel.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 11 Juin 2017 10:02 
Grognard
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:53
Message(s) : 1198
Localisation : Limoges
Ordre des anciens 2004 (1) Médaille des comptes rendus (1) Médaille du blog (1) Médaille des Binouzards (1) Rencontres bordelaises (1)
colonel ziberman a écrit:
"quel est le prix maximum que le consommateur est prêt à mettre pour obtenir le produit?"

En l'absence de concurrence, c'est en effet la principale, voire la seule question qui vaille...

_________________
Les Nouvelles du Front


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 11 Juin 2017 10:24 
Critical hit
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 21:24
Message(s) : 3037
Localisation : Talence (33)
Ordre des anciens 2004 (1) Médaille des petits posteurs (1) Organisateur de conventions (1) Médaille du photographe (1) Rencontres bordelaises (1) Médaille des blindés de Saumur (1) Médaille de l'Ecole de Guerre (1)
je voudrais ajouter 2 constats à cette discussion:

-le prix d'un jeu ne se limite pas au coup de production matérielle: il ne faut pas oublier : graphiste(s)/développeur(s)/auteur/les équipes de l'éditeur (com etc..)/ parfois traducteur/temps de création et développement

-les clients de Kickstarter dépensent régulièrement + de 100 euros pour un jeu= tentation de hausse des prix sur le marché régulier

_________________
SWAG
OPJH 2018


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 11 Juin 2017 10:57 
Rat de bibliothèque
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 16:04
Message(s) : 5828
Localisation : Paris
Médaille des petits posteurs (1) Médaille de la chance (1) 13° stratège (1) Médaille OCS (1) Médaille World in flames (1)
colonel ziberman a écrit:
Ca me rappelle une émission que j'avais vue au sujet du prix des médicaments. Un intervenant racontait que la molécule du Viagra avait été trouvée au hasard. Elle n'avait donc rien coûté en terme de recherche, si ce n'est celle concernant le remède de la pathologie sujet d'étude.

La réunion la plus importante concernait le prix de commercialisation du viagra. La seule question a laquelle il fallait répondre était "quel est le prix maximum que le consommateur est prêt à mettre pour obtenir le produit ?". Vous avez donc la politique de Compass..le viagra du wargame.


L'autre approche du prix, celle dont tout le monde rêve mais que seulement certaines industries parviennent à mettre en oeuvre: oublier le coût, se baser uniquement sur la "willingness to pay" des clients.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 11 Juin 2017 11:12 
Rat de bibliothèque
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 16:04
Message(s) : 5828
Localisation : Paris
Médaille des petits posteurs (1) Médaille de la chance (1) 13° stratège (1) Médaille OCS (1) Médaille World in flames (1)
Je me suis aussi rendu compte de l'augmentation de prix, et le fait est que j'achète moins de jeux qu'il y a quelques années. (Il y a aussi le fait que j'ai encore beaucoup trop de boîtes auxquelles je n'ai jamais joué).

D'une part je n'accorde pas énormément de valeur à la qualité du matériel, surtout si cela se rapporte à la masse de la boîte. Il est d'abord important que les pièces soient utilisables (donc claires, faciles à lire et à distinguer, et s'abimant peu quand manipulées) et je suis de ces joueurs très peu sensible à l'épaisseur du carton, aux figurines, à l'esthétique sans lien avec la mécanique du jeu. Car la valeur du jeu tient dans le plaisir à jouer, et cela, presque immédiatement, est indépendant de l'apparence des pièces. Pensez aux échecs: plus de plaisir à jouer parce que l'échiquier est en marbre et les pièces en ivoire sculptées? Moi, non.

L'effet de la hausse de prix est lui aussi singulier. J'ai pris l'habitude d'un certain niveau de prix pour un jeu, et cela est devenu le prix que je considère juste. Que ce soit 30, 50 ou 80 euros n'est pas la question, car j'ai la chance pouvoir me permettre cette dépense. Mais si, à force, s'est ancrée en moi l'idée qu'un jeu vaut, disons, 50 euros, je ne considère plus raisonnable de payer 2 fois plus cher pour à peu près la même chose. Des années à payer 50 euros m'ont éduqué, si vous voulez. A 100 euros, j'ai l'impression que la transaction n'est pas équilibrée car mon idée du "juste prix" est restée à 50 euros. Et donc je n'achète plus.

Tout ceci est purement psychologique. Le pire est que ça me fait pareil quand je vois mes tablettes de chocolat passer de 2,2 à 2,8 euros pièce...


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 11 Juin 2017 11:52 
Market Domi (Modérateur)
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 23 Août 2008 11:43
Message(s) : 7611
Membre d'Honneur (1) Médaille Frog of War (1) Médaille des 10 ans (2) Ordre des Anciens 2001 (1) Médaille des 1000 messages (3) Médaille des comptes rendus (1) Grande croix de la courtoisie (1)
Médaille du samaritain (1) Traducteur (1) Médaille du monster game (1) Médaille de cyberboard (1) Médaille du photographe (2) Rencontres de l'AOBA / RLP (1) Rencontres Lyonnaises (2)
Soldat du 4° zouave (1) 13° stratège (1) Médaille Advanced squad leader (1) Médaille OCS (1)
bonzillou a écrit:
je voudrais ajouter 2 constats à cette discussion:

-le prix d'un jeu ne se limite pas au coup de production matérielle: il ne faut pas oublier : graphiste(s)/développeur(s)/auteur/les équipes de l'éditeur (com etc..)/ parfois traducteur/temps de création et développement


oui, mais je pense que chacun l'avait inclus dans son prix de production ; le prix du jeu tout compris sortit de l'usine après avoir payé tout les intervenants.

bonzillou a écrit:
-les clients de Kickstarter dépensent régulièrement + de 100 euros pour un jeu= tentation de hausse des prix sur le marché régulier


je mettrais kickstarter un peu à part, le fait d'ajouter des add on suivant certains palier me semble néfaste et abusif.
par exemple, rajouter des extensions exclusives pour que le client paye plus
et atteindre plus rapidement les fonds nécessaires pour le déclenchement de la production du jeu :roll:

WiFDaniel a écrit:
L'autre approche du prix, celle dont tout le monde rêve mais que seulement certaines industries parviennent à mettre en oeuvre: oublier le coût, se baser uniquement sur la "willingness to pay" des clients.


certains éditeurs doivent suivre cette voie :lol: :lol:

quand le prix d'un jeu atteint les trois chiffres devient bloquant pour certains acheteurs, et ça se comprend.
dans ce cas on veut en savoir plus sur le jeu et on se pose plus de questions sur l'intérêt de l'achat etc....
bref, pas question d'acheter ce jeu sur un coup de tête.
ça freine une vente massive à mon avis, même si on a les moyens de l'acheter.

_________________
partie par correspondance : Empire of the sun , 3rd edition (GMT) via VASSAL
Beyond the Rhine , scénario 6.2 (MMP) via VASSAL


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 11 Juin 2017 13:38 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Oct 2008 15:02
Message(s) : 2177
Localisation : Bouche du Rhone
Médaille du samaritain (1) Médaille des marseillais (1)
Tamerlan a écrit:
domi a écrit:
sinon je ne comprends pas ton raisonnement de prix bas qui tueraient les jeux originaux :gratte:


Je n'ai pas dit ça. Au vu de la grande qualité de la majorité des jeux publiés par ces deux éditeurs, je me demande juste s'ils n'en n'ont pas davantage dans les cartons qu'ils ne peuvent en produire. Et encore une fois je ne dis pas que c'est mieux pour l'acheteur que les jeux soient plus chers ; je remarque simplement qu'il y a beaucoup de jeux très chers et qu'ils semblent pourtant se vendre bien, d'une part, et que les éditeurs qui vendent plus cher (tels que Compass) ont en même temps qu'ils augmentaient les prix accéléré le rythme de sortie de nouveaux jeux, sans apparemment dégrader la qualité. Ça m'intrigue.

Ou bien est-ce une erreur, au fond la qualité du matériel, boîte et cartes en carton épais, pions, aide de jeu, livret, cartes de jeu, plastifié, imprimés avec un arc an ciel de couleurs, cela représente un coût supporté par le joueur.
En fait, la politique économique ici est à court terme, cela revient à offrir pour plaire à une gamme de joueurs présent depuis longtemps dans le circuit et dont les revenus ont augmenté avec le temps parce qu'ils ont vieilli, tout simplement.
La moyen d'age des joueurs augmente et sans doute pas de la même façon en parallèle pour leur revenu.
Mais ils a augmenté depuis leur jeunesse.
Certains s'assurent une plus valu ainsi et une survie.
Mais produire des jeux bien moins cher et plus petit à la porté des néophytes, assurerais à un jeune de pouvoir s'acheter un jeu sans se ruiner et s'introduire dans le wargame sans se perdre.
Mon 1er jeu hors magazine cassus belli, fut siège of Jérusalem et ensuite j'ai tout de même acheté quelques S&T puis Rommel in north africa de columbia games.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Dim 11 Juin 2017 18:21 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 5 Mai 2013 21:50
Message(s) : 102
Localisation : Bron
Pour ma part lorsque j'achète un jeu le prix d’achat entre dans l'équation. Mais le plus important est le nombre de fois qu'il va sortir ! Je ne cherche pas à faire une collection, mais avoir des jeux de référence sur différents conflits en général au niveau stratégique.

Et pour cela je m'aide des avis, notamment ceux sur ce site. Ensuite j'essaye de le trouver d'occasion, mais ce n'est pas obligatoire.

Si le jeu sort peu, je le revends d'occasion.
S'il sort beaucoup, je le garde. Je garde aussi les vieux coups de coeur (Hannibal, Path of glory...) qui sont bcp sortis.

Un exemple, sur la 2nd guerre mondiale, j'ai commencé par Unconditional Surrender, que j'ai trouvé très bien, mais qui ne correspondait pas totalement à mon attente.
J'ai acheté Axis empire : Totaler Krieg (même s'il est plus cher, il me semblait plus intéressant). Depuis que nous l'avons expérimenté, j'ai revendu Unconditional Surrender, car dans ma configuration de jeu, il sortira moins.

En conclusion ce qui fait la valeur d'un jeu c'est avant tout l'intérêt ludique de celui-ci en fonction des goûts de ton cercle de joueur. La qualité du matériel peut aider à l'intérêt, mais c'est en second plan.

_________________
« On ne détruit réellement que ce qu'on remplace. » - Napoléon III


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 27 Juin 2017 08:15 
Pousse pions

Inscrit(e) le : Sam 7 Mai 2016 21:06
Message(s) : 44
rikou a écrit:
My two cents également à propos d'un "éditeur" qui reste une énigme pour moi :
:arrow: Critical Shit... euh Critical Hit pardonnez-moi...

:arrow: bref : ma question... : comment cet éditeur s'en sort-il et perdure-t-il?
les joueurs d'ATS ou d'ASL sont-ils si nombreux? riches? bêtes? (... je ne crois pas) :mrgreen:


Critical Hit a une réputation assez déplorable auprès d'une bonne partie de la communaute ASL, pas forcement pour sa politique de prix, mais plutôt pour la qualité très inégale de ce qu'il sort (absence manifeste de tout processus de playtest, a moins que l'auteur ne s'en charge), et pour sa politique assez ole-ole de réédition/pillage, parfois sans forcement avoir l'aval des auteurs.

Mais il a en même temps des défenseurs assez inébranlables, qui je pense viennent de la période "noire" d'ASL entre la fin d'Avalon Hill et la reprise officielle par MMP - une période ou les nouveautés étaient très rares, et CH en était l'un des rares pourvoyeurs.

Sinon, question tarifs... il y a aussi chez les ASListes un certain nombre de "collectionneurs compulsifs", avec manifestement un pouvoir d'achat correct. Ça peut suffire a faire survivre un petit éditeur, surtout s'il réduit ses couts de développement...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr