STRATEGIKON
http://www.strategikon.info/phpBB3/

Urban Ops: scénario Phantom Fury
http://www.strategikon.info/phpBB3/viewtopic.php?f=14&t=23535
Page 1 sur 1

Auteur:  gzav_at_war [ Mer 16 Août 2017 18:31 ]
Sujet du message:  Urban Ops: scénario Phantom Fury

Alors, j'ai beau tourner le truc dans tous les sens, j'ai un problème avec la "scouting table" dans le scénario Phantom Fury (que je trouve très sympa à jouer, en solo ou en coopératif, par ailleurs :clap: )

En gros, si j'ai bien tout compris, si on veut savoir ce qu'il y a dans un bâtiment, il y a 2 possibilités :

1/ Tu envoies un bloc à l'assaut sans éclairage préalable : dans ce cas, la probabilité de tomber sur une maison vide est de 60%. Simple.

2/ Tu fais un éclairage préalable à distance, suivi d'un assaut (sauf cas de l'IED) : dans ce cas, la probabilité de découvrir que la maison est vide passe par le 1er test qui donne 60% de chance de ne pas savoir, puis au 2ème test avec 60% de RAS. Donc, l'événement "maison vide" arrive dans 60% x 60% = 36% des cas (si je ne me trompe pas dans mes probas de base :gratte:) ! Donc, en faisant un éclairage préalable, le risque de rencontrer un IED ou un ennemi après un éclairage (64%) augmente de 60% par rapport à l'assaut direct (40%). Ce qui n'est pas rien ! :hein:

En contrepartie, si l'éclairage fonctionne, soit on sait qu'un IED est présent et on peut s'en occuper tranquillement :clap:, soit on sait qu'il y a un insurgé et il n'y a pas de test de surprise (et encore, avec une brèche, ça serait plutôt avantageux d'en avoir un à faire, mais bon :pleurer:). Mais, sachant que faire un éclairage coûte une activation de bloc et, donc, du temps, l'un dans l'autre, j'ai l'impression qu'en termes de pure espérance de gain, l'avantage n'est pas vraiment flagrant.

Si j'ai raison, ça serait dommage, car j'avais cru comprendre que l'intention était de forcer à choisir entre la vitesse d'exécution et la limitation des risques de pertes humaines chez les Marines. Et là, j'avoue que le choix est vite fait (si j'ose dire :cool:)

Mais, je me trompe peut-être grave de la mort :shock: ! Alors, pas taper, siou'plaît !! :confus:

Un avis ??? :prof1:

Auteur:  grego [ Jeu 17 Août 2017 20:22 ]
Sujet du message:  Re: Urban Ops: scénario Phantom Fury

Peut être que l'avantage, c'est que si tu testes en entrant dans la maison, ça finit en assaut, ce qui peut être risqué. Avec une reco, s'il y a quelqu'un, tu peux le traiter tranquillement dans les meilleures conditions.

Auteur:  gzav_at_war [ Mar 22 Août 2017 17:40 ]
Sujet du message:  Re: Urban Ops: scénario Phantom Fury

grego a écrit:
Peut être que l'avantage, c'est que si tu testes en entrant dans la maison, ça finit en assaut, ce qui peut être risqué. Avec une reco, s'il y a quelqu'un, tu peux le traiter tranquillement dans les meilleures conditions.

Oui. Tout à fait d'accord. Pour autant, je ne trouve pas que cela justifie d'augmenter autant les risques de mauvaises rencontres in fine.

J'ai donc imaginé une table de scouting donnant des probas à peu près équivalentes, que l'on fasse un éclairage préalable ou non. Pour compenser la baisse de risque globalement (en partant du principe que les blocs vont faire malgré tout des éclairages à distance), je propose d'augmenter légèrement la proba de base d'obtenir un IED ou un contact ennemi, en la passant de 40% à 50%.

La table fonctionne comme suit :
Code :
1D10
- 0 : IED
- 1-4 : contact ennemi
- 5-9 : Pas d'info ou bâtiment vide

En cas d'éclairage à distance ou d'assaut *après* un éclairage raté :
- appliquer un modificateur de +2 au jet de dé
- en cas de "0" naturel, relancer le dé : si pair, IED ; si impair, contact ennemi.

Du coup, les probas deviennent :

- sans tentative d'éclairage : IED = 10%, contact ennemi = 40%, RAS = 50%
- avec tentative d'éclairage : IED = 8,5%, contact ennemi = 42,5%, RAS = 49%

Après une partie de test, je suis plus enclin à prendre du temps pour tenter des éclairages à distance et, globalement, les risques de mauvaises rencontres restent suffisamment élevées pour n'arriver à un match nul ou une victoire marginale à l'arraché qu'au tout dernier tour.

Qu'en pensez-vous ?

Auteur:  Hill621 [ Mar 29 Août 2017 16:42 ]
Sujet du message:  Re: Urban Ops: scénario Phantom Fury

gzav_at_war a écrit:
grego a écrit:
Peut être que l'avantage, c'est que si tu testes en entrant dans la maison, ça finit en assaut, ce qui peut être risqué. Avec une reco, s'il y a quelqu'un, tu peux le traiter tranquillement dans les meilleures conditions.

Oui. Tout à fait d'accord. Pour autant, je ne trouve pas que cela justifie d'augmenter autant les risques de mauvaises rencontres in fine.

J'ai donc imaginé une table de scouting donnant des probas à peu près équivalentes, que l'on fasse un éclairage préalable ou non. Pour compenser la baisse de risque globalement (en partant du principe que les blocs vont faire malgré tout des éclairages à distance), je propose d'augmenter légèrement la proba de base d'obtenir un IED ou un contact ennemi, en la passant de 40% à 50%.

La table fonctionne comme suit :
Code :
1D10
- 0 : IED
- 1-4 : contact ennemi
- 5-9 : Pas d'info ou bâtiment vide

En cas d'éclairage à distance ou d'assaut *après* un éclairage raté :
- appliquer un modificateur de +2 au jet de dé
- en cas de "0" naturel, relancer le dé : si pair, IED ; si impair, contact ennemi.

Du coup, les probas deviennent :

- sans tentative d'éclairage : IED = 10%, contact ennemi = 40%, RAS = 50%
- avec tentative d'éclairage : IED = 8,5%, contact ennemi = 42,5%, RAS = 49%

Après une partie de test, je suis plus enclin à prendre du temps pour tenter des éclairages à distance et, globalement, les risques de mauvaises rencontres restent suffisamment élevées pour n'arriver à un match nul ou une victoire marginale à l'arraché qu'au tout dernier tour.

Qu'en pensez-vous ?


Vraiment une excellente analyse et une excellente question !
Tu as le choix entre :
- la rapidité en prenant des risques (assaut)
- la prudence en perdant du temps (scouting + traitement de la cible ou de l'IED...)

C'est vrai que le mécanisme peut paraitre un peu abstrait, mais l'idée que j'avais était que le Marines puisse prendre les insurgés de vitesse quitte à prendre des risques. La solution scouting laisse au contraire le temps aux insurgés de voir venir et de se réorganiser (d'où des probas défavorables).
Perso, en général, je garde la solution prudente pour certains bâtiments dépourvus d'accès au toit et/ou de possibilités de bréchage. Pour le reste : méthode bourrin !!!

Page 1 sur 1 Le fuseau horaire est UTC [Heure d’été]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/