Les mythes du front russe

Règles du forum
:!: ATTENTION :!:
Toute discussion concernant strictement Advanced Squad Leader (ASL), Advanced Tobruk System (ATS), World In Flames (WIF) ou Operational Combat Series (OCS) doit se faire dans leur forum qui leur respectif.
Idem pour Lock N Load, mais dans la période Après 1945
Message
Auteur
herodote
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2449
Enregistré le : mar. 14 oct. 2008 15:02
Localisation : Bouche du Rhone

Re: Les mythes du front russe

#171 Message non lu par herodote »

Salut jojo en fait c'est sur une base de 1937 c'est à dire une rkka avec moins d'un million d'hommes, en 1941 elle en a plus de 5 millions, de toutes les façons purge ou pas elle aurait maquait de commandants confirmés à tous les niveaux.

Et surtout d'officiers d'état majors confirmés ce qui demande du temps et de l'expérience, de l'entraînement, en fait des kriegspiel et aussi des exercices.

Sinon tu as raison Joma il y a d'autres facteurs dont celui de l'inexpérience des cadres de l'armée rouge, de leur immaturité
face à la vie beaucoup étaient des "gamins".

Mais comme à la guerre tout est relatif, il faut comparer un élément dans son temps et face à ce que peut développer l'armée adverse.
La wehrmacht est la mieux formée de son temps, avec des pertes dures et un allant que lui permet une confiance en soi obtenue par l'expérience et les victoires, elle trouve le point faible de l'ennemi, elle sait comment le désorganiser avec la puissance inter-arme comme se servir de l'aviation pour obtenir la désorganisation du commandement, la déroute et le désordre à l'arrière, tout l'apport de l'artillerie et avec ses unités de reco elle découvre ce qui lui faut comme information et ensuite elle perce et exploite assez facilement

En 1941 ils sont au fait de leur expertise et de leur puissance en attaque.
Comme ici tout est relatif, l'ennemi n'a pas encore développé un armement aussi adapté et puissant, il lui faudra du temps.
La seule chose qui ne l'est pas est l'expertise, soit on l'a soit on ne l'a pas.

De 1941 à l'été 1942 se sont ils améliorés (les allemands) ou ont ils plafonné, avec une évolution pour le seul armement?

Avatar du membre
Jojo67
Grognard
Grognard
Messages : 586
Enregistré le : mar. 14 févr. 2012 13:56
Localisation : Alsace

Re: Les mythes du front russe

#172 Message non lu par Jojo67 »

Coucou Herodote, tu as raison de pointer du doigt une montée en puissance de dingue pour l'Armée rouge en effet. Mais on peut dire aussi que tous ces absents massacrés lors des purges auraient pu être répartis dans les nouveaux états-majors en les faisant profiter de leur expérience, ce qui aurait dans une certaine mesure, (mais pas partout en effet) amoindri les effets négatifs de la création massive de nouvelles unités. Les deux phénomènes purges + montée en puissance ce sont ajoutés pour donner des unités commandées par des incompétents en 1941-42, et encore trop souvent en 1943... ;)
Marengo F E S (French Empire Series) un jeu sur la bataille de Marengo (1800).
Site web: http://wargame-process-edition.com/index.html
CR didactique du jeu: http://www.wargame-process-edition.com/ ... ctique.pdf

herodote
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2449
Enregistré le : mar. 14 oct. 2008 15:02
Localisation : Bouche du Rhone

Re: Les mythes du front russe

#173 Message non lu par herodote »

En fait la majeur partie reviendront dans les rangs de l'armée rouge, il y eu de milliers d'exécutions, ou des centaines je n'en sait rien sur le chiffre exacte, mais la majeur partie des purges concerne des radiés et des emprisonnés et qui seront repris dans la rkka.
On en a parlé un peu avec joma , lors de deux messages en arrière lis les.

Avatar du membre
Jojo67
Grognard
Grognard
Messages : 586
Enregistré le : mar. 14 févr. 2012 13:56
Localisation : Alsace

Re: Les mythes du front russe

#174 Message non lu par Jojo67 »

herodote a écrit :En fait la majeur partie reviendront dans les rangs de l'armée rouge, il y eu de milliers d'exécutions, ou des centaines je n'en sait rien sur le chiffre exacte, mais la majeur partie des purges concerne des radiés et des emprisonnés et qui seront repris dans la rkka.
On en a parlé un peu avec joma , lors de deux messages en arrière lis les.
Ah ok.
Marengo F E S (French Empire Series) un jeu sur la bataille de Marengo (1800).
Site web: http://wargame-process-edition.com/index.html
CR didactique du jeu: http://www.wargame-process-edition.com/ ... ctique.pdf

herodote
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2449
Enregistré le : mar. 14 oct. 2008 15:02
Localisation : Bouche du Rhone

Re: Les mythes du front russe

#175 Message non lu par herodote »

L'autre point important est que l'armée rouge pour les combats des frontières est en infériorité numérique.

Ce n'est qu'avec l'accroissement des pertes côtés allemand et le renforcement à partir d'octobre que les choses vont s'égaliser.

L'autre point, joma, qui va dans ton sens à propos de la division binaire et le fait que ce soit un un problème de pénurie qui l'impose, est pour certaines divisions ss, comme la das reich qui avait initialement 3 régiments, le 11e sera dissolu après la bataille de Borodino.
Au fond les ss favorisés ont souvent eu un meilleur ob

herodote
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2449
Enregistré le : mar. 14 oct. 2008 15:02
Localisation : Bouche du Rhone

Re: Les mythes du front russe

#176 Message non lu par herodote »

FORBIN a écrit :Une question svp il existe un site Allemand ou autre comme celui-ci* pour avoir des Gliederung** ou éventuellement des Meldung ?
C'est ce que tu recherches?:
http://www.niehorster.org/011_germany/__ge_index.htm

http://www.lexikon-der-wehrmacht.de/Gli ... nterie.htm

http://www.lexikon-der-wehrmacht.de/Gli ... ruppen.htm

http://www.lexikon-der-wehrmacht.de/Gli ... ruppen.htm

Et ce sujet pour 1940:
https://www.39-45.org/viewtopic.php?f=1 ... it=meldung

Avatar du membre
joma
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 3280
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 10:39

Re: Les mythes du front russe

#177 Message non lu par joma »

Tient, je suis tombé sur ce papier : http://www.historynet.com/stalin-attacks-red-army.htm

Un des points qui m'a interpeler et un des effets ricochet possible des purges :
The effect of the purge was not only to remove many competent officers but to create an air of distrust among the officers and their men, who, influenced by state-controlled media propaganda, became predisposed to believe that their commander could be a traitor or a spy.
J'ai trouver ça intéressant. Couplé au fait que les officiers sont souvent nouveau et donc peu connu de leur soldat, ça rajouterais une donnée supplémentaire que l'on ne retrouve pas dans d'autres armées.
"Americans have finally get beyond our racial past, and picked up a black men to clean up our mess" - Bill Maher
"We cannot defend freedom abroad by deserting it at home." - Edward R. Murrow

herodote
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2449
Enregistré le : mar. 14 oct. 2008 15:02
Localisation : Bouche du Rhone

Re: Les mythes du front russe

#178 Message non lu par herodote »

Il est vrai que le ressentiment interne fut grand pour des raisons que je ne connais pas mes les purges ont développé la méfiance interne et dés le début avec des délations entre militaires.

L'autre contre coup est la peur et sans doute le conformisme et l'absence d'initiative ainsi que la soumission intellectuelle au commissaire.
Blucher devant ses piètres résultats en extrême orient fut fusiller.

Avatar du membre
FORBIN
Grognard
Grognard
Messages : 772
Enregistré le : mar. 1 mars 2011 14:26
Localisation : Provence

Re: Les mythes du front russe

#179 Message non lu par FORBIN »

Je vois une série de livres notament 3 Kindle pour un prix dérisoire qu' est-ce que vous en pensez ?
https://www.amazon.fr/s/ref=dp_byline_s ... evancerank

ulzana
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 4066
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015 17:57

Re: Les mythes du front russe

#180 Message non lu par ulzana »

to create an air of distrust among the officers and their men

A partir du moment où la réalité (qui se construit souvent au cours d'un débat contradictoire, ce qui constitue le but d'un procès équitable) n'est plus l'objectif recherché par les autorités, parce qu'elles ont déjà décidé de ce qui était "leur" réalité, la peur et la méfiance règnent.
La compétence et la loyauté ne pèsent plus grand chose si l'on est la cible de cette paranoïa.
La question que chacun se pose devient non pas qu'est ce qui serait utile ou intelligent de faire ? mais quelle est la ligne qu'il faut suivre pour éviter tout ennui ?

Les régimes autoritaires, dictatoriaux, sont coutumiers de ce genre de pratiques, mais le régime soviétique, particulièrement sous Staline, en avait fait un mode de gestion du personnel bureaucratique.

Cela avait un effet "utile" immédiat: instiller la peur et la soumission et dissuader toute critique, les effets à plus long terme furent désastreux.

Il fallut les désastres de 1941 pour que Staline finisse par s'en rendre compte et privilégie la compétence chez ses plus hauts généraux, mais la paranoïa continua envers les autres.
Il exporta celle ci en Espagne de 37 à 39.
"All right sweethearts, what are you waiting for ?
Breakfast in bed?
Another glorious day in the corps !
A day in the Marine Corps is like a day on the farm.
Every meal is a banquet.
Every paycheck a fortune.
Every formation a parade. "

Répondre

Retourner vers « Deuxième Guerre Mondiale »