Strategy & Tactics: diffusion des années 80 !

Pour parler des sorties et nouveautés en livres.
Message
Auteur
Avatar du membre
birhacheim
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2150
Enregistré le : sam. 4 oct. 2008 11:14
Localisation : Tourcoing (Nord)
Contact :

Strategy & Tactics: diffusion des années 80 !

#1 Message non lu par birhacheim »

J’ai retrouvé les chiffres de diffusion du magazine Strategy & tactics à la grande époque du wargame (les années 80).

* 1980: 36.000
* 1981: 30.000
* 1982: 26.000
* 1983: 17.000
* 1984: 15.000
* 1985: 13.000
* 1986: 12.000
* 1987: 11.000
* 1988: 11.000
* 1989: 9.000
* 1990: 11.000

Ces chiffres sont tirés du Wargames Handbook (3rd edition) de James F. Dunningan (Writers Club Press 2000).

OK, il nous manque 20 ans de données. Qui a des infos complémentaires ?

Tout cela serait à rapprocher des chiffres du jour:

* Against the odds: 2.000 en moyenne par numéro
* Battles magazine: 1.000 à confirmer par Olivier Revenu ;-)
* Vae Victis: 13.000 à la belle époque, 6 à 7.000 aujourd’hui. Merci à Antoine et Arnaud, à confirmer par qui ?
* S&T: j’ai demandé au service commercial de Decision Games. J’attends la réponse.

Si vous avez de l’info, elle sera la bienvenue !

Haut les coeurs !

http://www.bir-hacheim.com/strategy-tac ... 2009,07,29
Le blog de Bir Hacheim
http://www.bir-hacheim.com
Suis sur Fitna (Nuts!), Bundeswehr (SPI), Rostov'41 (MMP)

Avatar du membre
Frederic Velasco
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 16963
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 11:00
Localisation : Paris

Re: Strategy & Tactics: diffusion des années 80 !

#2 Message non lu par Frederic Velasco »

birhacheim a écrit :Haut les coeurs !
Ouaip... :gratte: pas comme ces stats... :?
Ni! :triste:

Avatar du membre
birhacheim
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2150
Enregistré le : sam. 4 oct. 2008 11:14
Localisation : Tourcoing (Nord)
Contact :

Re: Strategy & Tactics: diffusion des années 80 !

#3 Message non lu par birhacheim »

Frederic Velasco a écrit :
birhacheim a écrit :Haut les coeurs !
Ouaip... :gratte: pas comme ces stats... :?
Certes !

Dunningan, dans son Wargames Handbook, cite pour causes principales: l'apparition des jeux sur ordinateur et le jeu de rôle.
Pour voir un côté positif, pour ma part, je constate que les 10 dernières années ont été plus prolifiques que les 10 précédentes ! Plus de jeux édités, plus de nouveaux systèmes, plus de qualité des composants. En fait, il reste un noyau stable de wargamers qui permet l'existence d'un marché de niche.

Si on veut l'agrandir, il faut, à mon avis, favoriser le développement du hobby en gagnant de nouveaux wargamers en dehors de nos sphères actuelles.

3 réflexions:

1- en ayant des magazines plus généralistes qui créent du trafic vers le hobby: l'histoire et l'actualité militaire doivent être les thèmes porteurs comme General Armchair (http://www.armchairgeneral.com/) aux USA ou Vae Victis (mais inquiétudes) en France
2- s'ouvrir beaucoup plus aux thématiques prospectives: conflits hypothétiques, "what-if", conflits actuels. Dans les années 70 et 80, fut il rappeler l'importance des conflits locaux (vietnam, guerres israélo-arabes,...) ou de l'hypothèse de troisième guerre mondiale ?) qui, à mon avis, attiraient un public cherchant à comprendre le monde dans lequel ils vivaient. Il n'y en a pas assez aujourd'hui. Quid Irak, quid Afghanistan, quid Iran, quid Amérique du Sud, etc etc... messieurs les auteurs, où êtes vous ?
3- enfin internet peut sacrément nous y aider: les forums, blogs et réseaux sociaux sont là pour créer du lien et de la dynamique entre les wargamers et attirer un nouveau public. L'approche actuelle est encore trop centrée sur nous même et pas assez vers les nouveaux publics. A creuser. Pour ma part, j'ai décidé de travailler mon blog dans le sens des ouvrages d'histoire. Dans un deuxième temps, je proposerai avec chaque ouvrage, un jeu sur la thématique de l'ouvrage. Il faut trouver d'autres idées.

Quelques infos complémentaires tirées de l'ouvrage de Dunningan sur les ventes de wargames des années 65-90
- 1965: 65.000
- 1970: 129.000
- 1975: 743.000
- 1980: 2.200.000 ;-)
- 1985: 900.000
- 1990: 450.000

@+
Le blog de Bir Hacheim
http://www.bir-hacheim.com
Suis sur Fitna (Nuts!), Bundeswehr (SPI), Rostov'41 (MMP)

Avatar du membre
rulx
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 1986
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 09:52
Localisation : Paris 2eme, Crépy en Valois

Re: Strategy & Tactics: diffusion des années 80 !

#4 Message non lu par rulx »

Merci pour ces informations qui mettent notre violon d'ingres en perspective.

Il faut viser les passionés d'histoire, de stratégie et de géopolitique. La dimension ludique n'est pas à négliger néanmoins.

D'en pensent les enseignants d'histoire, de droit, d'économie et sciences politiques (lycée et université), s'ils nous lisent ?

abc
Grognard
Grognard
Messages : 954
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 11:57

Re: Strategy & Tactics: diffusion des années 80 !

#5 Message non lu par abc »

Sans vouloir décourager les initiatives permettant de mieux faire connaitre et apprécier le hobby (jeux plus accessibles, mieux présentés, mieux diffusés, démonstrations dans les salons de jeux, conventions, etc...), je ne suis pas certain qu'il soit possible de retrouver un contexte comparable à celui des années 70 et du début des années 80. A cette époque, il n'y avait pas la concurence de bien de nouvelles formes de jeux (JdR, jeux sur ordinateur, jeux "héroic fantasy", jeux en ligne, etc...) et de loisir au sens large.
A cette époque également, le deuxième guerre mondiale (qui demeure à la base de bien des "vocations" wargames chez bon nombre d'entre nous...) était encore dans bien des conversations et souvenirs de nos parents. On en parlait encore beaucoup à la TV, en livre, au cinéma, ... et c'était alors encore plutot le côté "épique" et "héroique" qui étaient mis en évidence (souvenez vous des films de guerre des années 60 - y inclus d'ailleurs les comédies genre La Grande Vadrouille, la 7e Compagnie, le Mur de l'Atlantique... - de la série de Costelle consacrée aux batailles de la seconde guerre mondiale .. et aussi de la présence de multiples maquettes et petits soldats reproduisant ce conflit dans les magasins de jouet - tout ça a également désormais disparu pour faire place à des consoles de jeu ou des panoplies et figurines inspirées du cinéma "blockbuster" et de l'héroic fantasy). Maintenant, et avec raison il faut bien l'avouer, la deuxième guerre mondiale est vue de manière plus sombre (la Shoah, la collaboration, les coups fourrés dans la résistance, etc...), plus réaliste et moins "épique" façon "Le Jour le Plus Long", les "Canons de Navarone" ou ... la boite Airfix du Mur de l'Atlantique.... Dans une cour de récréation ou dans le grand bois derrière chez nous, on ne "joue plus à la guerre" reproduisant le film vu la veille... On ne déploie plus des myriades de petits soldats dans les greniers...
J'ajouetrai à cela la disparition de l'ambiance "guerre froide" de cette période qui suscitait bien de l'intérêt (forcé ou non...) pour la chose militaire et stratégique: on suivait avec "passion" la course au "progrès" entre intercepteurs russes et américains, on s'ésbaudissait devant les porte avions américains toujours plus grands et modernes, on frémissait aux rumeurs concernant le potentiel des Backfire ou des sous marins d'attaque soviétiques, il y avait les grandes manoeuvres de l'OTAN, le jeu d'échec permanent entre Soviétiques et Américains avec la planète entière pour plateau de jeu, sans oublier le frère ainé ou l'oncle qui revenait du service militaire, etc...
Enfin, n'oublions pas un traitement de l'histoire dans l'enseignement désormais nettement moins axé sur les grands personnages et évènements spectaculaires ... Et le développement du commerce au Moyen Age, la vie quotidienne des paysans au XVIIIe siècle ou des ouvriers au XIXe siècle, ça inspire moins que les grandes manoeuvres diplomatiques dans l'Europe du XVIIIe siècle, la Guerre des Gaules ou l'épopée napoléonienne et ça accouche dès lors nettement moins de vocations centrées sur la simulation historique ...

Avatar du membre
fantassin
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3088
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 07:37
Localisation : Millau(12) Limogne (46260)

Re: Strategy & Tactics: diffusion des années 80 !

#6 Message non lu par fantassin »

globalement d'accord avec toi sauf pour la fin
abc a écrit : Enfin, n'oublions pas un traitement de l'histoire dans l'enseignement désormais nettement moins axé sur les grands personnages et évènements spectaculaires ... Et le développement du commerce au Moyen Age, la vie quotidienne des paysans au XVIIIe siècle ou des ouvriers au XIXe siècle, ça inspire moins que les grandes manoeuvres diplomatiques dans l'Europe du XVIIIe siècle, la Guerre des Gaules ou l'épopée napoléonienne et ça accouche dès lors nettement moins de vocations centrées sur la simulation historique ...
je crois que dans le jeu PC ou le jeu de plateau,ily a de nombreuses simulations historiques qui témoignent de l'intérêt porté par le public à l'histoire, mais pas forcément à son aspect militaire, c'est la différence.

, le wargame est une simulation de la guerre avant tout, i l'a pas le monopole de la simulation historique au sens large
François

Avatar du membre
domi
Market Domi (Modérateur)
Market Domi (Modérateur)
Messages : 8604
Enregistré le : sam. 23 août 2008 11:43

Re: Strategy & Tactics: diffusion des années 80 !

#7 Message non lu par domi »

birhacheim a écrit : 3 réflexions:

1- en ayant des magazines plus généralistes qui créent du trafic vers le hobby: l'histoire et l'actualité militaire doivent être les thèmes porteurs comme General Armchair (http://www.armchairgeneral.com/) aux USA ou Vae Victis (mais inquiétudes) en France
tout à fait d'accord, et j'espère que VV résistera, car une revue française vendu en kiosque avec ce que propose VV ça reste un très bon moyen d'attirer les "curieux"
birhacheim a écrit : 2- s'ouvrir beaucoup plus aux thématiques prospectives: conflits hypothétiques, "what-if", conflits actuels. Dans les années 70 et 80, fut il rappeler l'importance des conflits locaux (vietnam, guerres israélo-arabes,...) ou de l'hypothèse de troisième guerre mondiale ?) qui, à mon avis, attiraient un public cherchant à comprendre le monde dans lequel ils vivaient. Il n'y en a pas assez aujourd'hui. Quid Irak, quid Afghanistan, quid Iran, quid Amérique du Sud, etc etc... messieurs les auteurs, où êtes vous ?
là par contre, difficile de motiver un joueur sur la situation en Irak/afghanistan/amérique du sud où ce sont des guérillas qui sont en place plus qu'un conflit ouvert. Même les simulations sur le vietnam sont assez "limites" à mon avis quand elles essaient de simuler le conflit dans son entier.
Les données à intégrer dans le système du jeu sont plus politique et c'est coton de simuler cet aspect.
Mais bon, il y a des designers qui ont de sacrée idées pour les jeux récents alors pourquoi pas !?
birhacheim a écrit : 3- enfin internet peut sacrément nous y aider: les forums, blogs et réseaux sociaux sont là pour créer du lien et de la dynamique entre les wargamers et attirer un nouveau public. L'approche actuelle est encore trop centrée sur nous même et pas assez vers les nouveaux publics. A creuser. Pour ma part, j'ai décidé de travailler mon blog dans le sens des ouvrages d'histoire. Dans un deuxième temps, je proposerai avec chaque ouvrage, un jeu sur la thématique de l'ouvrage. Il faut trouver d'autres idées.
La page de divengez qui regroupe les blogs est dans cet esprit et je trouve cet initiative trsè intéressante.
Comme on ne peut regrouper tout le monde sur le même site de wargame, avoir un lien sur les différents blogs/site peut être une bonne idée.
birhacheim a écrit : Quelques infos complémentaires tirées de l'ouvrage de Dunningan sur les ventes de wargames des années 65-90
- 1965: 65.000
- 1970: 129.000
- 1975: 743.000
- 1980: 2.200.000 ;-)
- 1985: 900.000
- 1990: 450.000

@+
par rapport aux jeux sortie en 2008, 189, et du tirages habituels de certains distributeurs et de la prise en compte des tirages marginaux de certains DTP, je pense qu'en donnant le chiffre de 60 000 wargames vendus on se rapproche du bon chiffre.
GMT étant le détenteur du tiers des vente (17 wargames édités).
Ce qui serait dans le rhytme de la déclinaison "habituel" depuis 1980.
Mais , on pourrait affiner le chiffre à mon avis, peut être une bonne surprise avec 100 000 ventes , ce qui serait pas mal, compte tenu de ce que dit abc , qui me semble malheureusement vrai .
partie par correspondance : Empire of the sun , 3rd edition (GMT) via VASSAL
Yom Kippur (The Gamers/MMP) via VASSAL

Répondre

Retourner vers « Livres »