Vous êtes en train de lire....

Pour parler des sorties et nouveautés en livres.
Message
Auteur
Avatar du membre
fantassin
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3057
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 07:37
Localisation : Millau(12) Limogne (46260)

Re: Vous êtes en train de lire....

#1701 Message non lu par fantassin »

philippe a écrit :en achetant le magazine l'Histoire, il y a une pub pour deux ouvrages qui traitent d'une histoire mondiale de la guerre de la préhistoire à nos jours.
Mondes en guerre
https://www.librairiecoiffard.fr/livre/ ... s-composes
Mondes en guerre : Tome 1, De la préhistoire au Moyen Age
Mondes en guerre : Tome 2, L'Age classique. XVe-XIXe siècle

quelqu'un connait ? a lu ?
sur Amazon les critiques lecteurs sont dithyrambiques
Suis dans la lecture du tome 1: présentation de qualité cartes (parfois bof bof mais bon) et iconographies couleur., 700 pages... l'ouvrage aborde la question de que l'on sait de la "guerre" au temps préhistorique et en Mésopotamie. Mais La plus grande partie de l'ouvrage traite de la période antique, de la Grèce (classique mais aussi macédoniens) , mais aussi du fait guerrier et de l 'évolution des pratiques romaines, leur capacité d’adaptation aux menaces, plutôt intéressant même s'il n'y a pas grand chose sur le monde celtique par exemple, des choix ont été faits. Chine et inde sont également abordés.
Pour ce qui est du moyen-âge je n'y suis pas encore mais ça donne envie de lire le volume suivant où on peut penser à un traitement plus en profondeur
François

isidorus
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 224
Enregistré le : dim. 28 sept. 2008 15:21

Re: Vous êtes en train de lire....

#1702 Message non lu par isidorus »

Il me semble à mon humble avis que le second tome est bien plus approfondi que le premier . Les chapitres sur l'Antiquité sont assez décevants à mes yeux .En revanche ceux sur le Moyen-âge de Xavier Hélary sont très bons.
Le second tome sur l'Âge classique présente une analyse transversale du rapport des civilisations à la guerre avec des chapîtres thématiques comme guerre et religion ou la révolution militaire de l'imprimé. Cette approche me parait être un véritable plus par rapport aux ouvrages précédents sur la même période.

Avatar du membre
dalrik
Pousse pion
Pousse pion
Messages : 84
Enregistré le : dim. 28 févr. 2016 18:11
Localisation : Dans l'ouest

Re: Vous êtes en train de lire....

#1703 Message non lu par dalrik »

Je me suis procuré le Barbarossa de Lopez et Otkhmezuri dont on m'a tant parlé lors de l'ODJH. On commence la lecture aujourd'hui.

Bon jeu
"Vous, Français, vous vous battez pour l’argent – tandis que nous, Anglais, nous nous battons pour l’honneur ! "
"C’est bien vrai Monsieur. Chacun se bat pour ce qu’il n’a pas. "

pzmeyer
Grognard
Grognard
Messages : 895
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 16:55

Re: Vous êtes en train de lire....

#1704 Message non lu par pzmeyer »

e me suis procuré le Barbarossa de Lopez et Otkhmezuri dont on m'a tant parlé lors de l'ODJH. On commence la lecture aujourd'hui.
J'en suis à environ 320 pages. Il y a des passages passionnant, comme celui sur l'espionnage que j'ai adoré.

Avatar du membre
WiFDaniel
Rat de bibliothèque
Rat de bibliothèque
Messages : 6184
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 16:04
Localisation : Paris

Re: Vous êtes en train de lire....

#1705 Message non lu par WiFDaniel »

philippe a écrit :sur Amazon les critiques lecteurs sont dithyrambiques
L'éditeur les sponsorise. En pratique, l'éditeur cible les profils qui font beaucoup de critiques, les "premiers rédacteurs d'avis" etc., et leur envoie les textes quelques semaines à l'avance, gratuitement. Ces gens n'ont pas l'habitude de recevoir des livres gratuitement et sont donc sensibles au geste. Cela fait qu'ils lisent le livre et qu'ils font des critiques qui en pointent les qualités plutôt que les limites. Et ces critiques sont publiées quasiment en même temps que le livre, donc "fixent l'opinion".

L'éditeur n'a pas besoin de suggérer quoi que ce soit : ces clients amazon savent qu'ils sont plusieurs dizaines à être ciblées, et celui qui crache sur le bouquin sait qu'il sera simplement retiré des envois suivants. Ce n'est pas comme le contributeur d'un journal qui sera de toutes les façons là dans 2 ans quand sortira le livre suivant, et que l'éditeur ne pourra donc pas ignorer.

Au total, c'est habile et efficace, et je me demande pourquoi Passés/Composés semble le seul à vraiment le faire en histoire.

Avatar du membre
WiFDaniel
Rat de bibliothèque
Rat de bibliothèque
Messages : 6184
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 16:04
Localisation : Paris

Re: Vous êtes en train de lire....

#1706 Message non lu par WiFDaniel »

philippe a écrit :en achetant le magazine l'Histoire, il y a une pub pour deux ouvrages qui traitent d'une histoire mondiale de la guerre de la préhistoire à nos jours.
Mondes en guerre
https://www.librairiecoiffard.fr/livre/ ... s-composes
Mondes en guerre : Tome 1, De la préhistoire au Moyen Age
Mondes en guerre : Tome 2, L'Age classique. XVe-XIXe siècle
C'est assez courageux de lancer ça : l'année dernière, il y a eu 2 volumes d'une "Histoire militaire de la France", du même Drévillon (avec Olivier Wieviorka). Et si ça s'est peut-être vendu correctement comme cadeau de Noël qui pèse son poids, il semble que quasiment personne ne l'a lu...

Ce sont peut-être des retombées de l'Histoire Mondiale de la France, le gigantesque succès de librairie du livre collectif supervisé par Patrick Boucheron. Comme si toutes sortes de projets collectifs, avec comme contributeurs des universitaires très sérieux, avaient été lancées dans la foulée par des éditeurs persuadés qu'il fallait suivre la hype.

Avatar du membre
D'HAUTPOUL
Wargamer en robe
Wargamer en robe
Messages : 4282
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 11:20
Localisation : Montauban (82)
Contact :

Re: Vous êtes en train de lire....

#1707 Message non lu par D'HAUTPOUL »

Micke a écrit :Je viens de terminer un roman que je vous recommande vivement : « Eclairs lointains, Percée à Stalingrad » de Heinrich Gerlach (1908-1991) publié dans le livre de poche en juillet 2019. (856 pages tout de même !)
L’auteur était lieutenant, responsable du renseignement de la 14eme panzer, division prise au piège dans le Kessel de Stalingrad. La description du siège de Stalingrad reposant sur l’expérience de l’auteur et le témoignage de nombreux soldats et officiers de la 6eme armée est saisissante. A partir de ces différents vécus l’auteur a rebâti l’histoire du siège vue par les protagonistes. Je ne m’étendrai pas sur le roman lui-même que je vous laisse découvrir.
Par contre l’histoire de la genèse de cette œuvre est extraordinaire. Gerlach a écrit son livre en 1943-1944 dans un camp de prisonniers qui rassemblait les officiers de la 6eme armée. Etant au contact avec les principaux témoins, responsables et acteurs de la tragédie il a pu bâtir son histoire avec des faits absolument véridiques. Les Soviétiques étaient relativement cléments avec ces officiers prisonniers, contrairement aux hommes de troupe, non par bonté d’âme. Les prisonniers étaient écœurés par le régime nazi qui les avaient sciemment sacrifiés en leur demandant de ne pas quitter le chaudron tout en leur faisant miroiter l’espoir que le « Führer les sortirait de là ». En fait on les avait laissés crever de faim et de froid. Sur 300 000 hommes pris au piège appartenant à 22 divisions, 142 000 furent enterrés par les Soviétiques, 91000 furent faits prisonniers. 6000 seulement rentrèrent en Allemagne entre 1947 et 1955. Les Soviétiques se servirent de ces ressentiments pour les exploiter à leur profit. Beaucoup d’officiers, dont Gerlach, adhérèrent au mouvement « Freies Deutschland » (Allemagne libre) qui, grâce à un journal et une radio, préconisait le renversement de Hitler par la Wehrmacht. Cette propagande n’eut pas beaucoup de succès. Les communistes allemands, dont les futurs dirigeants de l’Allemagne de l’Est réfugiés en URSS depuis 1933, visitaient fréquemment les prisonniers pour recruter. Le noyau de l’armée de la future DDR provient de ces camps et de la 6eme armée. Toutefois Gerlach, comme nombre de ces collègues, étaient réfractaires à l’idée de travailler pour les Soviétiques. En septembre 1945 « Freies Deutschland » qui ne servait plus à rien aux Soviétiques fut dissous. Les conditions de détention se durcirent soudainement pour ceux qui ne voulaient pas rejoindre l’Allemagne de l’Est. Le roman de Gerlach, considéré comme faisant l’apologie du régime nazi et de la Wehrmacht alors que c’est tout le contraire, fut confisqué. En 1950 on laisse le choix à Gerlach entre 25ans de goulag ou travailler comme espion pour le KGB en Allemagne. Il signe sans trop hésiter son contrat d’espion. Il est aussitôt libéré et rejoint Berlin Est. Son train arrive avec une heure d’avance. La Stasi n’est pas là pour l’accueillir. Sa famille qui ne l’a pas revu depuis 1942 l’attend. Ils passent en Allemagne de l’Ouest et tâchent de se faire oublier du KGB.
Gerlach veut absolument faire connaitre à ses compatriotes ce qui s’est réellement passé à Stalingrad et leur montrer le cynisme absolu du régime nazi qui a sacrifié 300 000 hommes. L’écriture est aussi pour lui une catharsis pour l’aider à se libérer des angoisses qui le hantent depuis les horreurs de Stalingrad. Il se lance dans une nouvelle écriture de son roman. Il s’aperçoit avec effroi que les 5 dernières années de sa détention ont gravement affecté sa mémoire. Il a occulté des événements tragiques ou atroces qui l’ont profondément perturbé. Il se fait aider par un médecin qui, grâce à l’hypnose, lui fait retrouver une partie de sa mémoire. Avec ce traitement il peut reconstituer 1/3 de son ouvrage. Il réécrit le reste avec ce qui lui revient par bribes. En 1957 « l’Armée trahie » est publié. C’est un best-seller avec plus d’un million d’exemplaires vendus en Allemagne sans compter les éditions étrangères. Son médecin réclame des droits d’auteur car il considère qu’il a contribué au livre. Il y a procès. Gerlach publie dans les années 70 « Odyssée en rouge » qui relate ses tribulations dans les camps de prisonniers soviétiques.
Mais l’histoire ne s’arrête pas là. En 2012 un chercheur allemand, Carsten Gansel, travaille sur le mouvement « Freies Deutschland » et l’influence sur ce mouvement des écrivains et intellectuels communistes allemands. Il a accès aux archives de l’Armée Rouge à Moscou. Il tombe sur les écrits de Gerlach qui avait beaucoup contribué au journal « Freies Deutschand ». En fouillant d’avantage il trouve le dossier de Gerlach rédigé par le NKVD. Gerlach avait été très mal noté par Walter Ulbricht le futur dirigeant de la DDR qui le considérait comme trop « bourgeois ». Cette appréciation fielleuse avait retardé de plusieurs années sa libération. Vraiment par hasard Gansel trouve le manuscrit de l’ouvrage de Gerlach qui avait été confisqué ainsi que les avis de Beria, Souslov et consorts qui interdisent la publication. Gansel n’a pas le droit de sortir le document. Aussi il photographie les 614 pages secrètement. Suit alors un long travail de reconstitution car l’écriture est minuscule (Le papier était rare dans les camps de prisonniers) et il y a de nombreuses corrections et ratures sur le manuscrit. La version originale de Gerlach est publiée en 2016 en Allemagne sous le titre « Percée à Stalingrad ». Gansel réalise une comparaison fouillée des 2 ouvrages, celui écrit en 1943 et celui des années 50. En fait il s’agit de 2 écritures différentes, l’ouvrage des années 50 est plus distancié avec des analyses et introspections réalisées à posteriori. « Percée à Stalingrad » apparait beaucoup plus authentique, dans un style plus incisif et vivant, comme un reportage rédigé peu de temps après ces événements tragiques.
Bonne lecture !

Image
J'ai trouvé ce bouquin par hasard dans une librairie où je m'étais réfugié entre deux averses. Je l'ai débuté il y a une heure et j'en suis déjà à la page 100! Il se lit comme un roman.

herodote
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2509
Enregistré le : mar. 14 oct. 2008 15:02
Localisation : Bouche du Rhone

Re: Vous êtes en train de lire....

#1708 Message non lu par herodote »

joma a écrit :
herodote a écrit :Au fait as-tu lu son dernier livre?
Non. Et j’avoue n'en avoir aucune envie. :mrgreen:
Tu aura peut-être envie de lire un texte de Jacques Sapir, j'ai trouvé cela: :razz:
https://www.persee.fr/doc/mots_0243-645 ... _51_1_2404

Avatar du membre
Sgtloren
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 399
Enregistré le : sam. 4 mars 2017 11:13

Re: Vous êtes en train de lire....

#1709 Message non lu par Sgtloren »

trouvé lors de ma visite au mémorial de Caen:

Image

"Bombes larguées" de J. Steinbeck nous décrit la formation des équipages de B17 dans le style propagandiste de 1942.
Cette édition inédite est illustrée par les photos d'époque (N&B) de John Swope du magazine Life.

(https://www.lesbelleslettres.com/livre/ ... s-larguees)

Avatar du membre
philippe
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3208
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 20:22
Localisation : 44 Ancenis

Re: Vous êtes en train de lire....

#1710 Message non lu par philippe »

WiFDaniel a écrit :
philippe a écrit :en achetant le magazine l'Histoire, il y a une pub pour deux ouvrages qui traitent d'une histoire mondiale de la guerre de la préhistoire à nos jours.
Mondes en guerre
https://www.librairiecoiffard.fr/livre/ ... s-composes
Mondes en guerre : Tome 1, De la préhistoire au Moyen Age
Mondes en guerre : Tome 2, L'Age classique. XVe-XIXe siècle
C'est assez courageux de lancer ça : l'année dernière, il y a eu 2 volumes d'une "Histoire militaire de la France", du même Drévillon (avec Olivier Wieviorka). Et si ça s'est peut-être vendu correctement comme cadeau de Noël qui pèse son poids, il semble que quasiment personne ne l'a lu...

Ce sont peut-être des retombées de l'Histoire Mondiale de la France, le gigantesque succès de librairie du livre collectif supervisé par Patrick Boucheron. Comme si toutes sortes de projets collectifs, avec comme contributeurs des universitaires très sérieux, avaient été lancées dans la foulée par des éditeurs persuadés qu'il fallait suivre la hype.
Je les ai lu ...
Certes pas complètement
J’ai trouvé ça plutôt bien fait
Ceux sont des ouvrages grands publics quoique très très riches
Quant aux avis il sont neuf pour connaître leur intérêt et indépendance il suffit de voir quels autres avis ils ont rédigés
Gentlemen, you can't fight in here! This is the war room !
My mother said to get things done You'd better not mess with Major Tom :triste:

Répondre

Retourner vers « Livres »