Shiloh et Antietam chez Worthington games

Règles du forum
:!: ATTENTION :!:
Toute discussion concernant strictement Great Campaign of American Civil War (GCACW) doit se faire dans le forum qui lui est dédié.
Message
Auteur
Avatar du membre
Thierry Michel
Grognard
Grognard
Messages : 1052
Enregistré le : sam. 14 sept. 2013 19:33

Shiloh et Antietam chez Worthington games

#1 Message non lu par Thierry Michel »

Deux jeux récents qui partagent le même système. Comme toujours chez Worthington c'est léger, mais pas sans intérêt (opinion parfaitement subjective). Un système à «gros grain» avec peu de pions, chacun accompagné d'un compteur de points de force (pas de stacking à part ça). Une idée déjà présente dans les opérationnels de cet éditeur : les unités avec un meilleur moral vont mieux encaisser les pertes et finalement faire craquer des ennemis plus nombreux.

Ca devrait être rapide en vrai (c'est un peu laborieux sur Vassal).

https://boardgamegeek.com/boardgame/264 ... ietam-1862

https://boardgamegeek.com/boardgame/284072/shiloh-1862/
à découvrir : Wing Leader, Prelude to Disaster, the Last Victory

Avatar du membre
bonzillou
Critical hit
Critical hit
Messages : 3748
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 21:24
Localisation : Talence (33)
Contact :

Re: Shiloh et Antietam chez Worthington games

#2 Message non lu par bonzillou »

Bonjour Thierry
je t'envoie un mp à ce sujet.

Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2535
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: Shiloh et Antietam chez Worthington games

#3 Message non lu par Uphir »

Du coup, avec la mise en avant du système grâce au jeu en encart de Vae Victis, est-ce que l'on a plus de retour sur ces deux jeux ? Pour le moment, le(s) seul(s) avis que j'ai lu, c'est sur le forum Tric Trac et c'était plutôt bon:

Antietam 1862 de Worthington games
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Avatar du membre
Thierry Michel
Grognard
Grognard
Messages : 1052
Enregistré le : sam. 14 sept. 2013 19:33

Re: Shiloh et Antietam chez Worthington games

#4 Message non lu par Thierry Michel »

Mon adversaire avait bien aimé aussi, les retours bgg plutôt bons dans l'ensemble.

Par contre, Shiloh est assez long, comparé au jeu de Mayfair, par exemple, pour rester dans le grand-tactique.
à découvrir : Wing Leader, Prelude to Disaster, the Last Victory

Avatar du membre
El Condor
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2117
Enregistré le : sam. 4 oct. 2008 09:29
Localisation : Rosny-sous-Bois (93)

Re: Shiloh et Antietam chez Worthington games

#5 Message non lu par El Condor »

J'ai commencé une partie d'Antietam hier, avec l'adversaire de Thierry (qui hier était mon adversaire, j'espère que cous avez suivi).

Les règles sont simples et très rapides à maîtriser, mais le jeu est assez long et je le trouve très répétitif parce qu'il est basé sur l'usure des unités, qu'il faut affaiblir tir par tir et point de force par point de force.
One Prez to rule them all, one Prez to find them ;
One Prez to bring them all, and to BKN bind them ;
In the land of 13S, where Prezac flows
(Extrait d'un mystérieux "serment du wargamer", non daté)

Avatar du membre
bonzillou
Critical hit
Critical hit
Messages : 3748
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 21:24
Localisation : Talence (33)
Contact :

Re: Shiloh et Antietam chez Worthington games

#6 Message non lu par bonzillou »

je remets ici un échange que j'ai eu sur ces jeux avec Arnaud dans l'aautre sujet:

Si je devais choisir, pour aller plus loin, entre Shiloh et Antietam, quelle bataille me conseilles tu ? Pour mon porte monnaie, ne me répond pas les deux :)

Bonjour Arnaud

sans hésitation Antietam.
Non pas que le jeu Antietam soit "meilleur" que le jeu Shiloh, mais bien pour l'intérêt de la bataille.

Shiloh se déroule sur 2 jours, avec les sudistes qui essaient de faire un maximum de pertes sur des nordistes encore dans leur campement afin que lorsque les renforts US et Grant arrivent ils ne puissent inverser la tendance.
C'est frontal , sanglant, et une fois sur deux frustrant pour l'Union qui passe un premier jour à prendre des baffes et un deuxième jour à ne pouvoir pas rattraper.

Antietam à l'inverse est une bataille de manoeuvres. Du coup chaque joueur doit faire des choix judicieux: le nordiste ne pouvant activer tous ses Corps doit bâtir un plan efficace, le sudiste doit anticiper et se mettre en position afin de pouvoir défendre au bon endroit et au bon moment. Le seul bémol sur Antietam le jeu est que les conditions de victoire des petits scénarios d'initiation sont buggées. Mais vu ton niveau tu n'as pas besoin de ces scénarios là.

Avatar du membre
bonzillou
Critical hit
Critical hit
Messages : 3748
Enregistré le : sam. 27 sept. 2008 21:24
Localisation : Talence (33)
Contact :

Re: Shiloh et Antietam chez Worthington games

#7 Message non lu par bonzillou »

et concernant Shiloh:

le sudiste doit foncer dès le départ sur le nordiste et lui faire le plus de mal possible.
Dès qu'il a atteint un point de bascule qui est un nombre positif soit:
-les pertes qu'il a infligées au nordiste+les points qu'il recevra en fin du jeu pour occuper l'espace à droite du plateau
et
-les pertes que peut lui infliger le nordiste

il doit s'arcbouter en position défensive et encaisser .

Aucun intérêt pour lui d'aller chercher Harper's Ferry.

Une astuce pour le nordiste cette fois:
essayer de placer les unités alertées derrière les tentes. Cela oblige le sudiste à presque toujours entrer dans l'hex de tente pour combattre et du coup éventuellement perdre qques points de force avant le combat.

Avatar du membre
Uphir
Vieille barbe
Vieille barbe
Messages : 2535
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 22:15
Localisation : A l'ouest...

Re: Shiloh et Antietam chez Worthington games

#8 Message non lu par Uphir »

El Condor a écrit : lun. 23 nov. 2020 13:53Les règles sont simples et très rapides à maîtriser, mais le jeu est assez long et je le trouve très répétitif parce qu'il est basé sur l'usure des unités, qu'il faut affaiblir tir par tir et point de force par point de force.
Du coup, au final, est-ce que tu regrettes d'avoir investi ?

J'avoue que pour le moment, la simplicité de la mécanique (qui me laisse à penser que je pourrai jouer avec mon fils) me séduit, ainsi que le matériel (qui est aussi un critère de décision me concernant). Le phénomène d'attrition que tu décris, et puisqu'on en a parlé sur le topic de Cedar Mountain, semble conforme à la manière de faire de l'époque. Dans le topic de Tric Trac que j'ai linké, le joueur (Fatmax) s'enthousiasme justement sur cette sensation que chaque gain de terrain s'enlève de haute lutte, après plusieurs heures de dure bataille; il décrit les "vagues" d'assaut qui viennent se briser sur une défense qui s'amenuise petit à petit et fini par céder. Il est vrai que quand je lis la description de la bataille d'Antietnam, Shiloh ou même Fredericksburg, ça ressemble beaucoup à ça.

Mais peut-être qu'au final ce n'est pas trop ludique. :gratte:

J'hésite donc; avoir un jeu "simple" sur le thème dans ma ludothèque ne me déplairait pas, mais il faut qu'il soit quand même amusant. Et à côté de ça, je n'ai pas envie de me lancer dans des jeux beaucoup plus "chromé" sur ce conflit.
bonzillou a écrit : lun. 23 nov. 2020 14:22Le seul bémol sur Antietam le jeu est que les conditions de victoire des petits scénarios d'initiation sont buggées.
Y'a t'il eu des retours de l'auteur sur le sujet ?

Et du coup, puisque tu as écrit le module Cedar Mountain et que tu travailles, si j'ai bien suivi, sur un nouveau module (et peut-être même un jeu complet de la série sur la campagne d'Atlanta), est-ce que tu ressens cette "lassitude" où la mécanique passe avant "l'immersion" ? Je ne sais pas si je l'exprime bien mais je pense à certains jeux où parfois, tu as plus l'impression de jeter le dé que de "vivre" une bataille.
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Avatar du membre
austerlitz
Grognard
Grognard
Messages : 964
Enregistré le : lun. 4 mars 2013 13:56

Re: Shiloh et Antietam chez Worthington games

#9 Message non lu par austerlitz »

Uphir a écrit : lun. 23 nov. 2020 15:29
El Condor a écrit : lun. 23 nov. 2020 13:53Les règles sont simples et très rapides à maîtriser, mais le jeu est assez long et je le trouve très répétitif parce qu'il est basé sur l'usure des unités, qu'il faut affaiblir tir par tir et point de force par point de force.
Il est vrai que quand je lis la description de la bataille d'Antietnam, Shiloh ou même Fredericksburg, ça ressemble beaucoup à ça.
bonzillou a écrit : lun. 23 nov. 2020 14:22Le seul bémol sur Antietam le jeu est que les conditions de victoire des petits scénarios d'initiation sont buggées.
C'est surtout vrai à Fredericksburg.....

J'ai commencé directement par la bataille complète. Sur des jeux avec une règle simple c'est plus intéressant.

Avatar du membre
austerlitz
Grognard
Grognard
Messages : 964
Enregistré le : lun. 4 mars 2013 13:56

Re: Shiloh et Antietam chez Worthington games

#10 Message non lu par austerlitz »

Un retour de ma première partie en solo.
Victoire aux points des Confédéres : 32. L’Union a réussi à prendre, avec le corps de Sumner, la Sunken Road (grâce en partie à des jets de moral mauvais pour le Sudiste) mais pas les autres objectifs : échec de Hooker appuyé par Mansfield pour atteindre Dunker Church et les Sudistes ont bloqué Porter et Burnside qui tentaient de prendre la route menant à Harpers Ferry. La règle de l’activation de 2 corps max par tour n’aide pas 😊 (même si elle réaliste). Je n’ai donc pu activer que 3 corps en même temps au maximum. La cavalerie de Stuart peut faire mal (et l’a fait) sur le flanc de Hooker. Le Nord a quand même failli couper en 2 l’armée sudiste suite à des tests de moral défavorables mais l’artillerie a sauvé la mise. J’avoue que, pris par le combat, espérant une percée du Nordiste et ne voulant pas « perdre du temps » à amener un corps, je n’ai pas utilisé le corps de Franklin. Je suis pas sûr que cela aurait permis de prendre les objectifs...
C’était du « vrai Antietam » : sanglant : environ 210 pertes USA et 190 CSA. L’artillerie fait mal dans les tirs sur des hex adjacents et les tirs de contre-batterie peuvent être dévastateurs (on peut être tenté de chercher les points en décimant les canons ennemis).
La tentation d’utiliser les grosses unités avec un faible moral est risquée. Si l’unité résiste au tir défensif, elle va faire des dégâts mais en cas de test de moral…c’est une chance sur deux pour une déroute. J’ai parfois empilé un chef pour aider à résister mais c’est pour lui que ça devient risqué.
Pour « faire de la place », on peut tirer sur les unités qui ont un faible moral pour essayer de les dérouter. Des unités bien placées peuvent exploiter ensuite.

Le système des unités éprouvée favorise le défenseur qui peut s’en servir pour combler des trous (même si elle ne peuvent entrer dans une ZOC). Mais c'est une bonne solution pour simuler l'épuisement.

Il y a pas mal de jets de dés en effet mais j’ai trouvé la solution pour les diviser par 2 : lancer 2 dés de couleur différentes : 1 pour l’effet du tir et un pour le moral. :siffle: :)

J’aime bien le système. Il est simple mais reflète bien le déroulement des combats de l’époque à mon avis.

La bataille d’Antietam permet de varier les stratégies d’attaque du Nordiste selon l’ordre des activations des corps. Ça permet à l’attaquant d’être inventif dans ses stratégies et le défenseur doit savoir gérer ses renfort car un mauvais jet de dé (tir défensif ou test de moral) peut créer un trou dans la ligne et permettre une percée par un Nordiste qui sait gérer ses corps.

Voilà . Je me relancerai avec plaisir dans une autre partie en essayant de profiter cette première expérience. Pas de regret concernant cet achat et bientôt Shiloh :mrgreen:

Répondre

Retourner vers « 1815-1914 : Sécession et autres conflits »