Okinawa!-Tiny Battle Publishing

Règles du forum
:!: ATTENTION :!:
Toute discussion concernant strictement Advanced Squad Leader (ASL), Advanced Tobruk System (ATS), World In Flames (WIF) ou Operational Combat Series (OCS) doit se faire dans leur forum qui leur respectif.
Idem pour Lock N Load, mais dans la période Après 1945
Message
Auteur
ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4109
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: Okinawa!-Tiny Battle Publishing

#41 Message non lu par ulzana »

Merci Marquis
cela commence à devenir très intéressant.

Je me pose toujours la question des ZOC, probablement rigides, favorisant le "un hex , un hex vide etc"
avec trois hex pleins de japs on tient les deux rives de l'île.
Et du stacking.
On peut mettre combien d'unités ou de points dans un hex ?

La présence des HQ empêche les "téléportation des réserves" ce qui est de bon augure.
"All right sweethearts, what are you waiting for ?
Breakfast in bed?
Another glorious day in the corps !
A day in the Marine Corps is like a day on the farm.
Every meal is a banquet.
Every paycheck a fortune.
Every formation a parade. "

Avatar du membre
Marquis de Montcalm
Pousse pions
Pousse pions
Messages : 336
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 11:37
Localisation : Gallia belgica

Re: Okinawa!-Tiny Battle Publishing

#42 Message non lu par Marquis de Montcalm »

Ulzana, le stacking est limité à 7 points sachant qu'un bataillon vaut 1 point, un régiment 3 points et une brigade, 4 points .
Il n'y a, à mon sens, pas de syndrome "ligne de défense inexpugnable" car même avec un ratio de combat peu favorable, les DRM's apportés par les assets (artillerie navale et terrestre et avions) permettent d'obtenir des résultats intéressants pour l'attaquant (le "r" de retraite, notamment).
"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Vivement: Trois batailles en Allemagne.
Vassal: Imperial Struggle, Fitna, At any cost.

Avatar du membre
domi
Market Domi (Modérateur)
Market Domi (Modérateur)
Messages : 8556
Enregistré le : sam. 23 août 2008 11:43

Re: Okinawa!-Tiny Battle Publishing

#43 Message non lu par domi »

il y a aussi différents points de règle qui rendent le jeu intéressant à mon avis :
- le fait qu'après le premier pas de perte le joueur peut prendre les pertes dans la réserve de la division
- que le résultat retraite peut être remplacer par un pas de perte supplémentaire
- le japonais peut déployer des troupes de sa réserve dans le rayon du HQ japonais, ça remplace un peu les unités non visible aux yeux du joueur US.
- les tirs de contre batterie US, qui puent réduire l'artillerie conséquente du japonais.

je n'ai pas encore tout lu, mais c'est sympa comme règle, facilement compréhensible et les explications du concepteur sur le pourquoi de la règle,
j'aime beaucoup.

bon, la ligne shuri ça pas être de la tarte à démanteler :mrgreen:

il y a aussi la partie nord de l'ile qui est représenté par une box.
je pense que c'est pour garder la taille d'une carte que celle ci est oblitéré dans les jeux à format magazine.
partie par correspondance : Empire of the sun , 3rd edition (GMT) via VASSAL
Yom Kippur (The Gamers/MMP) via VASSAL

Avatar du membre
gunstherapy
Grognard
Grognard
Messages : 510
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 09:06

Re: Okinawa!-Tiny Battle Publishing

#44 Message non lu par gunstherapy »

Je suis en train de le tester.

Les points négatifs :
- la carte n'est pas terrible mais elle n'est pas non plus trop moche et elle reste fonctionnelle. Au niveau design, il y a quand même une marge de progression.
- la carte n'est limitée qu'au sud (où ont eu lieu historiquement l'essentiel des combats), le nord est représenté par une case. Je ne sais pas si c'est vraiment un point négatif au final.
- du côté américain tu as tellement de pions de soutien d'artillerie (terrestre, naval, voire aérien) que tu ne sais pas vraiment quoi en faire car tu es limité à un pion soutien (hors tank) par attaque (2 en défense). Compte tenu de la ligne de défense resserrée des japonais pour sur une grande partie du jeu (ligne Shuri) leur utilisation est très limitée. Ce n'est pas vraiment négatif mais c'est un constat.
- Les planches de pions ne sont pas nécessairement très bien alignées au niveau du pré-découpage (ma planche de pions américains est coupée juste au niveau des chiffres du bas).

Les points positifs :
- les règles son claires et élégantes, le livret est agréable à lire. Il y a des notes historiques.
- l'opération Ten Go est intégrée au jeu. Dans ma partie le Yamato a tenté sa sortie au tour 3 et a été coulé sans trop de difficultés.
- la partie aérienne est très sympa à jouer et ne rajoute pas trop de lourdeurs au jeu, même si ma séquence est vraiment spécifique. Reste à voir si le japonais peut récupérer beaucoup de points de victoire avec. Il faut qu'il mette le paquet sur les premier tours.
- le caractère imprévisible du japonais est bien rendu avec le jeu des réserves du QG de la 32 eme armée. Il a aussi la possibilité de franchir les ZOCS des américain avec un point de déplacement en plus par ZOC. Mais ce n'est pas d'une grande utilité, compte tenu de ses capacités d'attaque assez faibles. Au mieux cela peut permettre de rétablir une ligne de défense enfoncée. La proximité du QG permet aussi d'encaisser les pertes sur une échelle de perte en lieu de réduire ou de faire disparaître une unité. L'échelle après un certain nombre de pertes encaissées donne un malus au dé.
Le nord de la ligne Shuri est hors du rayon de la 32eme armée. Autant dire que les unités japonaises font de la figuration.
- Les dissensions internes au niveau de l'état major japonais sont rendues tangibles avec la possibilité d'avoir l'obligation de faire deux attaques dans un tour de jeu. Attaques qui s'avèrent en général catastrophiques pour le japonais.

Pour synthétiser, c'est un jeu qui semble historiquement bien traité au regard de ce que j'ai lu sur la bataille. Il n'y a pas de jeux comparables pour l'instant sur Okinawa. Le thème est très curieusement peu traité. Pour autant, il s'agit de la bataille du pacifique qui a occasionné le plus de pertes aux américains.
"Un bon plan est un plan dont personne n'a compris la théorie et qui marche dans la réalité, parce que personne ne l'applique à la lettre."

Monsieur Guillaume
Grognard
Grognard
Messages : 750
Enregistré le : lun. 24 mars 2014 17:36

Re: Okinawa!-Tiny Battle Publishing

#45 Message non lu par Monsieur Guillaume »

Salut Les Marines,

Bon, je prends le fil en cours de route…
Est-ce un solo?

Sur quel site l'avez-vous acheté svp?

Pour ce qui est de la campagne, les japs avaient décidé de défendre au Sud, le Nord fut conquis assez rapidement par la 6e de Marines bien que ça ait fritté assez fort dans la péninsule de Motobu.
Le commandement savait qu'ils ne pouvaient gagner. Le but était de tenir le plus longtemps possible et de surtout causer le plus de pertes aux «boys».
Ce facteur politique est-il pris en compte dans les conditions de victoire : niveau de perte des Américains?

Le soutien US à Okinawa est proprement monstrueux : chasseurs-bombardiers, artillerie navale de 380, artillerie divisionnaire…tout le bastringue!
Il est donc normal que tu aies des tonnes de trucs en réserve, même si tu ne peux tout utiliser.
D'autre part, pour UN combattant, tu as au moins TROIS gars en soutien…ça facilite la vie globalement. Il est très intéressant de constater que les troupes d'assaut avaient une sacrée dent contre ceux de l'arrière car les pertes sont subies devant…
Y-a-t-il une sorte d'usure des unités autre que celle due aux pertes?
Okinawa est la bataille dans laquelle le plus grand nombre de combattants furent atteints des syndromes de rupture psychique au feu, comme les poilus durant les bombardements intensifs de trois jours aux grandes heures des offensives géantes de la 1ere GM. Ici, cela ressemble à ce que subirent les fantassins US en Normandie en juin-juillet. Angoisse permanente due aux bombardements incessants, combats à faible distance, ténacité de l'adversaire, toutes les ruses possibles pour décourager l'ennemi et une météorologie dantesque: pluie glaciale continue pendant des jours…

Je n'ai pu clairement sur la carte les lignes de défense japonaises, au moins trois, sans compter le réduit final dans lequel fut engager le 8ème de marines, les autres étant au bout de leur vie.
Sont-ce des pions spécifiques ou est-ce imprimé sur la carte?
Ces positions préparées étaient inexpugnables et protégeaient l'artillerie de presque tout sauf un tir direct!

Y-a-t-il des pions civils?
Les pauvres ont mangé, plus de 40.000 morts je crois, et certains ce sont suicidés à la fin sous la pression de la propagande militaire nippone! Il y a je crois une falaise célèbre pour l'un de ces événements tragiques.

Merci pour la réponse du collectif.

Sinon, on l'avait abordé dans un autre fil, je recommande la deuxième partie du remarquable ouvrage de Eugène B. Sledge : Frères d'armes, paru aux Belles Lettres qui détail par le menu en deux cents cinquante pages cette campagne proprement hallucinante.
Il y a ceux qui ont fait Iwo Jima et ceux Okinawa, jamais les deux! Et on comprend pourquoi!!

Semper Fidelis

Guillaume

Avatar du membre
valmy31
Grognard
Grognard
Messages : 530
Enregistré le : sam. 11 oct. 2008 21:01

Re: Okinawa!-Tiny Battle Publishing

#46 Message non lu par valmy31 »

Je n'ai pas encore joué mais je trouve les notes historiques pas terribles parce que trop militaires et assez abstraites.

Il manque clairement les facteurs humains avec par exemple le point de vue des civils d'Okinawa enrolés et enfermés dans les grottes (et pris entre deux feux).
Cette bataille était un peu une boucherie. En parler dignement est faire honneur aux victimes.
Il aurait aussi pu parler de la période de reconstruction après guerre.

Le seul commentaire est tout à la fin des designers notes.
"One thing that Okinawa! does not represent is the suffering of civilians, the forced conscriptions of Okinawan youths, and the final mass suicides.". Je comprends que cela ne soit pas dans le jeu mais cela méritait un peu de note historique.

Jusqu'il y a peu, il y a avait à Okinawa des rencontres témoignage avec des survivantes qui avaient été infirmières.
Un gros effort de mémoire et il y a bien sur des musées et lieux de visite sur l'ile.
C'est donc largement documenté.

Avatar du membre
gunstherapy
Grognard
Grognard
Messages : 510
Enregistré le : lun. 29 sept. 2008 09:06

Re: Okinawa!-Tiny Battle Publishing

#47 Message non lu par gunstherapy »

Effectivement, le cas des civils est le seul point qui n'est pas évoqué dans le jeu. Il aurait été possible de créer une règle dessus pour diminuer ou augmenter les points de victoires. Mais je ne vois pas comment l'exploiter en termes opérationnels sur la carte pour que cela ait un impact sur la bataille.
Quoi qu'il en soit historiquement parlant, selon mon avis purement subjectif, il n'y a pas de concurrence pour l'instant si on regarde les jeux produits sur le sujet.
"Un bon plan est un plan dont personne n'a compris la théorie et qui marche dans la réalité, parce que personne ne l'applique à la lettre."

Avatar du membre
domi
Market Domi (Modérateur)
Market Domi (Modérateur)
Messages : 8556
Enregistré le : sam. 23 août 2008 11:43

Re: Okinawa!-Tiny Battle Publishing

#48 Message non lu par domi »

Monsieur Guillaume a écrit :Salut Les Marines,

Bon, je prends le fil en cours de route…
Est-ce un solo?
non
Monsieur Guillaume a écrit :Sur quel site l'avez-vous acheté svp?
Hexasim ou Agorajeux , nos fournisseurs :)

Monsieur Guillaume a écrit : Je n'ai pu clairement sur la carte les lignes de défense japonaises, au moins trois, sans compter le réduit final dans lequel fut engager le 8ème de marines, les autres étant au bout de leur vie.
Sont-ce des pions spécifiques ou est-ce imprimé sur la carte?
ce sont des pions.
Il y a un scénario avec un free set up
Monsieur Guillaume a écrit :Y-a-t-il des pions civils??
non

valmy31 a écrit :Je n'ai pas encore joué mais je trouve les notes historiques pas terribles parce que trop militaires et assez abstraites.

Il manque clairement les facteurs humains avec par exemple le point de vue des civils d'Okinawa enrolés et enfermés dans les grottes (et pris entre deux feux).
Cette bataille était un peu une boucherie. En parler dignement est faire honneur aux victimes.
Il aurait aussi pu parler de la période de reconstruction après guerre.

Le seul commentaire est tout à la fin des designers notes.
"One thing that Okinawa! does not represent is the suffering of civilians, the forced conscriptions of Okinawan youths, and the final mass suicides.". Je comprends que cela ne soit pas dans le jeu mais cela méritait un peu de note historique.
tu coupes un peu court le commentaires du concepteur qui explique pourquoi il n'inclus pas le facteur civil.
Pour ma part, j'aime bien les notes historiques inclues dans ce jeu, qui a un format réduit quand même,
et qui malgré tout inclus 3 pages de notes de conception et 5 d'historiques.
ce qui est plus que certains jeux en boite !

et n'oublions pas que les Japonais défendent leur territoire à Okinawa, comme pour Saipan.
partie par correspondance : Empire of the sun , 3rd edition (GMT) via VASSAL
Yom Kippur (The Gamers/MMP) via VASSAL

Répondre

Retourner vers « Deuxième Guerre Mondiale »