Vous êtes en train de lire....

Pour parler des sorties et nouveautés en livres.
Message
Auteur
Avatar du membre
Frederic Velasco
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 16916
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 11:00
Localisation : Paris

Re: Vous êtes en train de lire....

#1911 Message non lu par Frederic Velasco »

Plutôt que le Gallo, j'allais te proposer "La Révolution française Pour les Nuls" (pour une entrée en matière "grand public").
Image
Mais il est épuisé (ou à un prix prohibitif :shock: ) ou alors en epub ou kindle.
Ni! :triste:

Sly
Pousse pion
Pousse pion
Messages : 60
Enregistré le : jeu. 7 mai 2020 17:50

Re: Vous êtes en train de lire....

#1912 Message non lu par Sly »

ou tout simplement pour aborder le sujet de façon synthétique l'excellent n° Que sais-je consacré au sujet
Image

c'est toujours très bon les que sais-je pour une première approche et ça ce lit vite !

Avatar du membre
austerlitz
Grognard
Grognard
Messages : 776
Enregistré le : lun. 4 mars 2013 13:56

Re: Vous êtes en train de lire....

#1913 Message non lu par austerlitz »

Frederic Velasco a écrit : ven. 9 oct. 2020 17:17 Mon avis n'engage que moi : Max Gallo, c'est de la m*** ! :mrgreen:
+1 :)

Avatar du membre
Drago
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 9942
Enregistré le : mer. 1 oct. 2008 11:29
Localisation : Paris IX°

Re: Vous êtes en train de lire....

#1914 Message non lu par Drago »

austerlitz a écrit : sam. 10 oct. 2020 08:05
Frederic Velasco a écrit : ven. 9 oct. 2020 17:17 Mon avis n'engage que moi : Max Gallo, c'est de la m*** ! :mrgreen:
+1 :)
Je n'ai lu qu'un truc de lui sur l'Empereur, de la m*** je ne sais pas, du Canada Dry sans intérêt, très certainement.
"Mais fussiez-vous dans les alarmes,
Amis nous n'oublierons jamais,
Que nous avions pour frères d'armes
Les braves lanciers Polonais."
Les Adieux des Chasseurs à Cheval aux Lanciers Polonais

henri123
Pousse pion
Pousse pion
Messages : 72
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 19:03

Re: Vous êtes en train de lire....

#1915 Message non lu par henri123 »

« La critique est aisée, et l’art est difficile. »
P. Destouches (probablement copié sur Polybe)
Personne par la guerre ne devient grand
Maitre Yoda

Avatar du membre
austerlitz
Grognard
Grognard
Messages : 776
Enregistré le : lun. 4 mars 2013 13:56

Re: Vous êtes en train de lire....

#1916 Message non lu par austerlitz »

henri123 a écrit : sam. 10 oct. 2020 18:22 « La critique est aisée, et l’art est difficile. »
P. Destouches (probablement copié sur Polybe)
C'est pour ça que, parfois, il vaut mieux s'abstenir... :mrgreen:

Sertorius
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 297
Enregistré le : mar. 28 févr. 2012 21:22
Localisation : Londres

Re: Vous êtes en train de lire....

#1917 Message non lu par Sertorius »

Ce petit opus biographique sur Frédéric Barberousse, qui se lit rapidement, narre la vie et l’œuvre du grand homme, qui au-delà de la légende, a sérieusement consolidé la structure du pouvoir en Allemagne et plus généralement le Saint Empire Romain Germanique.

Image

Les deux premières parties, sur l’état de la Germanie et de l’Italie à son couronnement, paraissent initialement un peu longues mais aident à comprendre, surtout pour l’Italie, les contraintes de l’Empereur. Marcel Pacaut arrive ensuite à bien rendre l’évolution de l’action et de la pensée de Barberousse, où la brutalité prime initialement en Italie avant de céder la place à la manœuvre dans ce qui pourrait s’assimiler à la lutte entre trois pouvoirs majeurs (l’Empire, les Communes et la Papauté) et deux mineurs (l’Empire byzantin et le Royaume de Sicile). Paradoxalement, une trajectoire opposée lui assure un succès équivalent en Allemagne, où il compose d’abord avant de régler ses comptes vers 1180 et les années suivantes, Henri le Lion ayant par exemple outrepassé ses prérogatives.

Barberousse laissera donc un Empire puissant à sa mort, lors d’une croisade qui restera son apothéose malgré (ou à cause de ?) sa noyade. Par le mariage de son fils Henri VI avec Constance de Sicile, il ouvre la voie à une tentative d’unification du grand ensemble allant des rives de la Baltique à Méditerranée centrale, ce que réussira son petit-fils Frédéric II de manière éphémère et plus étendue encore, allant jusqu’au Royaume de Jérusalem.

L’enchevêtrement des us et coutumes en Germanie est un peu difficile à suivre pour le béotien et Marcel Pacaut avoue lui-même que cela est parfois obscur pour l’historien. Fort heureusement, rien de tel ne prévaut pour les grandes lignes de force en Italie et nous assistons avec délice à des jeux et renversements d’alliances, qui, portés en jeu de plateau, feraient la joie de Jérôme L. que nous nous garderons de dénoncer. Le meilleur exemple est sans doute la main tendue par Barberousse à Milan, pourtant rasée par ses soins en 1162, et qui devient son allié principal en 1184-85 aux dépens de Crémone.

Si le cadre du récit est centré sur l’Italie et l’Allemagne, les influences des autres familles régnantes, Plantagenêts et Capétiens, sont régulièrement mentionnées et permettent une bonne saisie de ce règne de 38 ans. Voilà qui donne aussi envie d’enchaîner avec la relecture du Frédéric II de Benoist-Méchin, magnifique fresque malgré quelques raccourcis et qui mérite pleinement son sous-titre, « ou le rêve excommunié ».

Sertorius
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 297
Enregistré le : mar. 28 févr. 2012 21:22
Localisation : Londres

Re: Vous êtes en train de lire....

#1918 Message non lu par Sertorius »

Drago a écrit : ven. 9 oct. 2020 04:04
joma a écrit : dim. 27 sept. 2020 10:51
Sertorius a écrit : sam. 26 sept. 2020 13:25Quels que furent les problèmes de coordination pendant la bataille des 7 jours en juin 1962, cette victoire opérationnelle n’aurait jamais été possible sans ces efforts de terrassement au sud du front alors que McClellan disposait d’une supériorité globale de presque 2 contre 1.
Hola... Si c'est KOrda qui balance le 2/1 faudrait qu'il revoit sa copie, on sait désormais que le rapport de force durant les 7 jours était de 1/1 avec même un léger avantage d'un millier d'homme à Lee.
+1. Le Nord, sans les renforts du I° corps de Mc Dowell de Fredericksburg, se retrouve en infériorité numérique à 10km de Richmond fin mai, les troupes de Jackson étant descendues de la vallée avant celles-ci (malgré la narcolepsie de Stonewall).
C'est un mythe tenace de croire que l'Armée du Potomac était à 2/1 ailleurs que sur le papier sur cette campagne (bon, dans la tête de Little Mac, elle était en fait à 1/5 :lol: )
Mea culpa maxima, j'ai pris comme ratio ce qui est donné à fin mai, 105,000 contre 60,000, avant que Jackson rejoigne le gros de l'armée, laissant en plan un paquet de monde de l'autre côté. Mais si je conçois que tu laisses hors du décompte ces troupes-là et la garnison de Washington, encore plus lointaine, comment arrives-tu à 1/1 ?

Avatar du membre
joma
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3327
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:39

Re: Vous êtes en train de lire....

#1919 Message non lu par joma »

Sertorius a écrit : dim. 11 oct. 2020 16:59 Mea culpa maxima, j'ai pris comme ratio ce qui est donné à fin mai, 105,000 contre 60,000, avant que Jackson rejoigne le gros de l'armée, laissant en plan un paquet de monde de l'autre côté. Mais si je conçois que tu laisses hors du décompte ces troupes-là et la garnison de Washington, encore plus lointaine, comment arrives-tu à 1/1 ?

Moi j'arrive à rien. ;)
J'avais citée deux bouquins qui donne une vision nouvelle de la campagne y compris au niveau des effectifs. Comme ce sont mes sources pour ceux que j'ai écris ici (surtout le Harsh que je trouve vraiment excellent) et que tu ne les as pas trouvés probant, je vois pas ce que je peux ajouter? :mrgreen:
"Americans have finally get beyond our racial past, and picked up a black men to clean up our mess" - Bill Maher
"We cannot defend freedom abroad by deserting it at home." - Edward R. Murrow

Sertorius
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 297
Enregistré le : mar. 28 févr. 2012 21:22
Localisation : Londres

Re: Vous êtes en train de lire....

#1920 Message non lu par Sertorius »

joma a écrit : dim. 11 oct. 2020 19:30
Sertorius a écrit : dim. 11 oct. 2020 16:59 Mea culpa maxima, j'ai pris comme ratio ce qui est donné à fin mai, 105,000 contre 60,000, avant que Jackson rejoigne le gros de l'armée, laissant en plan un paquet de monde de l'autre côté. Mais si je conçois que tu laisses hors du décompte ces troupes-là et la garnison de Washington, encore plus lointaine, comment arrives-tu à 1/1 ?

Moi j'arrive à rien. ;)
J'avais citée deux bouquins qui donne une vision nouvelle de la campagne y compris au niveau des effectifs. Comme ce sont mes sources pour ceux que j'ai écris ici (surtout le Harsh que je trouve vraiment excellent) et que tu ne les as pas trouvés probant, je vois pas ce que je peux ajouter? :mrgreen:
Mais si il est certainement très bien ton bouquin :mrgreen: , je ne l'ai pas lu et me référais aux critiques que j'ai trouvées qui se focalisent beaucoup sur les relations entre Davis et Lee et comme le titre l'indique, la stratégie.

Cela étant dit, à part s'il est chez Waterstones et que je peux en compulser les quelques pages qui comptent, ça va être difficile à engouffrer en lecture prioritaire.

Du coup, si tu as la réponse, je suis preneur : que met-on dans le rapport de force - et surtout, qu'exclut-on ? L'île dans laquelle je réside a une fâcheuse tendance, de Disraeli à Churchill, à prendre les statistiques avec un peu de recul :)

Répondre

Retourner vers « Livres »