STRATEGIKON

100 % Wargame
graphique
Nous sommes actuellement le Jeu 19 Sep 2019 23:05

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message non luPublié: Mar 14 Août 2018 12:04 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3196
Patrice

Pour résumer:

Il y avait à cette époque des mouvements politiques et idéologiques de fond, qui s'incarnaient dans des partis, des modes de pensée politique, des grilles de lecture.
On ne peut pas faire comme si cela n'avait pas existé et déduire de trajectoires individuelles des conclusions comme tu le fais.

En gros le Socialisme (qui va diverger vers des partis de gauche républicains non communiste et le Parti communiste qui se voit comme porteur d'une nouvelle forme de société, qui a accouché en URSS d'une des pires dictatures, mais ce n'était pas aussi évident qu'aujourd'hui à l'époque) d'un coté ,
un nationalisme autoritaire (les ligues d'extrême droite pour simplifier et le conservatisme social (ceux qui possédaient et craignaient d'en perdre une partie) (les deux étant parfois perméables)

Dans le soutien à Pétain, il y a des tas de motivations différentes, et des tas de trajectoires différentes suivant les moments où ces personnes quittèrent le navire pour éventuellement rejoindre les résistances.

La question n'est pas de savoir qui a la morale pour soi (chacun pense alors l'avoir pour des raisons différentes).
Les conservateurs craignaient plus le communisme français que l'Allemagne nazie par exemple
(et de leur point de vue cela s'expliquait, Hitler ne touchait pas à la propriété privée et l'Allemagne était un pays civilisé et l'ordre y régnait, alors que l'URSS ...)

Le régime de Vichy était infiniment plus conforme aux idées des nationalistes et des conservateurs que des socialisants (au sens large).
Cela plus la "peur de perdre" quand on possédait explique le besoin "d'ordre" et l'adhésion à Vichy des conservateurs et des nationalistes.
Il y eut aussi des individus venant de tous bords, sincères ou par ambition qui soutinrent Vichy, on est d'accord.

Les communistes de base furent majoritairement choqués par le pacte germano soviétique, les cadres , eux , eurent tendance à rationaliser ("Staline sait ce qu'il fait")
les accuser de complicité ou d'inactivité n'a pas vraiment de sens...d'illusion sur le régime soviétique certainement mais ce n'était pas le sujet.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 14 Août 2018 13:08 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 09:06
Message(s) : 2552
Localisation : La Force 24
Médaille des 10 ans (1) Médaille de la bataille (1) Médaille du monster game (1) Rencontres bordelaises (1) Médaille World in flames (1) Médaille du front est (1)
Ne pas oublier l'adhésion à la personne du Maréchal......

_________________
"Demain on rase gratis"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 14 Août 2018 16:19 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 2 Nov 2008 23:38
Message(s) : 1671
Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des trappistes (1) Petit calimero (1) Maitre casserole (1)
Je ne déduis rien de trajectoires individuelles. J'expose des faits permettant de réfuter l'idée que la droite était collaborationniste et la gauche résistante. Notez que la chose ne me dérangerait pas si ce n'était un mensonge historique grossier que je ne peux laisser clamer sans réagir.

De toute façon, l'argument me semble foireux. Si on balaye d'un revers de main les personnalités bien ancrées à gauche avant guerre et qui ont collaboré sous prétexte que se sont des cas individuels, qu'est-ce qui empêche d'en faire autant avec les personnalités de droite ?

Les élections de 36 ont démontré que la France n'est pas tant à droite que cela à la veille de la guerre. Et dans toute l'entre deux guerres, le parti le plus important reste le parti Radical, centriste.

Ce ne sont pas des opinions, mais des faits. Mais quand on a décidé de croire...

ulzana a écrit:
Les communistes de base furent majoritairement choqués par le pacte germano soviétique...
Peut être. Mais qu'est-ce qui te permet d'affirmer que c'était une majorité ? Quelles sont tes sources ? Comment arrives-tu à cette conclusion ? Je peux me tromper, mais j'ai bien l'impression que l'on est là dans une opinion présentée comme un fait, et totalement indémontrable. Ce que je ne fais pas.

_________________
Règle de base de tous les wargames : si le dieu Dé a décidé que tu ne gagnerais pas, tu ne gagneras pas...
A découvrir à tout prix : http://www.edilivre.com/doc/16397


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 14 Août 2018 16:57 
Vieille barbe

Inscrit(e) le : Mar 14 Avr 2015 17:57
Message(s) : 3196
Je me cite

Citer:
Les communistes de base furent majoritairement choqués par le pacte germano soviétique...


Patrice a écrit

Citer:
Peut être. Mais qu'est-ce qui te permet d'affirmer que c'était une majorité ? Quelles sont tes sources ? Comment arrives-tu à cette conclusion ? Je peux me tromper, mais j'ai bien l'impression que l'on est là dans une opinion présentée comme un fait, et totalement indémontrable. Ce que je ne fais pas.


2 raisons implacables:
La guerre d'Espagne avec le soutien décisif de Hitler à Franco contre le gouvernement (de gauche) de la République récemment élu et la répression anticommuniste (au sens très large) des nazis en Allemagne.
S'il y a des bien anti nazis constants que ce soit en 1936 ou en 1941 jusqu'en 1945, ce sont eux.
On peut leur reprocher leur aveuglement quant à Staline et son régime dictatorial et paranoïaque, mais pas par rapport à Hitler (tous les partis français ou européens ne peuvent en dire autant, ce dernier ayant été maintes fois vu comme un bon gestionnaire garantissant l'ordre et la grandeur de son pays, rempart contre le communisme, le seul et véritable fléau...)

Citer:
Totalement indémontrable
?

Avec ce genre d'arguments le débat est clos.


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 14 Août 2018 17:30 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 2 Nov 2008 23:38
Message(s) : 1671
Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille des trappistes (1) Petit calimero (1) Maitre casserole (1)
ulzana a écrit:
2 raisons implacables:
La guerre d'Espagne avec le soutien décisif de Hitler à Franco contre le gouvernement (de gauche) de la République récemment élu et la répression anticommuniste (au sens très large) des nazis en Allemagne.
S'il y a des bien anti nazis constants que ce soit en 1936 ou en 1941 jusqu'en 1945, ce sont eux.
On peut leur reprocher leur aveuglement quant à Staline et son régime dictatorial et paranoïaque, mais pas par rapport à Hitler (tous les partis français ou européens ne peuvent en dire autant, ce dernier ayant été maintes fois vu comme un bon gestionnaire garantissant l'ordre et la grandeur de son pays, rempart contre le communisme, le seul et véritable fléau...)

Citer:
Totalement indémontrable
?

Avec ce genre d'arguments le débat est clos.
Non je n'ai pas écrit ça. J'ai écrit que j'en ai bien l'impression que c'est totalement indémontrable (et même que je peux me tromper). Même si je n'y crois pas trop, je ne clos pas le débat.

Mais revenons à la démonstration. Je ne vois en quoi ce que tu écrits démontre qu'une majorité de communistes français ont été choqués par le pacte de non agression :gratte: (parce que c'est ça, la question).

De plus, comme déjà dit précédemment, la constance anti-nazie du PCF a tout de même connu un coup d'arrêt à l'issue de cette signature. Il suffit de lire la presse communiste de l'époque pour pouvoir l'affirmer, où le pacte germano-soviétique y était justifié. Les nazis ne sont pas devenus populaires auprès des communistes pour autant, mais de là à dire qu'un majorité ont été choqués ou ont désapprouvé le pacte, alors que c'est le grand Staline qui l'a signé :gratte: :lol:

Des membres du PCF déchirent leurs cartes, mais ça reste très minoritaire. 22 députés communistes (sur 74, je crois, à vérifier) quittent le parti. On est loin de la majorité. Bien sûr, rien ne dit que ceux qui sont restés n'étaient pas choqués. Mais comme on ne peut pas se mettre dans la tête des gens, la démonstration ne pourrait s'appuyer que grâce à des consultations ou des sondages. Et comme ils n'ont jamais eu lieu... Mais peut être que j'oublie un détail.

M'enfin ce que la guerre d'Espagne vient faire dans cette histoire, tout de même :lol:

_________________
Règle de base de tous les wargames : si le dieu Dé a décidé que tu ne gagnerais pas, tu ne gagneras pas...
A découvrir à tout prix : http://www.edilivre.com/doc/16397


Dernière édition par Patrice le Mar 14 Août 2018 18:33, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 14 Août 2018 18:07 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 19 Juil 2012 15:52
Message(s) : 5057
Localisation : Boulogne
Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille du testeur. (1) Médaille Au fil de l'épée (1) Médaille Jours de gloire (1)
Il ne faut pas non plus oublier la haine de l'Allemagne et du "Boche" qui restait très forte à l'époque, en particulier dans certains milieux conservateurs pour qui un communiste ce n'était pas pire qu'un boche.

Mais bon, vu qu'on est sur un forum de jeux, je repose ma question :
Tamerlan a écrit:
Existe-t-il un wargame qui traite sérieusement de ce sujet de la poursuite de la guerre par la France après cette évacuation en Afrique du nord de l'armée et du personnel politique (et de la haute administration) ?

Je vois un jeu de magazine, chez DG (et par Ty Bomba) : https://www.boardgamegeek.com/boardgame ... nce-fights

Mais quelque chose de plus fouillé, ça existe ? (y compris comme développement possible au sein de stratégiques 2GM) ?

_________________
Pas le temps de jouer en semaine, trop de boulot, les parties avancent à leur petit rythme.

Recherche The Gamers SCS Fallschirmjaeger

Quelques CR


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 14 Août 2018 18:37 
Pousse pions
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Dim 5 Mai 2013 21:50
Message(s) : 102
Localisation : Bron
Sujet et échanges très intéressant !

Monsieur Guillaume a écrit:
--> en juin 1940, vaut-il mieux un armistice (et tenter de limiter la casse) ou une annexion pure et simple comme ce fut le cas de la Belgique et des Pays-Bas? Les règlements de comptes entre partis de droite et de gauche dans ce nouveau contexte.


Plus qu'un différents entre parties, le choix entre l'armistice et la capitulation est un choix entre les politiques et les militaires.
Les politiques comme Paul Reynaud Vice président du conseil, Pierre Lebrun, président de la République, et Georges Mandel, ministre des colonies, ont compris que l'on était face à une guerre mondial et que la France n'est théoriquement pas seul (malgré les moyens limités en terme d’aviation que l'UK a engagé contre l'Allemagne).
Alors que les militaires, comme Maxime Weygan (Commandant en Chef après Gamelin) ou Petain qui voulaient préserver l'honneur de l'Armée Française et réclamaient un armistice.
Mais il est vrai que le parlement a voté les pleins pouvoirs à Petain :triste:

_________________
« On ne détruit réellement que ce qu'on remplace. » - Napoléon III


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 14 Août 2018 21:32 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 09:06
Message(s) : 2552
Localisation : La Force 24
Médaille des 10 ans (1) Médaille de la bataille (1) Médaille du monster game (1) Rencontres bordelaises (1) Médaille World in flames (1) Médaille du front est (1)
Dans WIF il arrive parfois que l'Allemand choisisse de ne pas installer Vichy et que la France se retrouve "conquise", donc jouissant de son Empire et de sa flotte. Dans ce jeu, Vichy est une façon de neutraliser ce qui subsiste de la France, comme ce fut le cas historiquement.
Par contre, il y a 0 capacité de production dans l'Empire......

_________________
"Demain on rase gratis"


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 14 Août 2018 22:08 
Vieille barbe
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Jeu 19 Juil 2012 15:52
Message(s) : 5057
Localisation : Boulogne
Médaille des comptes rendus (2) Médaille des petits posteurs (1) Médaille du testeur. (1) Médaille Au fil de l'épée (1) Médaille Jours de gloire (1)
maelvine a écrit:
Dans WIF il arrive parfois que l'Allemand choisisse de ne pas installer Vichy et que la France se retrouve "conquise", donc jouissant de son Empire et de sa flotte. Dans ce jeu, Vichy est une façon de neutraliser ce qui subsiste de la France, comme ce fut le cas historiquement.
Par contre, il y a 0 capacité de production dans l'Empire......


Merci. Donc option pas vraiment prévue ou possible à WiF faute de capacité de production, c'est bien ça ?

_________________
Pas le temps de jouer en semaine, trop de boulot, les parties avancent à leur petit rythme.

Recherche The Gamers SCS Fallschirmjaeger

Quelques CR


Haut
 Profil  
 
Message non luPublié: Mar 14 Août 2018 22:59 
Maitre Fix
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : Sam 27 Sep 2008 08:49
Message(s) : 4331
Médaille des 1000 messages (1) Médaille des comptes rendus (7) Médaille des petits posteurs (4) Concepteur de jeu (1) Médaille des scribouillards (1) Médaille du blog (1) Organisateur de conventions (1)
Fou de Bourgbarré (1) Soldat du 4° zouave (1) Convention Big Red One (1) 13° stratège (1) convention GCACW rémoise (1) Médaille Au fil de l'épée (1) Médaille de la série GCACW (1)
Petit plaisantin (2) Médaille du FSSOP (1)
Les militaires voulaient surtout un armistice car elle engagé le pouvoir politique et dédouane les militaires. Alors qu'une capitulation est une défaite militaire et dedoine les politiques puisque eux choisissent de continuer. C'est l'enjeu des discussions entre petain et reynaud qui sont chacun partisan d'une des 2 solutions. Mais l'honneur de l'armée devant rester sans tache....
L'armée dernier rempart. C'est la même logique que pour l'affaire Dreyfus : on ne touche pas à l'honneur de l'armée. C'est d'ailleurs ce qu'on fait les militaires allemand en 18 en demandant la fin des hostilités puis après en criant au coup de poignard dans le dos. Ca relève de la même logique.

_________________
chaque homme est seul et tous se fichent de tous et nos douleurs sont une île déserte... (Albert Cohen)

Savez-vous ce que disent les arbres lorsque la hache entre dans la forêt ? "Regardez : le manche est l'un des nôtres…" (Sorj Chalandon)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr